Expatriation au Brésil : quelques conseils pour réussir son expatriation

 

Général

Expatriation au Brésil : quelques conseils pour réussir son expatriation

Si on se réfère aux statistiques, le Brésil est une des destinations préférées des Français quand il s’agit d’expatriation. En quelques années seulement, le nombre d’expatriés français au Brésil a augmenté de 25%. Vous êtes passé au Brésil pour des vacances et ce pays vous a séduit ? Vous envisagez une expatriation à l’éternel pays d’avenir ? Voici un petit guide pour réussir votre expatriation.

quelques conseils pour réussir son expatriation au Brésil

Pourquoi le Brésil ?

Quand on parle d’expatriation, beaucoup de Français choisissent la Suisse, l’Australie, mais aussi la Nouvelle-Zélande. Cependant, le gouvernement brésilien a vu le nombre de Français qui sont venus s’expatrier sur leur territoire augmenter. Alors pourquoi ces Français optent-ils pour le Brésil ? Il faut d’abord oublier cette image des villes brésiliennes où la vie est très chère. Aujourd’hui, suite à la dépréciation du réal brésilien, le Brésil est un des pays où la vie est moins chère et vraiment accessible aux Français. Pour ce qui est de la qualité de vie, elle n’est pas la même dans tout le pays. Selon l’indice Mercer 2017, Rio de Janeiro est positionné en 118ème position et Sao Paulo en 121ème position sur les 231 villes pour la qualité de vie. Si vous avez marre du temps un peu tristounet en Europe, le Brésil peut également vous séduire pour ce projet d’expatriation. Dans ce pays, le climat est agréable et le soleil est constamment au rendez-vous, et ce, dans la plupart du territoire. Ce climat sera aussi complété par les paysages à couper de souffle et l’optimisme permanent des Brésiliens.

Expatriation au Brésil, le visa

Même si le nombre d’expatriés au Brésil ne cesse d’augmenter, le Brésil n’est pas le pays qui accueille le plus facilement des étrangers. Pour vous y expatrier, vous devez définir votre statut pour faire les démarches afférentes à la demande de visa. Si pour cette expatriation, vous avez déjà trouvé une entreprise qui va vous embaucher, vous pouvez avoir un visa de travail. Ce dernier a une validité de deux ans et il est reconductible.

On pourra vous parler de visa administrateur si vous voulez être gérant ou administrateur d’une structure brésilienne. Ce sera le cas si une entreprise étrangère vous envoie au Brésil pour ouvrir et/ou gérer une filiale. C’est aussi un visa ayant une validité de deux ans et qui est renouvelable une fois. Il ne faut pas confondre le visa administrateur avec le visa investisseur. Ce dernier vous conviendra si vous comptez investir et/ou ouvrir une société à titre personnel ou si vous voulez vous associer avec un brésilien.

Si tel est le cas des travailleurs, pour les étudiants, l’expatriation est également envisageable avec le visa étudiant. Pour l’avoir, vous devez tout simplement vous inscrire dans une université brésilienne. Ce visa étudiant a une durée maximum d’un an. Si vous avez un enfant au Brésil, de nationalité brésilienne, la situation sera encore plus avantageuse pour vous, car vous pouvez obtenir un visa permanent. Vous pouvez aussi l’avoir si vous vous mariez avec un Brésilien.

Faut-il parler le portugais pour s’expatrier au Brésil ?

Malheureusement, il faudra quand même avoir une base en portugais pour votre expatriation au Brésil. Très peu de Brésiliens parlent l’anglais et vous imaginez qu’il est rare de rencontrer un Brésilien qui parle français. Même si vous maîtrisez le portugais, notez que le portugais qu’on nous apprend en Europe est le portugais utilisé au Portugal. Le portugais brésilien est légèrement différent et vous allez également découvrir des expressions brésiliennes. Avant de partir, pensez donc à vous familiariser avec le portugais brésilien. Si vous comptez étudier au Brésil, l’université d’accueil peut vous demander de passer le « Celpe-Bras », un examen national attestant de votre niveau en portugais.

partir au Brésil pour l'expatriation

Logement au Brésil

Pour partir l’esprit tranquille, vous pouvez également commencer votre recherche de logement au Brésil. Il n’est pas si compliqué de trouver un logement au Brésil, et ce, même avec votre statut d’expatrié. Vous pouvez passer par une agence immobilière locale et notez bien que les frais d’agence sont à la charge des propriétaires. Pour retrouver rapidement un toit, regardez également les annonces des journaux locaux.

Vous pouvez prendre en location un studio, un meublé, un trois pièces ou une villa. À vous de voir, ce qui vous convient le mieux. Si vous prenez une location meublée, comprenez que ce type de location n’a pas toujours d’appareils électroménagers, ce qui fait que vous devez mettre de côté un budget pour les équipements. Pour les étudiants, il y a également des logements à partager en colocation au Brésil. Cette solution n’est pas non seulement plus économique, mais vous n’allez pas vous retrouver tout seul.

Comme dans tout autre pays, certaines villes ont des tarifs immobiliers plus élevés que d’autres. C’est le cas de Rio ou Sao Paulo. Faites également pour ces locations dans certaines banlieues ou dans certains quartiers, pour des raisons de sécurité.

S’expatrier au Brésil avec ses enfants

Si vous comptez partir avec vos enfants pour cette expatriation, n’ayez pas peur pour vos enfants. Vous pouvez les scolariser dans des écoles françaises, il y en a quelques-unes au Brésil. Pour voir dans quelle école vous devez inscrire vos enfants, renseignez-vous à l’Ambassade de France au Brésil. Elle vous donnera une liste.

bien préparer son expatriation au Brésil

Bien se préparer au choc culturel et au mal du pays

Pour la réussite de votre expatriation au pays de la Samba, vous ne devez pas uniquement vous focaliser sur les préparatifs administratifs et matériels. Il faut également se préparer au choc culturel. Bien des semaines avant le grand départ, plongez-vous dans un guide sur la culture brésilienne, notamment sur les us et coutumes brésiliens. Même si vos motivations pour cette expatriation sont palpables, vous pouvez avoir le mal du pays, notamment si vous partez dans votre famille. Pour éviter ceci, projetez-vous et imaginez déjà votre vie sous les rythmes brésiliens, même si vous n’y êtes pas encore. Pour que vous ne vous sentiez pas seul une fois sur place, rejoignez une association d’expatriés français : vous allez sûrement y faire des amis et passer au-delà du mal du pays.

Category: Général

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Posting....