A la découverte du tamarin et de ses bienfaits

Publié le:15-08-2019

Plantes Fruits au Brésil

(Mis à jour le: 5 septembre 2019)
A la découverte du tamarin et de ses bienfaits
4.6 (92%) 5 vote[s]

Toutes les études scientifiques soulignent l’importance d’avoir une alimentation suffisamment diversifiée. Elle permet d’obtenir les nutriments nécessaires à la bonne santé de votre corps. Alors, sortez du train-train de votre alimentation habituelle ! Pour diversifier votre alimentation, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir un fruit qui n’est pas le plus connu de tous : le tamarin ! Ce fruit qui pousse dans les zones tropicales du globe se trouvent dans différents pays, notamment au Brésil où le tamarin est consommé en cassant la coque et en mangeant la chair qui se trouve à l’intérieur. Découvrons ensemble maintenant tout ce que vous devez savoir sur le tamarin, et ainsi pouvoir l’ajouter à votre alimentation.

Présentation du tamarin

Le tamarin

Le tamarin est un fruit qui se déguste généralement séché. Il pousse sur un arbre, le tamarinier, arbre tropical atteignant 20 mètres de haut. Le bois du tamarinier est très résistant et possède un grand tronc. C’est une plante vivace qui se développe très lentement.

Le fruit du tamarinier est le tamarin, qui a une pulpe aigre-douce parmi ses graines, ces dernières sont également comestibles. La récolte du tamarin s’effectue du printemps au début de l’été, et est exportée toute l’année. En effet, comme nous l’avons vu, seules les régions tropicales produisent du tamarin. Enfin, notons que c’est un fruit qui s’exporte d’autant mieux et qui a une très bonne conservation de par la rareté de son eau.

Découvrez quels sont les fruits brésiliens à goûter absolument

Propriétés bénéfiques du tamarin pour la santé

Le tamarin

Nous allons maintenant énumérer toutes les qualités bénéfiques pour votre santé si vous mangez du tamarin. Tout d’abord, ce fruit contient énormément de nutriments qui sont bons pour la santé. La pulpe de tamarin contient une grande variété de vitamines et de minéraux, tels que l’acide ascorbique, l’acide tartrique, le magnésium, la thiamine, les bêta-carotènes, le phosphore, le potassium, la vitamine C, le calcium… Il est également riche en glucides, en gras, en protéines, en fibres et en flavonoïdes.

Lire aussi – Le graviola : est-il est remède contre le cancer ?

En outre, te tamarin a de nombreuses propriétés, dont les plus importantes sont les suivantes :

  • Faciliter la digestion. Le tamarin agit en tant que laxatif grâce à sa teneur élevée en fibres. Il est également utile pour d’autres problèmes digestifs.
  • Renforcer la solidité des os. Le tamarin possède une teneur exceptionnelle en calcium pour un fruit (0,11%). La fonction première du calcium est de renforcer la solidité des os, ce qui est particulièrement important pour les personnes âgées. Mais le calcium est également important pour les fonctions suivantes : transmission nerveuse, contraction musculaire ou encore la coagulation sanguine.
  • Réguler le cholestérol. Le cholestérol fait partie des éléments que nous avons dans notre corps, nous pouvons donc en réguler la quantité en consommant ce fruit merveilleux grâce à sa teneur en fibres.

Découvrez les bienfaits d’Abacaxi : l’ananas du Brésil

  • Purifier les reins. Le tamarin nettoie les reins et le foie car ce fruit est un excellent antioxydant qui aide à éliminer les toxines pouvant endommager le foie et les reins.
  • Soigner les infections oculaires. Le tamarin est utilisé pour lubrifier les yeux et guérir les infections oculaires.
  • Faire baisser la fièvre. Les générations antérieures utilisaient la consommation de tamarin infusé pour diminuer la fièvre des patients. Effectivement, ce fruit aide à réduire la température corporelle.
  • Apaiser les brûlures. L’utilisation de tamarin séché en poudre agit en tant que remède pour soigner les maladies de la peau telles que les brûlures, les plaies ou encore les ecchymoses.

Découvrez aussi les plantes et Fruits au Brésil

La culture du tamarin

Le tamarin

  • Le tamarinier possède plusieurs temps distincts nécessaires à sa croissance :
  • En hiver, la plante doit être protégée pour résister au froid. Sa culture doit être faite dans des sols mixtes, avec une teneur en argile et en sable, ils doivent avoir un bon drainage et une bonne quantité d’engrais.
  • La culture se fera à partir des graines ou au moyen de greffes. La germination a lieu dans les 10 jours, après quoi le bourgeon doit être repiqué.
  • Après 10 ans de croissance, le tamarinier commencera à porter ses fruits pour la première fois, c’est-à-dire environ tous les 2 ans.
  • Il est nécessaire d’élaguer l’arbre pour éliminer les branches et les feuilles sèches qui nuisent au bon développement et à la croissance de la plante, en évitant la maladie et en améliorant le rendement de ses fruits.

Découvrez également les bienfaits du maracuja

Le tamarin

Voici quelques recommandations pour la culture des tamariniers :

  • Le pH du sol dans lequel pousse le tamarinier doit être un ph neutre (ni acide, ni basique).
  • Pour une plus grande productivité et avoir la meilleure récolte possible de tamarins, il doit y avoir une densité adéquate dans la plantation des tamariniers.
  • Lorsque la plante est attaquée par une maladie, le meilleur moyen de l’éliminer consiste à utiliser des produits chimiques. Ce n’est pas la solution la plus écologique mais c’est celle qui est la plus efficace. Les produits chimiques doivent être donc utilisés en quantité raisonnable

Découvrez les meilleurs gâteaux brésiliens

Recette de sauce au tamarin

Pour terminer notre visite guidée du tamarin, vous trouverez ci-dessous une recette qui vous permettra de déguster une bonne sauce préparée à base de tamarin. Cette sauce peut être dégustée pour accompagner les viandes et les légumes, la vinaigrette et les desserts.

Pour cela, il vous faudra les ingrédients suivants :

  • 250 grammes de pulpe de tamarin
  • 1 tasse d’eau
  • 30 grammes de sucre
  • 15 grammes de vinaigre blanc

Dans une casserole, la pulpe de tamarin est placée avec l’eau, le vinaigre blanc et le sucre. Faites cuire à feu doux pendant 15 minutes et mélangez très bien pour que le mélange ne brûle pas. Après ce temps, retirer la casserole du feu et passez le mélange à travers une passoire. Si la sauce obtenue est trop épaisse à votre goût, vous pouvez ajouter un peu plus d’eau.

En savoir plus sur la

Vous connaissez tout ou presque désormais sur le tamarin. Nous ne pouvons que vous conseiller d’ajouter le tamarin à votre alimentation, notamment la préparation en sauce que nous vous avons livrée ci-dessus. Nous vous souhaitons une bonne dégustation !

Category: Plantes Fruits au Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *