Gâteaux brésiliens : découvrez les meilleurs gâteaux brésiliens

Publié le:07-06-2019

Gastronomie Brésil | Nourritures et Boissons Brésiliennes |

(Mis à jour le: 12 juin 2019)
Gâteaux brésiliens : découvrez les meilleurs gâteaux brésiliens
4 (80%) 2 vote[s]

Pays riche en culture et traditions, en festivités, en sites touristiques et historiques, en superbes plages de sable blanc, … le Brésil est mon pays d’adoption. En tant que tel, il ne se passe pas une année où je n’y fais pas un saut. A chacun de mes séjours, j’ai mes petites traditions bien à moi : faire le tour des restaurants pour redécouvrir les saveurs des desserts brésiliens, notamment de ses petits gâteaux. J’ai bien essayé de les réaliser quand je suis de retour en France, mais même si j’ai beau utilisé les ingrédients brésiliens, il y a toujours comme une fausse note que je ne m’explique pas. De fait, retour au Brésil rime pour moi déguster un maximum de gâteaux brésiliens pour ensuite faire beaucoup de sport. Si je devais vous en recommander quelques-uns, je vous conseillerais les suivants …

Le « Despacito »

Le Despacito

Source : Pinterest

Rien que d’imaginer ses belles et généreuses tranches de fraise bordant une délicieuse mousse au chocolat le tout reposant sur une génoise en chocolat, j’en ai l’eau à la bouche.

Pour moi, c’est sans nul doute le meilleur gâteau brésilien, mais il faut aimer le chocolat et les fraises pour en raffoler autant. C’est une variante du tiramisu, mais en mieux.

Pour le préparer, vous devez commencer par la génoise composée d’œufs, de farine, de cacao en poudre non sucré, de sucre et de sucre vanillé. Notez bien l’importance d’utiliser du cacao amer, car sinon, vous risquez de vous retrouver avec une génoise trop sucrée. De plus, vous allez encore l’imbiber avec un sirop à base de lait, de cacao en poudre sucré, de café instantané, de sucre vanillé et d’eau. Mon conseil serait d’avoir la main légère quand vous ajoutez le sucre et de goûter de temps en temps, car on aura encore la mousse au chocolat par-dessus.

Pour la fameuse mousse, vous avez besoin de crème liquide, de chocolat au lait pâtissier, de chocolat noir pâtissier et de sucre glace.

Une fois la génoise imbibée, vous déposez une belle couche de mousse sur le dessus puis vous appliquez quelques tranches de fraise autour de la mousse pour une touche plus gaie.

Il ne reste plus qu’à déguster !

Le « pão de mel »

 pão de mel 

Source : Pinterest

Si je devais lui trouver un cousin, je désignerai le pain d’épices sauf qu’au Brésil, le pão de mel ou pain au miel est fourré à la confiture de lait avant d’être recouvert de chocolat. Et les personnes végétariennes ou allergiques aux œufs vont me remercier pour ce délicieux dessert puisque sa recette n’inclut pas d’œuf. Rassurez-vous, cela n’enlève en rien son côté moelleux.

Pour le préparer, il faut mélanger du lait concentré sucré à du lait, de la farine, du miel, de la cannelle moulue, du clou de girofle moulu, du cacao en poudre et d’une pincée de levure. Vous faites ensuite cuire votre génoise et une fois cuit, vous le coupez en petits morceaux puis coupez chaque morceau en deux dans le sens horizontal pour déposer entre les deux couches de la confiture de lait.

Vous plongez ensuite chaque morceau dans du chocolat fondu et régalez-vous.

Le « bolo de cenoura »

bolo de cenoura

Source : Pinterest

Quand je l’ai vu, j’ai d’abord été intrigué par sa belle couleur orange à cœur et chocolaté par-dessus. Je le trouvais tellement beau que je ne pouvais pas passer sans une seule bouchée. Je ne prends même pas la peine de demander ce qu’il contient, car je me gardais la surprise. Le pâtissier utiliserait-il du colorant ou serait-ce autre chose ? Suspens …

Quelques minutes plus tard, le serveur m’apporte une belle tranche avec un bon café fumant. Dès la première bouche, j’ai ma réponse : cette couleur orangée c’est de la carotte !

Le bolo de cenoura est effectivement un gâteau aux carottes sans aucun colorant. Pour la recette, vous avez besoin de quelques carottes crues épluchées, d’œufs, de farine, de sucre et d’huile de colza pour la pâte. Pour le sirop de chocolat à verser sur le gâteau, vous avez besoin de beurre, de cacao en poudre, d’eau et de sucre.

Petit conseil, les carottes sont déjà assez sucrées donc allez-y doucement sur le sucre.

Découvrez d’autre recettes :

Les truffes au chocolat et au coco

Pouvez-vous résister à ces belles truffes au chocolat ou suis-je le seul à être trop faible pour leur résister ? Au Brésil, vous trouverez des truffes dans toutes les pâtisseries. Il en existe diverses variantes dont les plus courantes sont :

  • les « brigadeiros » :

les brigadeiros

Source : Pinterest

J’en ai goûté pour la première fois lors d’une fête d’anniversaire organisée par ma famille d’accueil. Dès que je les ai vus, je suis retombé en enfance avec les enfants de la famille et comme eux, je me suis rué dessus.

Si vous souhaitez en préparer chez vous, vous aurez besoin de lait concentré sucré, de beurre demi-sel, de cacao en poudre, de vermicelles colorées ou en chocolat pour la déco et des moules en papier pour les présenter joliment.

En savoir plus :Le brigadeiro : la truffe brésilienne

  • les « beijinhos » :

 

les beijinhos 

Source : Pinterest

C’est une variante que l’on retrouve aussi dans toutes les fêtes d’enfants que ce soit d’anniversaire ou autre. Rien que leur nom est une invitation à croquer dedans puisque « beijinho » signifie « petit bisou ».

Pour en préparer, vous avez besoin de lait concentré sucré, de beurre ou de margarine, de noix de coco râpée, de noix de coco, de clous de girofle et de moules en papier. Dans cette version, le chocolat et les vermicelles au chocolat sont remplacés par la noix de coco et la noix de coco râpée.

  • Les « bolinhos de chuva »
Les bolinhos de chuva

Source : Pinterest

Les fameux « bolinhos de chuva » ou gâteaux de pluie ressemblent à de petits beignets tout doux. Pourquoi on les appelle gâteaux de pluie ? Même les Brésiliens ne se l’expliquent pas, mais on raconte toutefois que les mères de famille avaient coutume d’en préparer pendant les après-midis pluvieux en guise de goûter pour les enfants. Je ne sais pas si c’est la véritable raison, mais je sais qu’ils sont délicieux.

Pour ne préparer, vous avez besoin de sucre en poudre, d’œufs, de farine, de lait, de sucre vanillé, de vanille, de levure et de cannelle. Vous pouvez également rajouter un peu de sucre selon vos goûts. Vous mélangez tous les ingrédients (sauf sucre en poudre et cannelle) puis vous les faites frire dans de l’huile par petites boules. Quand ils sont bien dorés, vous les sortez de la poêle et vous saupoudrez dessus du sucre glace et un peu de cannelle.

  • Le gâteau froid de coco
Le gâteau froid de coco

Source : Pinterest

Visuellement, je le noterais « bof bof », mais d’un point de vue gustatif, c’est un régal. Non seulement il est moelleux à souhait, mais la noix de coco râpée lui apporte de la fraîcheur et une note exotique. C’est également un incontournable lors des fêtes familiales, car les enfants en raffolent ainsi que les grands enfants comme moi.

Pour en préparer, vous devez mélanger des œufs, du sucre, du beurre, de la farine, du lait et un peu de levure. Vous faites ensuite cuire votre gâteau au four et le temps qu’il cuise, vous préparer votre sirop au lait concentré sucré et au lait de coco.

Quand votre gâteau sort du four, vous le coupez en deux pour obtenir deux couches puis vous versez le sirop dessus. Rassemblez ensuite les deux couches et saupoudrez le tout de noix de coco râpée. Vous pouvez le découper en gros morceaux avant de le mettre au frigo pendant 3 heures.

Lire aussi : La gastronomie amazonienne prend de l’ampleur au Brésil

  • Le moelleux au chocolat et aux raisins secs
Le moelleux au chocolat et aux raisins secs

Source : Pinterest

Je ne dirais pas vraiment que c’est un moelleux, mais plutôt un mix entre le moelleux et le pudding.

Pour le préparer, vous mélangez des œufs, du lait, du cacao, de la farine, de l’huile, du sucre, de la cassonade et un peu de levure. Une fois après avoir versé la pâte dans le moule, vous y versez les raisins secs (ou tout autre fruit sec de votre choix) et vous le faites cuire au four.

Je ne recommande pas trop les fruits nature, car leur jus peut casser le côté moelleux recherché.

 

 

 

 

Tags:

Category: Gastronomie Brésil, Nourritures et Boissons Brésiliennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *