Caïpirinha : la boisson de prédilection des Brésiliens

Publié le:25-03-2019

Boissons Brésiliennes

(Mis à jour le: 3 juin 2019)
Caïpirinha : la boisson de prédilection des Brésiliens
4.3 (85.71%) 7 vote[s]

La caïpirinha est une boisson emblématique du Brésil, c’est même la boisson nationale brésilienne. Elle se déguste à toute heure et se trouve un peu partout, que ce soit dans les petites échoppes de rue ou bien dans les endroits les plus branchés, du restaurant au bar en terminant par les discothèques. Voici donc la présentation de la caïpirinha avec son origine, sa préparation et ses variantes.

La caïpirinha : LA boisson nationale du Brésil

Caïpirinha

On la surnomme également « Água-que-passarinho-não-bebe » ce qui signifie littéralement en portugais l’eau que les oiseaux ne boivent pas. C’est une des premières boissons traditionnelles et symboliques du Brésil, ainsi que l’une des plus répandues car tout le pays en consomme. Se rendre au Brésil et ne pas y goûter est l’équivalent de ne pas y avoir mis les pieds.

Elle est faite à base de cachaça, l’alcool national brésilien qu’il ne faut pas confondre avec son cousin, le rhum agricole. Son taux d’alcool varie entre 38° et 48°, d’après  le texte de loi du décret 6871/2009.53, la cachaça ou cachace est la dénomination exacte d’aguardiente de canne à sucre produite exclusivement au Brésil, autrement dit, l’eau de vie de canne à sucre brésilien.

Petite histoire sur la caïpirinha

Bien qu’elle soit d’origine méconnue jusqu’à aujourd’hui, si ce n’est une hypothèse selon laquelle elle vient du milieu paysan. D’ailleurs, d’après son nom qui provient du terme « caïpira » voulant dire péquenaud en portugais, ce qui donne petit péquenaud pour caïpirinha. Selon la légende populaire, elle aurait vu le jour en même temps que la cachaça, le rhum national du Brésil qui sert de base à la majorité des cocktails brésiliens.

Découvrez aussi:

La préparation de la véritable caïpirinha

Si vous voulez réaliser la véritable recette de la caïpirinha, voici tout ce dont vous avez besoin de savoir.

En premier lieu, les ingrédients nécessaires pour chaque verre sont :

  • 5 cl de cachaça (peut être remplacé par un autre alcool fort)
  • un citron vert
  • 2 à 3 c.à.s de cassonade, sucre non raffinée pouvant être remplacé par du sucre roux ou du sucre blanc, ou même du sucre liquide ou du sirop.
  • du glaçon ou de la glace pilée

En savoir plus sur la cuisine brésilienne de bahia

Ensuite, le rituel de préparation et de présentation de la Caïpirinha

boisson brésilienne

Pour le citron vert, il faut couper les extrémités du citron ensuite le citron lui-même en neuf, mais pas dans le sens pour faire des rondelles, non. Il faut le couper à la verticale comme pour un tonnelier, tout dans la longueur. N’enlevez cependant pas la peau, plutôt la chair blanche amère qui se trouve au milieu.

Prenez un verre à whisky, avec une base large de forme plate et lourde et pas très haute. Mettez-y les morceaux de citron et écrasez-les avec le sucre pour en extraire totalement le jus jusqu’à l’obtention d’un sirop. L’importance de cette étape est capitale, car une fois le sucre doit fondre totalement, une fois la glace ajoutée, on ne peut plus en mettre.

Si vous n’avez pas de glace pilée, prenez les glaçons et broyez-les au mixeur, ou faute de moyen, à l’ancienne avec un torchon propre et sec et un marteau ou un rouleau à pâtisserie.

Une fois prête, versez la glace dans le verre avec la cachaça. Pour des alcools de qualité, les meilleures sont ceux de la marque « velho barreiro », « magnifica », « rochinha », « gotas de minas ». Les saveurs les plus recherchées sont celles des gold. Pour ce cocktail, il ne faut pas abuser sur la dose d’alcool car vous risquez de détruire l’équilibre et l’harmonie de la boisson.

Pour la présentation, placez un quartier de citron sur le bord du verre qui a été préalablement mis au frais avant d’être décoré par du sucre autour de son bord. Prenez une paille ensuite et coupez-les en deux, une partie plus longue que l’autre. La grande c’est pour mieux recueillir l’eau installée au fond du verre, et la petite pour l’aspiration de l’alcool se trouvant à un étage supérieur.

Ce double paille est la méthode imparable pour les cocktails de ce genre, car à chaque buveur sa méthode dégustation.

Les variantes de la caïpirinha

les variantes de la caïpirinha

La caïpirinha possède de nombreuses variantes allant des boissons sans alcools dites « virgin » à celles aux composants plus diversifiés.

  • La Capirina

Non, vous n’avez pas mal lu, ce terme existe bel et bien et ne désigne pas vraiment la même chose que caïpirinha. En effet, c’est une des variantes de ce cocktail brésilien. Au lieu d’utiliser de sucre et de citron comme pour cette dernière, la capirina préfère de la lime cordiale, c’est un jus de citron vert qui est déjà sucré. La nuance est perceptible au niveau du visuel comme au niveau du goût.

  • La caïpifrutas

C’est dans le cas où le citron vert est remplacé par d’autres agrumes ou par d’autres fruits, brésiliens de préférence, les plus courants sont la maracuja, l’abacaxi, la pomme de cajou, le guarana, l’acérola, la mangue, la fraise,…

  • La barrinha à la Barra de Santiago 

C’est la version de la région salvadorienne. En effet, dans la République de Salvador, on prépare la caïpirinha avec des produits spécifiques de la région comme le « guaro », de l’eau de vie de canne à sucre, qui remplace la cachaça avec du sucre de canne et du citron mandarine.

  • La caïpiroska

C’est la version russe de cette boisson typiquement brésilienne, pour la préparer il suffit de remplacer la cachaça avec de la vodka, la boisson nationale de la Russie.

  • La caïpirissima

C’est aussi une des boissons de prédilections du Brésil, cc’est la cousine par excellence de la caïpirinha car elle possède la même recette à la différence près de la cachaça qui est remplacé par du rhum agricole.

  • La caïpisake

C’est la version japonaise aves du saké à la place de la cachaça.

  • La Grapparinha

Cette version est préparer avec de la grappa.

  • La Kiwiroska

Bien sûr, il est évident que le citron ici sera remplacé par un kiwi.

  • La virgin caïpirinha

C’est la version sans alcool des cocktails de ce genre, pour la caïpirinha donc, on peut utiliser de l’eau tonique ou une boisson gazeuse à la place de l’alcool.

 

Category: Boissons Brésiliennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *