Guide Brésil, la restauration durant votre séjour : informations pratiques

 

Gastronomie Brésil | Tourisme Voyage Brésil | | | |

Guide Brésil, la restauration durant votre séjour : informations pratiques

Quelle que soit l’objet du séjour au Brésil, il y a une question commune à tous : la restauration. Où va-t-on manger et que va-t-on découvrir dans nos assiettes ? Va-t-on se régaler ou devra-t-on goûter à des spécialités peu habituelles ? Et si on mange au restaurant, doit-on laisser un pourboire ou non ? Nous avons regroupé, pour vous, quelques informations pratiques, tirées de notre propre expérience dans ce pays où il fait bon de vivre.

Les habitudes alimentaires des Brésiliens

Les habitudes alimentaires des Brésiliens

Si vous avez l’habitude de manger sur le pouce chez vous, il va falloir changer vos habitudes, car la cuisine brésilienne est très généreuse. Elle est principalement à base de féculents et de protéines. On y mange beaucoup de viande, de poissons et des fruits de mer. Les légumes sont assez rares surtout si votre point de chute principal est la région Nordeste. Par contre, on trouve beaucoup de fruits à travers le pays.

Que mange-t-on au petit-déjeuner ?

C’est au Brésil que la phrase « le petit-déjeuner est le plus important repas de la journée » prend tout son sens. En effet, quelle que soit la zone où vous vous trouvez, on vous servira toujours de copieux petits déjeuners composés de plats sucrés, mais aussi de plats salés. Au menu, on pourra trouver :

  • Des « ovos » c’est-à-dire des œufs brouillés
  • Des « salsichas » ou saucisses en sauce
  • Du « presunto » ou jambon
  • Du « pão », à savoir du pain, mais de différents types
  • Du « manteiga » ou du beurre
  • Des crêpes de tapioca
  • Des « bolos » ou gâteaux
  • Du « mel » ou miel
  • Du « leite » ou lait
  • Du « suco de frutas » ou jus de fruits
  • Des fruits frais
  • Du café
  • Du chocolat chaud, à la mode brésilienne bien sûr

Oui, vous trouverez tout cela lors d’un buffet de petit-déjeuner au restaurant. Notez que rares sont les établissements qui servent du thé, mais il est possible d’en demander. On vous apportera alors de l’« agua quente » c’est-à-dire de l’eau chaude et un petit sachet de thé.

Que mange-t-on le reste de la journée ?

Après ce copieux petit-déjeuner, les Brésiliens ne tardent pas à prendre un petit encas en milieu de la matinée. Il peut s’agir d’un petit gâteau ou d’un petit beignet salé ou sucré. Le « pão de queijo » est l’encas favori (les Brésiliens en mangent à longueur de journée, même au cours de certains repas), mais on peut prendre autre chose.

Lire aussi – Gâteaux brésiliens : découvrez les meilleurs gâteaux brésiliens

Au déjeuner, on retombe sur un menu très complet, mais cette fois-ci, riche en protéines et féculents. A chaque déjeuner, on vous servira le duo haricots secs et riz, aliment de base. Vous pouvez néanmoins optez pour une salade ou des pâtes. Dans le nord du pays, l’accompagnement principal est le « farofa », à savoir de la farine de manioc.

En milieu d’après-midi, on reprend un goûter, là encore au choix, mais n’oubliez pas de goûter aux « salgados », des petits beignets fourrés au jambon, au fromage et au poulet.

Au dîner, vous avez l’embarras du choix. Notez que dans la plupart des villes brésiliennes, les soirées sont toujours animées donc si vous comptez sortir avec quelques amis, considérez ce que vous allez manger comme votre dîner. Vous pourrez manger de la pizza, du hamburger, des frites, une soupe ou des « pesticos », à savoir des tapas. Si vous souhaitez manger léger après une journée bien gourmande, contentez-vous d’une glace.

Et si on est à la diète, quelles options a-t-on ? Notre conseil c’est de ne pas se restreindre à un régime trop draconien lorsque vous envisagez de séjourner au Brésil, car vous passerez aux côtés de plats gourmands et savoureux. Néanmoins, vous pouvez demander, de temps à autre, des crudités ou des salades, mais seulement lorsque vous mangez dans un restaurant où le professionnalisme se ressent. Evitez d’en manger (aliments crus) auprès des vendeurs ambulants, où l’hygiène n’est pas vraiment au beau fixe. Vous pouvez, par contre, goûter aux autres aliments bien cuits, car d’une manière générale, c’est auprès des « street food » qu’on peut déguster les vraies saveurs locales, préparées selon les recettes traditionnelles. Au restaurant, les recettes peuvent parfois être modernisées.

Un autre conseil : évitez de boire l’eau du robinet. Mieux vaut toujours acheter de l’eau en bouteille bien scellée. Si vous prenez de la bière ou d’autres jus de fruits en bouteille, demandez toujours à ce que les bouteilles arrivent scellées devant vous et soient ouvertes devant vous.

Découvrez les plats phares de la cuisine brésilienne

Les différents restaurants au Brésil

Les différents restaurants au Brésil

Dans toutes les villes, vous trouverez différents types de restaurants. La grande tendance au pays c’est le buffet, car les habitants aiment retrouver diverses variétés culinaires dans leurs assiettes. Mais, vous pouvez aussi déjeuner/dîner dans un restaurant chic avec de la cuisine gastronomique où les repas seront directement servis et dressés dans les assiettes. Pour avoir une idée globale, voici les types d’établissements que vous rencontrerez sur le sol brésilien :

Les restaurants « por quilo »

Vous trouverez un buffet richement garni, vous vous levez pour vous servir puis vous passez à la caisse avant de vous installer pour manger. Une fois à la caisse, votre assiette est pesée pour déterminer le prix. Avant de vous servir, prenez connaissance des prix affichés. La plupart des restaurants proposent diverses formules donc à vous de composer selon votre budget.

Parmi les formules phares, il y a la « quentinha » qui se compose de :

  • « arroz » ou riz
  • Haricots secs
  • « boi ou cane bovina » ou viande de bœuf
  • « frango » ou poulet
  • Un verre de jus de fruit

Ce repas complet coûte aux environs de 15 reais, ce qui est très abordable. Vous pouvez le déguster sur place ou demander un paquet à emporter. Pour l’accompagnement, vous pouvez demander la quantité que vous voulez, les cuisiniers sont très généreux là-dessus.

A lire aussi – Monnaie du Brésil : tout ce qu’il faut retenir sur l’argent au Brésil

La churrascaria

C’est un genre de restaurant spécialisé dans les grillades de viande, appelées « churrasco ». Il en existe plusieurs au Brésil, mais préférez les fameux « Rodizio » si vous voulez vous goinfrer de viande à volonté. Le principe est simple, les serveurs circulent entre les tables avec leur chariot à viande. Lorsqu’ils passent, vous les hélez si vous trouvez quelques morceaux appétissants. Ils découpent les morceaux convoités et vous demandent si vous les préférez :

  • « mal passado » pour saignant
  • « no ponto » pour à point
  • « bem cozido » pour bien cuit

Si vous êtes un grand amateur de viande, il est conseillé de retenir ces différents termes portugais pour avoir votre viande comme vous l’aimez. Notez que contrairement aux Européens, les Brésiliens aiment que leur viande soit bien cuite. Et si vous avez une préférence pour le filet, demandez la « picanha ».

Ne sert-on que de la viande dans les churrascarias ? C’est leur spécialité, mais elles ont quand même prévu des accompagnements pour déguster vos grillades facilement. Les accompagnements sont dressés en un buffet géant auprès duquel vous pouvez vous servir à volonté. N’hésitez pas à goûter aux spécialités locales. Vous trouverez aussi différentes sortes de boissons et parfois même, une cave à vin qui abrite quelques bonnes bouteilles.

Les restaurants étoilés

Si vous avez un bon budget pour votre voyage au Brésil, vous pouvez bien sûr manger dans les restaurants gastronomiques étoilés. On n’en trouve toutefois que dans les grandes villes telles que Rio de Janeiro ou encore São Paulo.

