Cathédrale métropolitaine de São Paulo : un trésor gothique à ne pas manquer

Publié le:29-05-2019

Découvrir le Brésil | La culture | Tourisme Voyage Brésil |

(Mis à jour le: 20 août 2019)
Cathédrale métropolitaine de São Paulo : un trésor gothique à ne pas manquer
4 (80%) 5 vote[s]

Cathédrale métropolitaine de São Paulo

Même si les visiteurs apprécient plus la « cidade maravilhosa » qu’est Rio de Janeiro, São Paulo est une ville incontournable au Brésil. Comme Rio, elle possède aussi son sambodrome, elle est aussi un haut-lieu de la samba et du tourisme et elle abrite de nombreux monuments historiques comme la Cathédrale métropolitaine alias la Cathédrale da Sé. Zoom sur cet édifice religieux connu à l’échelle mondiale.

L’histoire de la Cathédrale Métropolitaine de São Paulo

Bien que je ne sois pas trop amateur d’histoire, je ne peux parler de ce monument sans vous faire part de son origine. Au Brésil, on l’appelle « Catedral metropolitana de São Paulo » ou plus communément « Catedral da Sé ».

Quel lien la cathédrale a-t-elle avec cette deuxième appellation ? Le fait qu’elle soit située sur la fameuse Plaça da Sé justifie ce nom. Ainsi, si les habitants vous parlent de la cathédrale da Sé, il faut retenir qu’il s’agit de la cathédrale métropolitaine.

Pour en revenir à son histoire, voici les grandes dates à retenir :

  • 1589 : le projet de construction d’une « Matriz » ou église principale est évoquée pour la première fois à São Paulo dos Campos de Piratininga. C’était le nom de la ville à cette époque.
  • 1598 : les travaux sont lancés. Face à la lenteur qu’affichaient les ouvriers, des esclaves furent dépêchés sur les lieux pour accélérer le chantier.
  • 1616 : malgré l’aide des esclaves, le bâtiment qui occupe le site actuel de la cathédrale ne fut achevé qu’au cours de cette année.
  • 1745 : l’église est élevée au rang de Cathédrale et la ville de São Paulo est proclamée diocèse. A cette époque, on comptait près de 19 églises à travers la ville.
  • 1764 : l’ancienne église-cathédrale étant tombée en ruine, fut démolie pour être reconstruite. Les travaux s’achevèrent au cours de cette année et ont donné à la cathédrale un style baroque. Jusqu’en 1911, ce lieu religieux d’apparence modeste reste la cathédrale de São Paulo.
  • 1911 : la « vieille Sé » est démolie pour pouvoir élargir la cathédrale.
  • 1913 : les travaux pour ériger l’actuelle cathédrale débutent. L’architecte chargé du chantier, un dénommé Maxmilian Emil Hehl, lui confère un style néogothique après s’être inspiré des cathédrales européennes. Pour parfaire le lieu, de nombreux matériaux sont importés d’Europe comme les mosaïques, les meubles et les sculptures originaires d’Italie.
  • 1940 : le chantier reprit après avoir été freiné par les deux guerres mondiales. Deux autres architectes se succèdent pour l’achever à savoir Alexandre Albuquerque puis Luis Inacio de Anhaia Melo.
  • 1954 : la cathédrale est finalement inaugurée à la date du 25 janvier qui est également la date du 400e anniversaire de la ville.
  • 1967 : les tours furent finalement achevées.
  • 2000 à 2002 : des travaux de rénovation ont été entrepris pour réparer les parties endommagées de la cathédrale. Parmi ces zones, on cite la plupart des pinacles, les cloches, les vitraux, les réseaux électriques, une partie de sa structure fissurée et source d’infiltrations d’eau, … La cathédrale a également été repeinte en entier, nettoyé de fond en combles et les 14 autres tours prévus dans les plans de Maximilian Emil Hehl furent ajoutées. Comme les plans premiers datant de 1912 sont toujours précieusement gardés au sein de la Cathédrale, chaque rénovation menée vise à rester le plus fidèle que possible à ces derniers.

Découvrez l’histoire du brésil

La Cathédrale Métropolitaine de Sé : un site incontournable

Cathédrale Métropolitaine de Sé

La Cathédrale Métropolitaine de São Paulo figure parmi les cinq plus grands édifices religieux d’architecture néogothique au monde.

Imposant monument sis sur la Place de Sé affichant une longueur de 111 m sur 46 m de large, elle peut accueillir jusqu’à 8 000 personnes. Vu du ciel, elle affiche la forme d’une croix latine. Elle se compose de :

  • une coupole : c’est la seule partie de la cathédrale qui n’a pas été inspirée du style néogothique. En effet, celle-ci est plutôt inspirée de la Renaissance italienne et affiche d’ailleurs de grandes similitudes avec le Dôme de Florence.
  • cinq nefs et transepts
  • une façade composée d’un portail principal, d’une rosace et de deux tours de 92 m de haut chacune
  • une crypte laquelle se trouve sous l’autel principal. Elle prend la forme d’une grande salle supportée par de nombreux arcs gothiques et des colonnes. C’est là que se trouve la sépulture des évêques, des archevêques ainsi que divers personnages historiques de São Paulo comme le cacique Guaianas ou encore Diogo Antônio Feijo, celui qui a dirigé le Brésil au cours de la Régence.
  • un orgue qui a été conçu par la société italienne Balbiani & Rossi. Cet instrument, considéré comme l’un des plus majestueux d’Amérique du Sud, est équipé de cinq claviers et de 12 000 tubes.

En savoir plus sur São Paulo :

Se rendre à la Cathédrale métropolitaine de São Paulo

Cathédrale de Sé à Sao Paulo

Pour se rendre jusqu’à la Cathédrale métropolitaine de São Paulo, vous avez diverses options à savoir :

  • prendre le bus qui mène jusqu’à l’Avenue Paulista
  • prendre un taxi et demander à être déposé sur la Praça da Sé
  • s’y rendre à pied : cela permet aussi de découvrir les alentours de la cathédrale et surtout d’avancer à votre rythme.

Tags:

Category: Découvrir le Brésil, La culture, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *