Comment apprendre le portugais ?

Publié le:07-07-2019

La culture | Littérature brésilienne

(Mis à jour le: 9 juillet 2019)
Comment apprendre le portugais ?
3.8 (75%) 4 vote[s]

cours de portugais

Les Brésiliens parlent le portugais. Un fait qui m’a toujours étonné, mais qui s’explique par son histoire. Ancienne colonie portugaise, le pays a hérité de la langue, mais aussi de quelques traditions made in Portugal. Cela signifie-t-il que si on parle le portugais du Portugal, on peut parler le portugais du Brésil ? Oui et non. Explications …

Le portugais du Portugal Vs le portugais du Brésil

Avant de vous initier à la langue portugaise, celle du Brésil j’entends, il est important de comprendre qu’il y a une différence entre celle parlée par les Brésiliens et celle parlée par les Portugais. D’ailleurs, si les locuteurs de ces deux pays venaient à discuter, la communication risque d’être compliquée, mais avec un temps d’adaptation, le dialogue finira par passer.

Pourquoi une telle différence ?

Quand vous entendez un portugais parler, vous l’entendez juste parler. Quand vous entendez un Brésilien parler, son accent est plus chantant, plus mélodieux et surtout plus tropical. Rien qu’en l’écoutant, c’est comme si on se voyait déjà sur le mont Corcovado au pied du Christ Rédempteur.

Qu’est-ce qui les diffère autant ?

apprendre le portugais

 

A part l’accent chantant et l’accent neutre, on peut noter d’autres différences notables à savoir :

  • la grammaire et l’orthographe :

Les deux pays ont en commun de nombreux vocabulaires. Toutefois, alors que les Portugais chérissent les racines des mots, les Brésiliens ont choisi de les simplifier, voire de les américaniser.

  • le vocabulaire :

Bien que les deux pays ont de nombreux vocabulaires en commun, certains sont plus spécifiques ou ont des sens différents d’un pays à l’autre. Ainsi, il faut comprendre que si un Brésilien vous demande d’ouvrir la « geladeira », il s’agira du réfrigérateur. Si un Portugais vous fait la même requête, il s’agira du congélateur. Pour eux, réfrigérateur se dit « frigorifico ».

Par ailleurs, retenez que le portugais brésilien est le mélange du portugais du Portugal et des dialectes amérindiens. C’est pour cela que vous entendrez au Brésil, des mots qui n’ont rien de Portugais. C’est notamment le cas des noms de certaines villes comme Araraquara ou encore Piracicaba. Les mots indiens sont très courants dans les régions Este et Nordeste du pays.

  • la prononciation :

Au Brésil, le « s » peut se prononcer [x], [s] ou encore [z] alors qu’au Portugal, il se prononce seulement [x].

  • entre formel et informel :

Les Portugais sont plus formels quand ils discutent puisque chez eux, le « você » ou « vous » est utilisé dans le langage informel. Pour passer vers le formel, ils s’adresseront à leurs locuteurs en utilisant « o Senhor » ou « a Senhora » pour dire « Monsieur » ou « Madame ».

Chez nos amis les Brésiliens, le « você » est conservé pour le vouvoiement donc pour le langage formel tandis que le « tu », pour le tutoiement est le plus usité. Il faut souligner qu’ils sont très chaleureux puisque n’hésitent pas à vous tutoyer au bout de quelques échanges de formalités. Il ne faut pas y voir un manque de respect, mais plutôt un accueil chaleureux de leur part.

Dans tous les cas, cela pourrait vous être utile si votre séjour est à titre professionnel. Vous n’allez tout de même pas tutoyer votre futur employeur !

Et, quitte à parler du langage informel, sachez que les Brésiliens utilisent également de l’argot. Ne vous étonnez donc pas si vous les entendez dire des mots que vous ne trouvez pas forcément dans votre dictionnaire. Ces expressions familières sont appelées « girias ». Mieux vaut attendre de bien vous familiariser avec les locaux avant d’en apprendre et d’en utiliser.

  • Bon à savoir :

Savez-vous que le Brésil et le Portugal ne sont pas les seuls pays à parler la langue portugaise ? A part eux, on peut citer d’autres pays tels que le Cap-Vert, l’Angola, le Mozambique, le Timor-Oriental, la Guinée-Bissau, … Bref, là où les Portugais ont instauré leur drapeau au temps de la colonisation. Et bien sûr, on note à chaque fois quelques différences puisqu’au fil des ans, la version originelle a fini par se mélanger aux dialectes locaux.

Découvrez aussi :

Les astuces pour apprendre le portugais du Brésil

les conseils pour apprendre le portugais

Avant de vous envoler pour le Brésil, je ne peux que vous recommander d’apprendre quelques mots et expressions notamment les formules de politesse telles que « obrigado », « por favor », « ola », … Vous pourrez également emporter un petit dictionnaire de poche, à consulter discrètement quand vous dialoguerez avec les locaux.

Mais comme le dictionnaire ne suffit pas lorsqu’on doit discuter directement (vous n’allez tout de même pas avoir le nez plongé dans le bouquin tout au long de la discussion), rien ne vaut un petit apprentissage de la langue.

Comment le faire en peu de temps et y arriverez-vous ? « Sim claro » signifiant « bien sûr ». Moi-même j’y suis arrivé en quelques semaines et une fois au pays, on continue d’apprendre.

Comment j’ai fait ?

  • Des cours accélérés, tu suivras :

Comme la majorité des étudiants, je me suis effectivement inscrit à des cours accélérés. Au début, je n’y comprenais rien, mais à force de persévérance, quelques bases de la langue ont fini par entrer dans ma tête.

Quand on passe à l’âge adulte, l’apprentissage d’une langue devient plus difficile, alors que chez les enfants, il se fait très vite et naturellement.

Pour en revenir à nos cours accélérés, de nombreux centres lusophones en proposent donc renseignez-vous et inscrivez-vous. L’idéal serait de commencer les cours trois mois avant le départ.

  • De la musique brésilienne, tu écouteras :

Je me rappelle encore cette période où j’écoutais en boucle Michel Telo avec son « Ai se eu te pego » que j’ai fini par connaître la chanson par cœur sans rien y comprendre.

Oui, si on veut se familiariser avec la langue du Brésil, il faut écouter des chansons brésiliennes. Cela vous aidera à vous habituer au son et ainsi reconnaître facilement les mots durant une conversation.

Bien sûr, Michel Telo n’est pas le seul chanteur du Brésil, mais il est quand même considéré comme l’ambassadeur du sertanejo, un genre musical brésilien très en vogue ces dernières années à l’image de « Ai se eu te pego ». Vous pourrez choisir d’autres artistes tels que Gustavo Lima, Anitta, Loalwa Braz, …

Cette première astuce vous fera comprendre que l’univers musical du Brésil est très vaste et que la samba et la sertaneja ne sont pas les seuls genres à découvrir. Vous avez aussi la bossa nova, le funk brésilien, le jazz, … oui, le Brésil commence à s’ouvrir à d’autres genres musicaux donc ne vous en privez pas et allongez vos playlists.

En savoir plus sur les instruments de musique brésiliens

  • Des séries brésiliennes, tu regarderas :

écouter de la musique

C’est un peu le même principe que d’écouter des chansons, mais si vous n’êtes pas mélomane, cette troisième astuce vous sera plus plaisante. Il ne vous reste plus qu’à piocher votre série préférée parmi celles que le Brésil produit massivement depuis quelques années.

Cette astuce aide aussi à habituer son oreille à ce son et si vous souhaitez quand même comprendre ce qui se passe dans le feuilleton, pensez aux séries sous-titrées. Vous pouvez également opter pour des films qui sont moins addictifs que les séries télévisées, mais plus longs. Ils risquent alors de vous ennuyer dans les premiers temps, mais avec l’habitude, vous finirez par vous adapter.

  • Des livres en portugais, tu liras :

L’avantage avec les livres c’est que vous voyez comment les mots sont écrits et essayez de les lire à votre manière. Ainsi, vous aurez non seulement le vocabulaire, mais également le son.

Un petit conseil toutefois : si vous souhaitez comprendre ce que dit votre bouquin, munissez-vous d’un bon dictionnaire pour traduire rapidement les phrases difficiles. Bien sûr, cette astuce est surtout valable à ceux qui ont déjà une petite notion.

Pour les débutants, mieux vaut se limiter aux trois premières astuces en attendant d’enregistrer quelques bases.

  • Des phrases courantes, tu enregistreras :

Comme je vous le disais plus haut, apprendre quelques formules de politesse est essentiel pour sympathiser avec les Brésiliens. Pensez donc à apprendre par cœur des phrases types telles que :

  • Je m’appelle Mario : « Meu nome é Mario »
  • Joyeux anniversaire : « Parabens », pour ce mot, il est aussi possible de dire « Feliz aniversario », mais les Brésiliens ne l’utilisent guère. Ils préfèrent seulement dire « Parabens »
  • Je t’aime : « Eu te amo », c’est une petite phrase à retenir au cas où un beau Brésilien ou une belle Brésilienne vous volerait votre cœur
  • Je voudrais réserver une chambre s’il vous plaît : « Gostaria de reservar um quarto por favor »
  • Où se trouve la plage la plus proche ? : « Onde é a praia mais proxima ? »

Et bien d’autres encore … L’essentiel c’est que vous puissiez aligner quelques mots une fois au pays, même les phrases les plus basiques.

  • Des outils d’apprentissage, tu utiliseras :

De nos jours, on trouve de nombreux outils pour apprendre une langue étrangère sur Internet. Je vous conseille donc d’aller les voir et de les utiliser pour vous appliquer.

Aussi, n’hésitez pas à répéter les mots et phrases que vous entendez pour délier votre langue beaucoup trop francophone. Les Brésiliens apprécient que quelqu’un se donne du mal pour apprendre leur langue natale ainsi que leurs cultures.

  • Ces astuces, régulièrement tu appliqueras :

Ecouter une seule fois la chanson de Michel Telo ne vous aidera pas à grand-chose si ce n’est faire quelques pas de sartaneja. De même, regarder un film en portugais une seule fois ne vous fera pas avancer davantage. Il faut que ces astuces soient faites régulièrement, voire tous les jours si vous souhaitez vous améliorer. Plus les leçons sont intensives, plus vous apprendrez vite.

Par ailleurs, quand vous lisez des livres, écoutez des chansons, regardez des films ou entendez des locaux discuter, n’hésitez pas à noter les expressions nouvelles. Qui sait, un jour parleriez-vous couramment le portugais du Brésil …

Category: La culture, Littérature brésilienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *