A la découverte du centre historique de Salvador de Bahia

Publié le:24-07-2019

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil |

(Mis à jour le: 20 août 2019)
A la découverte du centre historique de Salvador de Bahia
4 (80%) 4 vote[s]

Découvrez Salvador de Bahia

Pendant vos vacances à Bahia, vous aurez sûrement dans votre planning le centre historique de Salvador. Il est inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1985. C’est un secteur coloré et dynamique qui est souvent présenté comme un musée à ciel ouvert. Il est à noter que le Pelourinho ne constitue pas l’intégralité de ce centre historique, car il comprend également les zones aux alentours.

Un bref historique sur le centre historique de Salvador de Bahia

La ville de Salvador a été fondée en 1549 par Tomé de Souza et c’est à cette date qu’on a également attribué la création du centre historique. Elle est la première ville coloniale du pays et est la capitale de Bahia jusqu’en 1763. Le quartier principal, le Pelourinho, connaît plusieurs événements.

Parmi ceux-ci, on peut citer entre autres la bataille entre les Brésiliens et les Hollandais en 1638 qui l’a fortement marqué.  En 1558, c’est ici qu’on a eu le premier grand marché d’esclaves de tout le continent sud-américain. On y trouvait un petit pilori sur lequel on attachait les esclaves pour les battre. C’est d’ailleurs de ce petit pilori qu’on doit le nom « Pelourinho ».

Comment se présente le centre historique de Salvador de Bahia ?

Il est à noter que lorsqu’on parle du centre historique de Salvador de Bahia, on ne fait pas uniquement référence au Pelourinho. Il comprend également les zones des quartiers voisins. Il est situé dans la Ville Haute dans la partie ancienne de Salvador. Si vous y traînez les pieds, vous allez apercevoir de nombreux monuments historiques datant du 17e, 18e et 19e siècle. Sa réputation repose également sur les cafés, les boutiques et les bâtiments peints dans des tons pastel. A ses débuts, ce secteur était une cité aisée, mais aujourd’hui, il est plus populaire. C’est le cœur de la culture afro-brésilienne.

Les églises et les bâtiments religieux à ne pas rater

centre historique de Salvador de Bahia

Même si vous n’êtes pas un grand croyant, les églises et les bâtiments religieux doivent figurer dans votre planning pour ce séjour au cœur de la Rome Noire. Vous ne devez pas rater l’une des plus belles églises du Brésil : l’église et le couvent de Saint François. Nommé « Igreja e convento de Sao Francisco », elle affiche un style baroque avec différentes sculptures. Ce qui la distingue des autres édifices religieux ce sont ses nefs. On en compte trois qui sont somptueusement décorées.

Faites également un détour à l’église du Tiers-Ordre de Saint-François qui est attaché à un couvent. Il est classé par l’Institut National du Patrimoine Artistique et Historique depuis 1938. Ce bâtiment affiche un style architectural baroque et sa façade a été façonnée dans un style churrigueresque. A l’intérieur, on a un décor plus sobre.

Prenez le temps de vous arrêter au couvent du Carmel qui est un des plus grands et plus anciens couvents carmélites du pays. A côté de cet édifice, il y a l’église qui abrite l’une des plus belles sacristies au monde. Malheureusement, elle n’est pas ouverte au public donc vous ne pourrez pas l’apercevoir.

Dans la liste des incontournables pour ces vacances à Salvador de Bahia, vous pouvez aussi visiter l’église Nossa Senhora do Rosaria dos Pretos. Sa particularité réside dans le fait qu’elle a été construite entièrement par les esclaves, d’où son surnom de « église des esclaves ». A l’intérieur, toutes les sculptures représentent des personnages à la peau noire.

Les musées et les bâtiments publics à visiter

Parmi les vieux bâtiments du centre historique de Salvador de Bahia, il y a la Casa Misericordia. Elle date du 17e siècle. Autrefois, elle faisait office d’hôpital religieux, mais aujourd’hui, c’est un musée.

Si vous voulez apprendre plus sur la culture afro-brésilienne qui fait la réputation de cette zone de la Mecque de la Négritude, passez au Museum Afro-Brasileiro. Il se trouve sur la place principale du quartier, Terreiro de Jesus. C’est ici que vous retrouverez les objets liés au culte du candomblé et de nombreuses œuvres artistiques comme les fresques de Carybé.

Passez aussi au Palacio Rio Branco qui est l’ancien Palais du Gouverneur. Il se situe sur la place Tomé de Sousa. Le bâtiment actuel a été construit en 1919 et a été restauré en 1984, car la version originale qui a été construite vers le milieu du 16e siècle a été bombardée en 1912.

Sur la Praça da Sé, on trouve le Palais archiépiscopal qui est considéré comme un bel exemple de l’architecture civile de l’ère coloniale. Ce bâtiment a une façade à trois niveaux et un portail en calcaire qui affiche le blason de Dom Sebastiao Monteiro da Vide.

Pour marquer votre séjour au Centre historique de Salvador de Bahia, vous ne devez pas non plus rater la montée ou la descente en Elevador Lacerda. Il s’agit d’un grand ascenseur reliant la Cicade Aixa et la Cidade Baixa de Salvador.

Descendre à la plage pour admirer le spectacle des capoeiristes

Salvador de Bahia

A l’éternel pays d’avenir, la samba est la danse emblématique, mais au centre historique de Salvador de Bahia, elle est dominée par la capoeira. Cet art martial a été façonné par les esclaves. Ils dissimulaient des mouvements de combat sous forme de danse pour que leurs maîtres ne s’en aperçoivent pas. Lorsque vous vous promenez dans les rues du Pelourinho, il y a de fortes chances que vous trouviez des badauds rassemblés autour de capoeiristes donnant des démonstrations. Si pendant votre petite balade, vous n’en rencontrez pas, allez au Porto da Barra ou au Farol de Barra.

Tourisme et gastronomie : un bon mélange à faire

Pour votre séjour à Salvador de Bahia, offrez à vos papilles l’occasion de découvrir la gastronomie locale. Les plats bahianais reflètent la culture afro-brésilienne. A Sao Paulo, vous pourrez déguster l’acarajé, mais à la Rome Noire, il est plus délicieux. C’est un beignet avec une pâte préparée à partir de purée de haricots rouges et une farce à base de crevettes. Demandez également de la feijoada qui est surnommée « cassoulet Portugais ». A la dégustation, on ressent un ingrédient spécifique qui vous transporte plus en Afrique qu’au Portugal.

Tags:

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *