Argentine-Allemagne : retour sur quelques points importants

Publié le:15-07-2014

Coupe du monde Brésil 2014 | Football - Coupe du monde |

(Mis à jour le: 15 juillet 2014)
Evaluer cet article

Après cette fabuleuse finale opposant les argentins aux allemands, zoom sur quelques chiffres concernant les rencontres précédentes de ces deux équipes…

Mondial 2014 : l’Allemagne remporte la coupe

Au stade de Maracana de Rio de Janeiro, l’Allemagne a réussi à s’imposer de nouveau au cours de cette quatrième victoire après les coupes du monde antérieures qu’elle a remportées (1954, 1974 et 1990). Toutefois, c’est la première fois que les allemands décrochent la victoire depuis l’union de la RFA et de la RDA en 1990. Et le fait de gagner hors du territoire européen constitue aussi une grande première pour l’Allemagne.

Finale Allemagne Argentine mondial 2014

Finale Allemagne Argentine

Même si Sami Khedira n’a pas participé aux matchs, il est aujourd’hui le dixième joueur à remporter en une seule année la coupe du monde et la ligue des champions. Une telle performance a été observée pour la dernière fois en 2002 et c’était Roberto Carlos qui en était l’auteur, ayant également été au Real Madrid, tout comme Christian Karembeu (1998).

L’Albiceleste n’a malheureusement pas réussi à surpasser l’Allemagne, malgré la présence de Messi. Ce joueur a effectué quatre tentatives mais n’a pas réussi à tromper Neuer tout au long de la partie.

De son côté, Philip Lahm a touché au total 131 ballons, ayant repris les choses en mains quand son équipe s’est mise en difficulté. Il s’est ainsi placé devant Schweinsteiger et Kroos, qui eux, comptabilisent 124 touchers de ballon.

Par ailleurs, en marquant cet unique but au cours de la finale, Mario Götze a marqué le 171è et dernier but de ce Mondial 2014, se plaçant au premier rang en matière de maximum de buts marqués tout au long du tournoi.

Bastian Schwensteiger  a eu du mal à terminer cette rencontre. Se plaçant en milieu de terrain dans le Bayern de Munich, ce joueur a comptabilisé six fautes durant cette finale, l’une de ces fautes entraînant même un point de suture.

Enfin, Sergio Romero a encaissé un seul et unique but durant ces matchs, ce qui a été fatal pour les argentins. Avant d’avoir encaissé le but de Götze, ce gardien a pourtant résisté 493 minutes sans laisser entrer un seul but adverse.

Tags:

Category: Coupe du monde Brésil 2014, Football - Coupe du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *