Les boissons traditionnelles brésiliennes

Publié le:25-03-2019

Boissons Brésiliennes

(Mis à jour le: 9 mai 2019)
Les boissons traditionnelles brésiliennes
4.8 (96%) 5 vote[s]

Le Brésil est un pays riche en couleur que ce soit pour sa population, sa géographie, sa nature tropicale. Il est aussi très connu pour ses spécialités locales, qui vous feront voyager et vous plongeront directement dans l’ambiance chaleureuse du pays même si vous ne pouvez pas vous y rendre. Ce qu’on préfère surtout ce sont ses boissons traditionnelles qui sont typiquement brésiliennes. Voici donc une brève présentation des boissons locales et adorées des Brésiliens.

L’eau ou agua

agua

Au Brésil, il faut faire attention car l’eau du robinet n’est pas du tout potable. Toutefois, si c’est votre dernier recours en cas de panne de bouteille d’eau, il est impératif de les faire bouillir d’abord. Au resto, il faut passer commande pour avoir de l’eau, il sert naturellement de l’eau en bouteille, même si le prix est plus ou moins supérieur à celui des supermarchés.

Les boissons non alcoolisées

Dans la liste des boissons ne contenant pas d’alcool, on a :

La Vitamina de abacate ou smoothie

La vitamina est l’équivalent de notre smoothie en portugais, celui-ci est fait à base d’avocat, de sucre et du lait. Au brésil, on considère plus t utilise plus l’avocat comme un fruit, donc à consommer sucré, plutôt qu’à utiliser en cuisine dans une préparation salée.

Le Cafezinho ou littéralement « petit café »

Au Brésil, le café est considéré comme une véritable institution nationale. Peu importe où vous allez, vous devez vous attendre à ce que l’on vous serve du café noir et sucré la plupart du temps. Une petite tasse vous attendra à destination, on en sert particulièrement dans les restos « au kilo ». Souvent, le café arrive sucré donc si vous avez l’habitude du sans sucre, précisez-le avant de passer votre commande.

Par contre, si vous voulez une version alternative de cette boisson, un décaféiné, un cappuccino, une latte,… il vaut mieux vous rendre dans les restaurants plus sophistiqués plutôt que dans les petites gargotes de rue.

Le Guaraná

guarana

C’est le soda national brésilien par excellence. On le fabrique à partir du fruit du guaraná, une plante qui pousse uniquement dans la partie brésilienne de la forêt amazonienne. Le fruit ressemble à des pupilles si bien qu’on les surnomme les yeux de l’Amazonie. Il n’y a que le Brésil qui en produise actuellement.

Il faut préciser que cette boisson est de loin plus soft que la version originale, celle des Indiens. Sur le marché, on distingue trois marques qui sont les préférées des cariocas : Brahma, Antarctica et Coca-Cola.

La Guaraná em pô

La version d’origine de cette boisson se nomme Guaraná em pô et possède nettement des propriétés énergisantes et tonifiantes. C’est simplement le pur jus du fruit guarana.

L’Agua de coco ou Coco verde

L’eau de la noix de coco est une boisson classique au Brésil et généralement bien meilleure que de l’eau. On la retrouve sur toutes les plages brésiliennes ou au bord des routes. Ce sont tout bêtement des noix de coco encore vertes, celles-ci contiennent plus de jus que les mûres. Pour en consommer, le vendeur scalpe à coup de machette la partie haute de la noix de coco avant d’y insérer une paille pour faciliter l’accès.

Il en existe en bouteille bien sûr, mais pour une version plus authentique et fraîche, commandez-la « gelado » ou « frio », ce qui veut dire frais en portugais.

Et une fois le jus tari, vous pouvez demander au vendeur de l’ouvrir carrément pour pouvoir déguster la délicieuse chair tendre à la forme crémeuse à l’intérieur.

La Caldo de cana or garapa

En fait, c’est le jus de canne à sucre, également très répandu au Brésil. On l’obtien après le broyage des tiges de canne par  une machine de pressage. C’est une boisson qui est très sucrée du fait qu’elle contient plus de 50 % de saccharose. Vous la trouverez à tous les coins de rue, des petites échoppes aux grands restaurants

Le  Maté

C’est une infusion fait à base de « yerba maté » de son nom scientifique « Ilex paraguariensis », qui est une herbe très connue aux vertus tonifiantes et équilibrantes. On le retrouve sous deux versions différentes :

  • le Chá maté qui est fabriqué à partir d’herbe grillé, ce qui rend la tisane plus concentré avec une couleur brun foncé.
  • le maté de Chimarrão est plutôt préparé avec des herbes vertes séchées et hachées, infusées dans une petite calebasse individuelle. C’est la boisson prisée des gauchos et une des boissons nationales du Sud brésilien.

Les Sucos et vitaminas

jus de fruits

Les jus de fruits frais sont très courants au Brésil, que ce soit dans les bars, les kiosques de rue, les restos et autre lieu public. On les prépare généralement au mixeur avec de l’eau et on les sert au nature ou « pur », avec un peu de sucre ou « com açúcar », ou « com gelo »  avec des glaçons  pour plus de fraîcheur.

Les jus peuvent se faire avec n’importent quels fruits typiquement brésilien, leur préféré est le cupuaçun ensuite l’açaí, le guarana, l’acérola, le bacuri, le mangaba,… les fruits peuvent être réduits jusqu’à obtenir un mélange homogène ou bien avec des petitx grumeaux pour apporter un peu de mâche.

Il existe deux versions distinctes de cette boisson :

  • les sucos ou de simple jus de fruits avec un peu d’eau.
  • les vitaminas qui sont fait à base de lait et deviennent l’équivalent de nos Milk shake.

Cependant, on peut également en faire des cocktails étonnants.

Les boissons alcoolisées

Voici donc la liste de celles contiennent de l’alcool :

La cerveja ou bière brésilienne

Les marques de bière préférée des Brésiliens sont fabriquées par les grandes brasseries comme Antartica, Brahma et Skol. Mais si vous voulez un peu d’originalité, pourquoi ne pas essayer celle d’Indica IPA qui est produite par une petite brasserie à Saõ Paolo. Et si vous voulez goûter à de l’artisanale, goûtez la « Devassa’s Tropical Red Ale ». La bière brésilienne se sert toujours gelada à cause de la chaleur souvent écrasante du pays.

La meilleure de toute selon nous, c’est l’Amazon beer de Bohemia qui est fabriqué à Belém. Elle se présente dans une bouteille de 600ml environ, mais on peut aussi la retrouver en petit format, en canette « lata » ou bien en pression «chopp ».

La Cachaça

Cachaça

Connue aussi sous le nom de « pinga » ou « aguardente », cette boisson est l’alcool traditionnel du Brésil. C’est du rhum blanc agricole, qui fait entre 38 à 48 °. Elle sert souvent de base aux cocktails brésiliens ou bien se boit seul ou accompagné de glaçon. La Velho Barreiro ou la Rochinha sont les marques les plus commercialisées.

La Porradinha

Cette boisson est plutôt une spécialité populaire des jeunes brésiliens. Elle est composée d’une demi-tasse de cachaça avec un peu de soda. Pour la consommer, il faut recouvrir la tasse avec une main avant de la frapper sur la table avant de l’avaler cul-sec. Un peu comme pour un shot de tequila en fait. Cette boisson a été un peu mise à l’ombre malgré le fait qu’elle est couramment consommer par la population jeune du Brésil.

La Batida

En fait, c’est un type de smoothie alcoolisé qui est fait à base de cachaça. On peut en faire avec n’importe quel fruit ou jus naturel. Vous pouvez même choisir les ingrédients chez les vendeurs de rue.

La Caipirinha

C’est la véritable boisson alcoolisée emblématique du Brésil. C’est un cocktail national fait à base de fruit et de cachaça, généralement accompagné d’un citron vert et de sucre ainsi que de glace pillée. Son nom signifie littéralement la « petite provinciale ».

Actuellement, on trouve des variantes de la caïpirinha comme le kiwiroska (le citron est remplacé par du kiwi) ou la caïpiroska, la version russe, où l’on remplace la cachaça avec de la vodka.

 Le Vin brésilien

La région du Sud est réservée à la production du vin u Brésil. En effet, cette partie est spécialisée dans la viticulture. La majorité des vignobles sont des cépages de type cabernet franc. Le type de vin qui se distingue le plus est le mousseux « Espumantes » que l’on produit dans la région de Bento Gonçalves, un peu au nord de Porto Alegre. Les meilleurs sont faits à base de chardonnay, de pinot noir, ou encore de muscat.

 

Category: Boissons Brésiliennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *