La feijoada : Le plat national du brésil

Publié le:26-04-2019

Gastronomie Brésil |

(Mis à jour le: 3 mai 2019)
La feijoada : Le plat national du brésil
3.8 (75%) 4 vote[s]

La feijoada : Le plat national du brésil

La feijoada  peut être définie, comme la reine de la cuisine brésilienne. Contrairement à l’idée largement répandue qu’il s’agit d’une recette absolument originale, il s’agit en fait,  de la fusion d’habitudes alimentaires européennes avec des produits locaux tels que les haricots noirs: c’est un peu du cozido portugais, du cassoulet  italien, du cassoulet français et de la paella espagnole. De plus, il n’y a pas qu’une seule recette pour la feijoada, mais plusieurs…

Ce plat  adopte, mais surtout prend les couleurs et les habitudes alimentaires pour  chaque région. Le plat, dont la base est l’haricot. Sans haricot pas de Feijoada, c’est aussi un plat de viandes, se sont les deux ingrédients qui sont les dénominateurs communs à tous les variations par rapport à l’originale. Une fois ces deux ingrédients cuits, on y ajoute de  nombreux accompagnements tels que le riz blanc, le farofa ou le farinha de mandioca, des morceaux d’orange pelée ou de banane frite.

Mais remontant le fil du temps, il est certain que la feijoada est née au Portugal. C’est un ragoût de haricots et de porc typique de certaines régions de l’Europe méridionale, plus précisément du Portugal; on peut même dire que  le cassoulet français et la feijoada sont des plats cousins! La feijoada et ces autres recettes ont en commun le choix des morceaux de viande de porc les moins nobles. Le changement le plus important dans la recette de la feijoada brésilienne est l’utilisation de haricots noirs au lieu de ceux rouges, blancs ou pois chiches, qui ne sont pas typiques de cette partie de l’Europe.

Le Brésil a beaucoup de plats spécifiques de la région, mais ce qui se traduit le mieux par un plat national est la feijoada qui est le plus apprécié.

Le nom provient du mot feijão ou haricot, l’ingrédient clé de la feijoada – qui est essentiellement un ragoût de haricots mélangé à du bœuf et du porc.

Il est largement admis que les débuts de la feijoada proviennent de l’esclavage au Brésil, où les esclaves rassemblaient les restes de haricots et de viande de leurs propriétaires pour créer une sorte de ragoût. Aujourd’hui, c’est un plat véritablement brésilien apprécié et célébré dans tout le pays.

À Rio de Janeiro la feijoada est préparée avec  des haricots noirs, tandis que dans la région de  Bahia, la présence d’haricots rouges ou bruns redonne une autre couleur à la recette. Les haricots sont cuits avec des morceaux  de porc, de bœuf, on y ajoute des  saucisses fumées et des lanières de bœuf sauté.

Mais, on peut ajouter comme dans l’ancienne recette  des oreilles, des pattes et des queues de porc. Ces parties du porc ne sont plus d’usage surtout dans les restaurants modernes ou les clients n’apprécient pas toutes ces parties de viande car elles alourdissent le plat qui est déjà tellement riche.

À Bahia, des légumes sont ajoutés à la feijoada, comme les choux, les pommes de terre, les carottes, et potiron. Ils sont mis en fin de cuisson pour permettre à la vapeur du ragoût de cuire doucement en dessous.

Dans le reste du pays, ce plat  est préparé avec des  haricots de la  viande et sans de plus et servi avec du riz blanc, du chou frisé, de petits morceaux de bacon frit, du hochet de porc croustillant et des tranches d’oranges qui aident à digérer le repas copieux.

La Feijoada est généralement consommée  le week-end en famille ou avec un groupe d’amis lors d’un déjeuner prolongé. Il est considéré comme un aliment confortable et est souvent appelé « aliment pour l’âme ». Compte tenu de sa taille et de sa lourdeur, c’est un aliment à manger lentement et à savourer. Dans les grandes villes comme Sao Paulo et Rio de Janeiro, il est souvent consommé le mercredi pendant les pauses déjeuné. Le riz est présent pour accompagner, qu’on pose d’ailleurs dans la même assiette et pour permettre de savourer ensemble ce mariage riz et Feijoada

Recette de la Feijoada :

plat brésil feijoada

Celle qu’on vous présente est une parmi tant d’autres et tout qu’on a décrit plus haut reste toujours un échantillon pour avoir une idée des multiples possibilités de cette recette.  Pour les intéressés, chacun peut  agrémenter  le plat  des couleurs locales, l’important c’est  de mettre les ingrédients phares haricots et viande. Cette liberté d’introduire des modifications a comme le voit offert un large éventail apprécié par tous.

Découvrez aussi :

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 500 grammes de longe de porc coupée en morceaux
  • 600 grammes de côtes de porc
  • 200 grammes de saucisse
  • 150 gr de saucisse fumée
  • 600 gr de haricots noirs
  • 80 grammes de lard fumé en une seule pièce
  • 250 gr de boeuf
  • 250 grammes de bacon fumé coupé en cubes
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 2 oignons hachés
  • 3 tomates en dés
  • 2 poivrons coupés en petits morceaux
  • ail, sel et poivre

Préparation de la recette de feijoada:

plat feijoada

Après les avoir soigneusement lavés, laissez les fèves tremper toute la nuit dans 1 litre d’eau;

Faites cuire les haricots dans beaucoup d’eau avec les morceaux de longe, de bœuf et de saucisse coupés en morceaux; le tout doit cuire pendant 1 heure et demie;

Dans une casserole avec deux cuillères à soupe d’huile, faire revenir l’oignon, l’ail, le piment, le bacon et les saucisses fumées;

Après quelques minutes, ajoutez d’abord le bouillon de haricots puis les morceaux de tomates; laisser cuire encore quelques minutes;

À ce stade, ajoutez les haricots sautés et les côtes levées de porc immédiatement après; ajoutez une tasse d’eau et assaisonnez avec du sel et du poivre.

Maintenant, la feijoada n’a besoin que de cuire à feu doux jusqu’à ce que le ragoût soit bien mélangé et que la viande soit bien cuite. Votre recette brésilienne typique est si prête. Mettez une belle musique

Ce plat la feijoada à résister à toutes les influences car jusqu’à a aujourd’hui, il est toujours très apprécié et n’a pris aucune ride. Et le haricot son ingrédient principal et certains disent  même que  «… il n’y a pas  de repas sans haricot car le haricot est un coupe faim ».

 

Tags:

Category: Gastronomie Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *