Le Nordeste : un joyau du Brésil !

Publié le:11-01-2019

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil | | | |

(Mis à jour le: 7 septembre 2019)
Le Nordeste : un joyau du Brésil !
3.7 (73.33%) 24 vote[s]

Le Brésil se subdivise en cinq grandes régions : le Nord, le Nordeste, le Centre-Ouest, le Sudeste et le Sud. Durant mon premier voyage dans ce pays, je me suis surtout focalisé sur la région Sudeste où se situent les très célèbres Rio de Janeiro et São Paulo. J’ai aussi séjourné quelques temps dans la région Sud sans avoir eu le temps d’aller voir dans les autres régions. Pour mon second voyage, toujours au Brésil, je me suis axé sur la région Nordeste là où on trouve l’Etat de Bahia et la première capitale du pays à savoir Salvador. Superbe et enrichissante, elle ne fait pas toute la beauté de cette région que j’ai vraiment beaucoup appréciée. M’y installer serait mon prochain défi, mais pour l’heure, je vais me contenter de vous faire découvrir ce joyau du Brésil dans ses grandes lignes.

Quelques informations nécessaires sur le Nordeste

 

salvador de bahia

Comme son nom l’indique, il s’agit de la partie Nord-est du Brésil. Celle-ci abrite quelques Etats fédérés à savoir Alagoas, Bahia, Ceara, Maranhão, Paraiba, Piaui, Pernambouc, Rio Grande do Norte et Sergipe. Dans sa globalité, elle occupe une superficie de 1 558 196 km².

L’Etat de Bahia est sans nul doute le plus prisé des touristes et bien qu’il soit de toute beauté, il ne faut pas sous-estimer les autres. Je dirais que Bahia c’est la zone très touristique du Nordeste tandis que les autres, malgré un secteur touristique peu développé, ne sont pas en reste. Ce sont ces derniers qu’il faut privilégier si vous voulez vous éloigner de la foule et surtout plonger dans l’environnement sauvage de la région.

Lire aussi – Guide brésil, comment obtenir un visa pour le brésil ?

Sa part d’histoire

Selon les vestiges découverts sur les lieux, le premier peuplement du Nordeste date de la Préhistoire. Les hommes préhistoriques ont ensuite fait place aux Indiens et ce sont ces derniers que les colons ont rencontré sur place à leur arrivée dans la région.

Dans les premiers temps, Indiens et Européens ont noué des échanges sous forme de troc. Les Européens offraient des épices aux Indiens en échange du fameux bois qui a donné son nom au pays à savoir le « pau brasil » ou bois de Pernambouc.

Au cours de la colonisation, bon nombre d’Indiens ont été exploités par les Portugais pour travailler dans leur plantation. Beaucoup d’entre eux y ont trouvé la mort tandis que les autres ont décidé de fuir la région pour ne pas subir cet esclavage. C’est alors que les Portugais ont décidé d’importer des esclaves noirs venus d’Afrique.

De 1500, année au cours de laquelle Pedro Alvares Cabral et son équipage sont arrivés dans la région et plus précisément dans la ville actuelle de Porto Seguro, jusqu’en 1763, la région du Nordeste fut un important point de débarquement pour les esclaves venus d’Afrique australe. La majorité des esclaves ont travaillé dans l’Etat de Bahia, tandis qu’une petite minorité a été envoyée dans le reste du Nordeste et du Brésil.

En savoir plus sur les États du Brésil

Cela explique pourquoi la population bahianaise affiche aujourd’hui encore, des traits africains et pourquoi on parle de « Rome noire » pour désigner la ville de Salvador. Rome se réfère au fait que la ville abrite plus de 300 églises tandis que noire se réfère à la couleur de peau de la majorité des habitants que l’on qualifie d’afro-brésiliens. Ces derniers ont su trouver un accord parfait entre culture brésilienne et culture africaine. C’est l’un des lieux où il faut se rendre pour découvrir la culture afro-brésilienne qui inclut la capoeira, le candomblé et divers plats culinaires.

Par ailleurs, c’est dans la région Nordeste que commença la première activité économique du Brésil par le biais de l’extraction du bois-brésil ou pau-brasil. Ce bois très convoité fut exporté dans quelques pays et suscita la convoitise d’autres pays qui ne figuraient pas sur le Traité de Tordesillas. Ce fut notamment le cas de la France qui a mené diverses attaques de la région dans le but d’obtenir quelques rondins.

Grâce à cette économie prospère, où l’économie agraire jouait aussi un rôle majeur, les Portugais ont établi la première capitale du pays dans l’Etat de Bahia, à Salvador.

De nos jours, même si la capitale a été déplacée ailleurs, le Nordeste continue à séduire les touristes pour sa richesse environnementale, nautique et culturelle.

Découvrez les villes du brésil

Les trésors du Nordeste

 

Parc Lençois Maranhenses

Un séjour dans le Nordeste vous fera découvrir des lieux paradisiaques tels que :

  • Le Parc Lençois Maranhenses :

Vu d’en haut, on croit apercevoir un vaste drap blanc froissé et quand y met les pieds, on se rend compte qu’on a affaire à une succession de dunes de sable blanc entrecoupées par des lagunes d’un beau bleu turquoise ou vert émeraude.

Pour découvrir ce joyau, il faut se rendre dans l’Etat de Maranhão. C’est un site unique au monde qui s’étend sur près de 1 500 km² dont 100 km de côtes. Entre ces dunes d’un blanc immaculé, les lagunes font office de petit oasis où l’eau bleu-vert est très rafraîchissante. Si vous comptez vous y rendre, vous avez de grandes chances d’avoir un point d’eau rien qu’à vous et ce, même si le site est toujours très fréquenté. Vu son étendue, les touristes ne risquent pas de se marcher dessus et on a vite l’impression de se retrouver seul au monde. Tout autour, le silence est bienfaiteur, mais faut penser à y aller de bon matin pour pouvoir atteindre un abri situé au milieu du parc.

  • Canoa Quebrada :

Situé dans l’Etat de Cearé, Canoa Quebrada désigne une superbe plage située à environ 164 km de Fortaleza. Elle est idéalement nichée au pied d’une falaise de sable rouge qui affiche une quinzaine de mètres de hauteur. Dans les années 70, elle était le repère des hippies ce qui lui a valu une très bonne conservation, mais depuis quelques années, les touristes y affluent également.

L’endroit n’est que dunes de sable, piscines naturelles aux eaux cristallines d’un beau bleu ciel et une plage bordée de cocotiers. Avec une température annuelle variant entre 27 à 32°C, elle fait une destination idéale quelle que soit la période où vous souhaitez vous y rendre.

Sachez que dans les alentours de la plage, on trouve des hôtels, des restaurants, des bars, des discothèques, … Le soir venu, son avenue principale surnommée « Broadway » est le lieu de rendez-vous des touristes et villageois qui sortent pour danser la samba ou déguster les spécialités culinaires de la région comme la feijoada de seiches.

  • Jericoacoara :

 

Jericoacoara

Egalement située dans l’Etat du Ceara, mais à environ 300 km de Fortaleza qui est sa capitale, Jericoacoara est une petite ville, autrefois village de pêcheurs. Aujourd’hui, même si elle est de plus en plus prisée des touristes, le développement ultra-moderne ne l’a pas encore rattrapé à mon grand bonheur. Plus évoluée qu’autrefois, elle a gardé son aspect rustique et tranquille. La ville est entourée de collines verdoyantes, de rues sablonneuses qui mènent, inévitablement à son immense plage dont les eaux offrent différentes nuances de bleu.

Jericoacoara est un petit paradis pour les baigneurs, mais aussi les kitesurfeurs. J’y ai même fait mon initiation à cette discipline et j’avoue qu’elle n’est pas aussi difficile que je le pensais.

A « Jeri », comme les locaux l’appellent, la plage est souvent animée surtout que des danseurs de capoeira y donnent quelques démonstrations en fin de journée, alors que le jour commence à tomber. Pour ne rien manquer du spectacle, commandez-vous à l’avance un verre de caipirinha ou une noix de coco frappée puis rendez-vous sur la dune de Pôr do Sol pour admirer le coucher du soleil où l’on peut apercevoir, si on a l’œil, le rayon vert qui apparaît rapidement quand le soleil décline à l’horizon.

Découvrez le guide salvador de bahia, tourisme que voir à salvador da bahia ?

  • Salvador de Bahia :

Dans cette ville, la culture est plus importante que les joies de la plage laquelle reste quand même superbe. Comme il s’agit de la première capitale du Brésil et de la plaque tournante de l’esclavagisme, on y découvre de nombreux lieux et monuments historiques. C’est notamment le cas du quartier du Pelourinho qui fait d’ailleurs partie du Centre historique protégé de la ville.

Le Pelourinho est un incontournable quand on arrive dans l’Etat de Bahia. Avec ses immeubles coloniaux aux façades colorées ainsi que ses ruelles pavées, elle a tout du quartier colonial où le temps semble s’être figé.

A part ce quartier, Salvador est aussi connue pour sa culture afro-brésilienne et je vous recommande d’ailleurs de visiter le musée dédié ainsi que pour son carnaval aussi réputé que celui de Rio. La seule différence c’est qu’ici, tout le monde participe aux défilés alors qu’à Rio, ce sont les écoles de samba qui défilent pour faire le show (en savoir plus sur les écoles de samba).

 

Tags: , , ,

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *