Les îles du Brésil : à la découverte des îles brésiliennes

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 12 septembre 2018)

Le Brésil est le cinquième plus grand pays au monde. Son territoire s’étend au-delà de ses frontières terrestres pour inclure de nombreuses îles paradisiaques. Contrairement au continent, ces bouts de terre offrent un cadre de vie paisible, authentique et enrichissant. Sitôt après avoir atterri sur le continent, nous avons embarqué pour partir à la découverte de ces terres et voici celles pour lesquelles on a eu un gros coup de cœur.

L’île de Morro de São Paulo

 

île de Morro

Située au large de Salvador de Bahia, l’île de Morro de São Paulo abrite un petit village de pêcheurs, à deux heures de bateau au départ de Salvador. Arrivés sur place, des bagagistes équipés d’une brouette nous attendent pour transporter nos bagages jusqu’à l’hôtel.

Ce qui nous a séduit :

  • L’île est entièrement dépourvue de voitures donc pollution 0
  • Ici, le silence n’est dérangé que par le bruit des vagues qui viennent mourir sur le sable et de la musique reggae. Oui, même si la samba, le forro ou encore la bossa nova sont les plus emblématiques du pays, à Morro de São Paulo, c’est le reggae qui domine
  • Les paysages sont superbes que ce soit du côté terre ou du côté mer
  • Les habitants sont très sympathiques : tout le monde se connaît d’ailleurs donc on a pris plaisir à discuter, comme de vieux amis, avec les marchands, les serveurs, les bagagistes, …
  • Une gastronomie de premier choix : en tant que village de pêcheurs, on a la chance de déguster des produits tout droit sortis de la mer sur l’île. Au menu, des poissons et des langoustes grillées
  • La fête du samedi soir sur la plage qui est placée sous le signe du funk brésilien
  • Ses superbes plages : Morro de São Paulo compte quatre plages dont la première est la plus fréquentée et la plus festive. Les trois autres sont plus tranquilles donc idéales pour ceux qui veulent s’éloigner de la foule

L’archipel de Fernando de Noronha

 

archipel de Fernando de Noronha

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, l’archipel de Fernando de Noronha est aussi considéré comme un parc naturel protégé. Y accéder n’est d’ailleurs pas simple puisque non seulement, il faut s’inscrire, mais aussi payer une taxe de préservation. Quoi qu’il en soit, la visite en vaut largement la peine.

Ce qui nous a séduit :

  • Ses nombreux parcs naturels qui permettent de découvrir des espèces rares
  • La plongée sous-marine qui permet de nager aux côtés de poissons multicolores et des dauphins
  • Ses eaux limpides qui permettent de bien discerner la faune et la flore aquatique
  • Ses plages jamais bondées puisque la visite de l’archipel est limitée à un certain nombre de personnes à la fois
  • Les randonnées sur des sentiers écologiques comme celle de Jardim Elizabeth

Passer plus d’un jour sur l’île est possible, mais il faudra payer une taxe quotidienne et bien sûr, faire preuve de respect envers cette nature préservée.

L’île de Boipeba

 

île de Boipeba

L’île de boipeba fait partie de l’archipel de Tinharé. Elle se situe au sud de Salvador de Bahia et a été déclarée Réserve de la biosphère et patrimoine de l’humanité par l’Unesco.

Ce qui nous a séduit :

  • Son environnement exceptionnel entre l’océan atlantique d’un côté et le fleuve Inferno de l’autre
  • Son écosystème de premier ordre où vivent de nombreuses espèces d’oiseaux
  • Les mangroves situées le long du fleuve Inferno. Pour les découvrir, n’hésitez pas à partir pour une excursion en pirogue sur le fleuve
  • Ses entreprises locales dont une petite entreprise de production d’huile de palme et une autre qui produit de la farine de manioc selon des techniques traditionnelles
  • Son cadre paisible et authentique : comme à Morro de São Paulo, aucune voiture ne pollue l’île

Et bien sûr, il y a des superbes plages.

Ilha Grande

Ile Grande

Au départ de Rio de Janeiro, Ilha Grande est une autre île brésilienne à découvrir absolument. Dès que l’on s’approche de ce bout de terre, l’émerveillement est déjà au rendez-vous avec la découverte de la superbe baie d’Abraao.

Ce qui nous a séduit :

  • Le village d’Abrraao qui offre un cadre paisible auprès de chaleureux habitants
  • La superbe plage Lopez Mendez. C’est sûrement l’une des plus belles plages que nous avons découvert au Brésil. L’accès n’est pas facile, car il faut marcher pendant près de quatre heures depuis le village. Cette randonnée nous a permis de découvrir une partie de la faune et de la flore de l’île avec au bout du chemin, le paradis
  • L’excursion appelée « lagoa azul » : elle se fait en bateau et permet de découvrir de petits îlots et de plonger dans une eau limpide pour nager aux côtés des hippocampes et d’autres poissons tropicaux multicolores
  • L’ascension du Pic du Perroquet : cette randonnée dure environ sept heures à travers la jungle donc pensez à partir assez tôt avec un guide local. Arrivé au sommet du pic, cette longue marche a valu la peine, car la vue est tout simplement époustouflante

Pour ceux qui prévoient de faire cette ascension, mieux vaut y aller en hiver durant lequel la température tourne autour de 25°C. En été, la chaleur peut devenir étouffante donc on privilégiera plutôt les activités nautiques.

L’Ilha de Itaparica

ile de Itaparica

Idéalement située dans la baie de Tous les Saints, juste en face de Salvador, l’île d’Itaparica a gardé, au fil des ans, son caractère rural. C’est l’endroit idéal pour ceux qui veulent fuir la frénésie de la ville.

Ce qui nous a séduit :

  • Ses plages : ici, les superbes plages se succèdent le long de la côte. Parmi elles, certaines sont très calmes comme celle de Barra Grande ou de Berlinque, tandis que d’autres sont plus fréquentées comme celle d’Areia Beach ou de Gamboa. La plus connue est toutefois celle d’Aratuba
  • Quelques sites historiques dont l’Igreja do Santissimo Sacramento. La construction de cette dernière remonte en 1782, mais elle a été restaurée en 2012
  • Les Recifes das Pinaunas : ces dernières ont été déclarées « aire de protection environnementale » en 1997 et protège les plages de l’île des fortes vagues

Découvrez Le Brésil de A à Z.

L’île de Marajo

ile de Marajo

Surnommée l’île aux Buffles, l’île de Marajo baigne dans l’Amazone juste à l’embouchure avec le Tocantins. C’est une terre d’aventures qui nous a un peu changé des plages aux eaux turquoise et de sable blanc. Dans cette région de l’Amazonie, la forêt vierge, les mangroves et les ranchs d’élevage sont les principales attractions de visite.

Ce qui nous a séduit :

  • L’aventure qui mène jusqu’à l’île : pour atteindre ce bout de terre, il faut embarquer sur un ferry au départ de Belém. La croisière dure pendant environ quatre heures et d’abord sur la baie de Guajara puis sur le Rio Para
  • L’île de Marajo nous a fait découvrir une autre facette, souvent méconnue des touristes à savoir le vert de la forêt dense et les mangroves
  • La faune : nous avons découvert sur l’île de nombreuses espèces d’oiseaux dont les amazonas farinosa, des perroquets qui se démarquent par leurs couleurs jaune et vert, des singes écureuils, des paresseux, des fourmiliers et bien sûr des buffles élevés dans le ranch où nous avons séjourné

En savoir plus sur l’heure au brésil : quelle heure est-il au Brésil ?

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *