Le brigadeiro : la truffe brésilienne

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil |

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 2 novembre 2018)

Le Brésil est, selon moi, un grand restaurant où chaque région et chaque ville a ses spécialités culinaires propres. En effet, où que vous alliez dans ce pays, même dans les petits villages reculés du berceau amazonien, vous aurez toujours de bonnes choses à déguster qu’il s’agisse de fruits, de légumes ou de petits plats préparés. Parmi mes coups de cœur, il faut absolument que je vous parle du fameux brigadeiro.

Qu’est-ce que le brigadeiro ?

Le brigadeiro

A entendre son nom, le brigadeiro ne semble pas appétissant du tout et pourtant, sachez que c’est la version brésilienne de la truffe au chocolat. C’est un incontournable dans ce pays où même une simple banane a le don de ravir nos papilles trop habituées aux saveurs industrielles.

Le brigadeiro est tellement succulente que je n’ai pas pu m’empêcher d’en emporter quelques-uns chez moi. Le seul hic : tout le monde s’est rué sur le paquet qu’au final, je me suis retrouvé avec une seule de ces petites boules absolument fabuleuses. Heureusement, la recette me paraît simple que je décide d’en confectionner dès que j’aurais un peu de temps libre.

Comment est née cette friandise ?

De nos jours, le brigadeiro est fabriqué avec du chocolat en poudre, du lait concentré, du beurre et des petites granules de chocolat pour le recouvrir en surface. Il semble pourtant qu’il n’en a pas toujours été ainsi puisque dans une recette datant du 19e siècle, on y mettait des œufs. Cela signifie que cette friandise existe depuis bien longtemps, mais que la recette originelle a connu quelques transformations au fil des ans.

Le brigadeiro, tel qu’on le connaît aujourd’hui serait né après la Seconde Guerre Mondiale. En effet, quand cette bataille s’est terminée, les Brésiliens durent rationner la quantité de lait et de sucre. Pour compenser ce qui manquait, quelqu’un a eu la brillante idée de mélanger du chocolat avec du lait concentré. De là est né le brigadeiro.

D’où vient son appellation un peu barbare ?

brigadeiro

A la vue et à la découverte de la saveur sucrée du brigadeiro, je m’étonne qu’une telle confiserie porte un nom pas du tout appétissant. Quand je m’informe sur la question, on me dit alors que son nom est rattaché à deux légendes dont on ne sait trop la part de vérité.

  • Légende n°1 :

Dans les années 40, le Brigadier Eduardo Gomes s’est présenté aux élections présidentielles. L’homme était tellement séduisant qu’il avait son propre fan club exclusivement composé de femmes. Chacune d’elles, voulant se faire remarquer et bien voir essayait d’attirer son attention. C’est alors qu’elles eurent l’idée de lui confectionner ce délicieux chocolat qu’elles baptisèrent brigadeiro afin de lui rendre hommage. Malgré leurs efforts, l’homme a perdu les élections.

  • Légende n°2 :

Pendant une bataille, un Brigadier de renom s’est fait blesser au niveau de son entrejambe. Face à ce handicap, on se moquait beaucoup de lui et c’est pour cela qu’on a retiré les œufs de la recette du brigadeiro.

Comment faire du brigadeiro chez soi ?

Même si la recette est facile à réaliser, je persiste à dire que les vrais brigadeiros que l’on trouve au Brésil restent meilleurs et qu’il faut absolument les déguster. En attendant d’y aller, vous pouvez déjà en confectionner chez vous histoire d’avoir une idée de ce qu’il vous promet.

Pour en fabriquer, on a besoin de :

  • Lait concentré : c’est la base même de la friandise
  • Chocolat en poudre ou cacao
  • Beurre
  • Granules de chocolat

Une fois tous les ingrédients en votre possession, prenez une casserole et déposez-la sur un feu moyen. Versez-y vos trois principaux ingrédients à savoir le lait concentré, le cacao et le beurre. Mélangez-les bien jusqu’à ce qu’en remuant, vous puissiez voir le fond de votre casserole.

Lorsque le mélange est bien homogène, prenez un plat et beurrez-le légèrement. Attendez ensuite que la pâte refroidisse un peu puis confectionnez des petites boules avec. Leur taille dépendra de vos envies, mais dans mon cas, je les préfère petites pour qu’on puisse les prendre en une seule bouchée. Une fois vos boules confectionnées, faites-les passez dans les granules de chocolat pour les recouvrir entièrement.

Voilà, vous n’aurez plus qu’à les déguster quand vous le voulez et avec qui vous souhaitez.

Peut-on personnaliser la recette de base ?

truffe brigadeiro 

Absolument oui. De nombreuses pâtisseries, confiseries et chocolateries proposent aujourd’hui diverses déclinaisons du brigadeiro que ce soit au Brésil ou ailleurs. Chaque famille brésilienne apporte également une petite touche personnelle à leur recette pour sortir un peu de la saveur classique qui reste quand même succulente. En me promenant non loin de chez moi, je découvre une chocolaterie qui propose différentes sortes de brigadeiros. La tentation est forte que je me retrouve, quelques minutes plus tard, avec une boîte pleine de chocolat de toutes les sortes dont le sujet de mon billet d’aujourd’hui.

Dans cette boîte gourmande, je trouve, dans un ordre quasi millimétré, des petites boules et des grosses boules qui se côtoient harmonieusement. La vue me fait déjà saliver, mais je prends quand même le temps de bien les admirer avant de les mettre en bouche. Comme les Japonais, moi, ce sont mes yeux qui mangent en premier après vient seulement ma bouche.

Dans le lot, j’ai pris un bridageiro aux amandes, un autre au coco et les autres, tous en chocolat diffèrent les uns des autres par leur couverture externe.

Alors que les deux premiers, celui aux amandes et au coco, apportent une certaine touche élégante avec leur couleur crème, les autres varient du marron au noir du chocolat noir. Parmi ces derniers, on retrouve :

  • le très classique avec des vermicelles de chocolat au lait
  • le très croquant avec des pépites de chocolat assez grosses à l’extérieur
  • le croustillant avec des craquelés de chocolat en couverture
  • le croquant avec un mélange de miettes de chocolat noir et au lait à l’extérieur
  • le coloré classique avec des vermicelles colorés en couverture

Vous l’aurez deviné, le brigadeiro peut être revisité à souhait selon les moyens du bord. L’important c’est que sous sa coquille croustillante ou croquante, on découvre un cœur fondant que l’on peut aromatiser à souhait.

Tags:

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *