Les services d’urgence au Brésil

 

Découvrir le Brésil | Santé | Tourisme Voyage Brésil

Les services d’urgence au Brésil

Lorsqu’on décide de voyager à l’étranger, on ne pense pas forcément au pire et pourtant, le prévoir est fortement conseillé. Cela vous permettra d’obtenir de l’aide rapidement en cas de besoin et surtout de savoir à qui vous adresser en cas de pépin. Loin de nous l’idée de mettre de l’ombre sur votre prochain séjour au Brésil, mais comme on dit : « prudence est mère de sûreté ».

Qui appeler en cas d’urgence au Brésil ?

Comme partout ailleurs, le Brésil met à la disposition du public des numéros qu’ils peuvent appeler gratuitement en cas d’urgence. Il faut composer le :

  • 190 pour appeler la « Policia »
  • 192 pour appeler une « Ambulancia »
  • 193 pour appeler les « Bombeiros » (pompiers)

Même si ces numéros restent joignables dans tout le Brésil, notez que le pays est divisé en 26 Etats Fédérés et un Etat Fédéral. Cela signifie que chaque Etat dispose de ses propres services de sécurité et de santé.

Ceci peut vous intéresser – Sécurité à Rio de Janeiro : prudent, mais pas parano

Que dire pour solliciter de l’aide au Brésil ?

Que dire pour solliciter de l’aide au Brésil ?

Vous avez besoin d’aide et vous connaissez les numéros à appeler, mais que devez-vous dire exactement ? A l’autre bout du fil, attendez-vous toujours à entendre une personne parlant en portugais. Vous devez donc avoir quelques notions de la langue pour vous faire comprendre rapidement. Voici ce qu’il convient de dire selon la situation dans laquelle vous vous trouvez :

  • Je ne parle pas portugais = « Eu não falo portugues » : normalement, la personne à l’autre bout du fil va se mettre à parler dans votre langue pour essayer de vous comprendre
  • J’ai eu un accident = « Sofri um accidente »
  • J’ai besoin d’aide = « Preciso de ajuda »
  • C’est une urgence = « E uma emergência »
  • J’ai besoin de parler avec la police/les pompiers = « Preciso falar com a Policia/ os Bombeiros »

Ces petites phrases devraient faire comprendre à votre interlocuteur que vous avez besoin d’aide. Essayez ensuite de bien écouter ce qu’il dit, car il va sûrement vous demander où vous êtes. Dans ce cas-ci, il faudra donner l’adresse où vous êtes en disant « O endereço é … » signifiant l’adresse est …

Que ce soit pour appeler à l’aide ou pour toute autre chose, pensez toujours à emporter un petit dictionnaire de poche avec vous. Cela vous aidera à communiquer avec les Brésiliens et en voyant vos efforts, ils vous aideront de leur mieux.

A lire – Guide Brésil, quelles langues parle-t-on au Brésil ?

Appeler une ambulance : comment fonctionne le système de santé au Brésil ?

Appeler une ambulance : comment fonctionne le système de santé au Brésil ?

Dès que vous dites « Sofri um accidente », « E uma emergência » ou encore « Estou ferido (je suis blessé) », les services de santé contactés se mobilisent. Au Brésil, vous pouvez contacter les services de santé publics ou les services de santé privés.

Le système de santé public

En composant le numéro 192, vous contactez le SAMU locale. C’est le service ambulancier public. Il est géré par le SUS (Sistema Unico de Saude). Ses ambulances sont généralement bien équipées et après vous avoir récupérés à l’adresse annoncée, elles vous emmèneront à l’hôpital public le plus proche. Sa mission s’arrête au moment de votre admission à l’hôpital.

Les services de santé publics sont gratuits même pour les étrangers. Si vous avez un budget réduit et que vous n’avez pas souscrit une assurance voyage, cette prise en charge sera la bienvenue en cas de besoin. Toutefois, s’il s’agit d’une véritable urgence, on craint que « l’Hospital publico » ne soit pas le meilleur, puisque non seulement, la file d’attente peut être très longue, mais ces établissements publics manquent souvent de moyens performants.

Il est alors conseillé de s’adresser aux services de santé privés pour les grandes urgences.

Le système de santé privé

Les services de santé privés sont encadrés par l’ANS (Agência Nacional de Saude Suplementar). En tant que service privé, la qualité des soins et des prestations est meilleure, rapide et performante. Le seul souci c’est qu’il faut payer et les tarifs sont souvent très chers surtout si vous ne disposez pas d’une assurance santé spécifique qui vous donnerait accès à un réseau de cliniques ou d’hôpitaux privés.

Pour contacter ces services, pensez à conserver le numéro d’une ambulance privée ou d’une clinique privée opérant dans votre ville de destination. Il vous sera ainsi plus facile de les appeler en cas d’urgence. Avant même des les appeler, assurez-vous d’avoir les moyens pour payer les frais relatifs à leur service, car vous ne serez admis à l’hôpital contacté et ne serez pris en charge qu’en payant des droits d’accès.

Voilà pourquoi il faut souscrire une assurance voyage avant de vous envoler à l’étranger. Si vous en avez souscrit un, c’est votre assureur qu’il faudra appeler en premier. Ce sera à lui d’organiser la prise en charge et en général, vous n’aurez rien à payer si l’urgence est bien prouvée.

A lire – Guide Brésil, bien assurer son voyage au Brésil

Pour information supplémentaire :

Si vous avez payé votre séjour ou vos billets d’avion pour le Brésil avec votre carte bancaire, il est possible que cette dernière vous octroie une assurance santé et rapatriement pendant 90 jours à partir de la date de paiement. Renseignez-vous avant de souscrire une autre assurance voyage à part.

Lire aussi – 8 clés pour un voyage réussi au Brésil

Appeler les pompiers : quand faut-il les appeler ?

Appeler les pompiers : quand faut-il les appeler ?

Pour appeler les pompiers, il faut composer le 193. Il faut néanmoins savoir que la structure du corps des pompiers diffère d’un Etat à un autre. Il en va de même pour le règlement qui les encadre et leurs uniformes.

Dans tous les cas, les pompiers Brésiliens sont des pompiers militaires sont la structure est à peu près la même que celle de la police militaire. Ils ont pour mission principale de lutter contre les incendies, de participer aux recherches et aux sauvetages. En tant que corps militaire, ils restent une force de réserve de l’armée brésilienne. Ainsi, en cas de guerre, ils peuvent être mobilisés pour protéger le pays.

Le Corps des pompiers militaires ou « Corpo de Bombeiros Militar » est supervisé par l’Inspection générale de la Police Militaire.

Appeler la police : oui, mais à quel service doit-on s’adresser ?

Appeler la police : oui, mais à quel service doit-on s’adresser ?

Au Brésil, le numéro 190 est le numéro d’urgence de la police. Cependant, comme le pays est subdivisé en 27 Etats, chacun d’eux dispose de ses propres services de sécurité. Voilà pourquoi vous pourrez être amené à entrer en contact avec divers services durant votre séjour, en fonction du souci que vous avez rencontré et de la ville ou municipalité où vous vous trouvez. On distingue les forces suivantes :

La Police fédérale ou « Policia Federal »

Elle est rattachée au « Ministerio da Justiça et da Segurança publica ». Sa mission principale est de lutter contre le crime organisé, le blanchiment d’argent, le terrorisme et tout autre crime visant le gouvernement et la police des frontières nationales. Elle se charge aussi de la sécurité des aéroports, la sécurité maritime, l’immigration et la lutte contre le trafic de drogue. Elle est souvent considérée comme l’élite au Brésil et représente d’ailleurs INTERPOL.

La Police de la Route Fédérale ou « Policia Rodoviaria Federal »

Elle est également rattachée au ministère de la justice. Elle a pour mission de surveiller les routes et autoroutes, soit la circulation au Brésil.

La Police Militaire ou « Policia Militar »

Chaque Etat brésilien dispose de ses forces de police militaire ce qui explique les différences d’uniformes et de règles. Ce corps est alors géré par les provinces. Elle a pour mission principale de veiller à l’ordre public. Elle dissuade les criminels et intervient en cas de flagrant délit. Les policiers militaires sont ceux qui effectuent des patrouilles à travers la ville.

La Police civile ou « Guarda Civil »

Comme la police militaire, elle est aussi gérée par les provinces et chaque Etat dispose de ses propres forces de police civile. Contrairement à la police militaire toutefois, elle a pour mission d’enquêter sur les affaires criminelles à l’issue des investigations menées par la police scientifique et les enquêtes pénales. Les policiers civils, même si sont chargés de garantir l’ordre en public et la sécurité du public, ne patrouillent pas en ville et ne portent pas d’uniformes.

Les Gardes municipaux ou « Guarda Municipal »

Egalement rattachés à chaque Etat, mais sous la juridiction du « prefeito » ou maire, les gardes municipaux ont pour mission de protéger les municipalités. Ils se chargent de maintenir l’ordre et la sécurité dans les parcs, dans les propriétés appartenant au conseil municipal et dans les mairies. Même s’il s’agit d’un organisme civil, le public les considère comme des agents de police sur qui il peut compter en cas de problème.

Comment communiquer avec les services de santé et de sécurité au Brésil ?

A part connaître quelques jargons de la langue portugaise, il est important de bien communiquer avec les agents de santé et de sécurité lorsque vous êtes au Brésil. En effet, pour éviter tout malentendu et ne pas empirer votre situation en tant que touriste ayant un problème, il est conseillé de :

  • Eviter toute tentative de corruption ou de marchandage : illégale, cette pratique vous expose à de gros problèmes judiciaires.
  • Toujours avoir une pièce d’identité sur vous et de la présenter chaque fois que des forces de l’ordre vous le demandera, même s’il n’y a pas de raison particulière. Un refus peut vous attirer des ennuis.
  • Utiliser les bons mots en vous adressant avec les forces de police, car au Brésil, rares sont les policiers qui parlent d’autres langues.
  • Toujours faire preuve de respect que ce soit envers les policiers ou les autres personnes. Les forces de l’ordre n’hésitent pas à faire appel à la force pour maintenir l’ordre.
  • Ne pas intimider les forces de l’ordre sous prétexte que vous êtes ressortissant français. Sachez que le gouvernement français ne donne aucun recours à ses citoyens lorsqu’ils sont coupables d’un crime dans un pays étranger et ce, quel que soit le crime réalisé. Ne comptez donc pas sur votre ambassade pour vous couvrir en cas de fautes.

En général, la police ne vous causera aucun problème tant que vous respectez la loi et ne jouez pas aux trouble-fêtes.

Category: Découvrir le Brésil, Santé, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code