Comme partout ailleurs, la clientèle est triée sur le volet et il faut réserver une table plusieurs semaines à l’avance pour pouvoir y souper. C’est une expérience à essayer si vous restez plus d’un mois au Brésil. Les grands chefs rivalisent d’idées pour présenter des spécialités locales, mais à leur façon.

Les restaurants de marché et de cuisine

C’est ce genre d’établissement que vous trouverez le plus dès que vous vous éloignez des grandes villes. Dans l’Etat de Bahia, par exemple, vous trouverez des Bahianaises en tenue traditionnelle proposer toutes sortes de spécialités locales dans les gargotes de marché ou dans la rue, le soir venu. Ces petits établissements bon marché existent à travers le pays et ils sont les plus recommandés lorsqu’on a un budget limité.

Découvrez la cuisine bahianaise

Les plats sont très savoureux et c’est l’occasion pour les découvrir dans la plus pure tradition. Les influences africaines, indigènes et européennes seront plus ou moins marquées selon l’établissement choisi, donc à vous de choisir.

Les bars

Ce ne sont pas à proprement parler des restaurants, mais au Brésil, les bars sont quand même de grandes spécialistes en restauration rapide, surtout dans les grandes villes. Ainsi, quand quelqu’un vous propose d’aller manger des « pesticos », c’est qu’il va vous emmener dans un bar où vous pourrez bien manger tout en buvant un verre.

Dans ces établissements, on retrouve tout ce qui est bouffe rapide comme les frites, mais on a aussi des spécialités locales telles que le feijao verde, la macaxeira, les acras …

En ce qui concerne les boissons, les Brésiliens sont très friands de bière blonde en bouteille. Si vous n’êtes pas vraiment amateur de bière, vous trouverez toutes sortes de cocktails souvent fabriqués avec de la cachaça, l’alcool local. Le cocktail le plus connu est, évidemment, la caïpirinha. Qu’en est-il du vin ?

La plupart des churrascarias ont une cave à vin. Les bars, quant à eux, n’en ont pas et rares sont ceux qui servent du vin dans leur établissement. Même si vous en trouvez, soit ce sont des crus de mauvaise qualité, soit ce sont des grands crus importés d’Argentine ou de Chili et qui coûtent assez cher. Pour une bonne bouteille, il faut prévoir dans les 30 euros.

Les restaurants étrangers

Même si la cuisine locale est délicieuse, on a souvent envie d’une bonne pizza ou de sushis. Rassurez-vous, on trouve des restaurants proposant de la cuisine étrangère au Brésil, principalement dans les grandes villes. Vous pourrez trouver des restaurants chinois, japonais, italiens, syro-libanais …

Le point sur les pourboires

Donner un pourboire n’est pas obligatoire, surtout si le service laisse à désirer. Il faut toutefois savoir que certains hôtels incluent directement le pourboire dans votre note. Là où vous verrez marquer « taxe de service », équivalent à 10 % de la note, comprenez qu’il s’agit de pourboire.

Certains restaurants agissent aussi comme cela. Le pourboire de 10 % sera automatiquement intégré dans votre note finale. Pour éviter les abus, pensez toujours à vérifier ladite note.

En dehors de ces « petites combines », donner ou non un pourboire est laissé à votre totale appréciation. Faites-le toutefois discrètement.

Les spécialités locales à ne pas manquer

Les spécialités locales à ne pas manquer

Au Brésil, il y a des plats communs à tout le territoire comme la feijoada, mais chaque région a aussi ses propres spécialités. Voici les plats que vous devez goûter absolument :

  • La vatapa
  • La moqueca
  • Le sirigado (mérou)
  • Les camarãos (crevettes) et lagosta (langouste)
  • La carne do sol : c’est du bœuf semi séché et salé
  • Les frites de manioc
  • Le tacaca, une spécialité amazonienne. Lire aussi – La gastronomie amazonienne prend de l’ampleur au Brésil
  • Le sorbet d’acaï
  • Les jus de fruit frais

A découvrir – La gastronomie brésilienne : top 20 des meilleurs délices brésiliens

Le Brésil est un pays très riche en fruits divers. Mangez-en à volonté sous leur forme nature ou bien transformés en jus bien frais.

Découvrez le Brésil de A à Z

Tags: , , ,

Category: Gastronomie Brésil, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code