Etat d’Alagoas : un petit paradis folklorique à l’extrême Est du Brésil

 

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil | |

L’Etat d’Alagoas est connu pour être l’endroit le plus folklorique du Brésil. Rendez-vous ici pour déguster des « sururu », ces petites moules de lagune, en vous détendant au bord de l’une de ses plages magnifiques ou en explorant la forêt tropicale.

Alagoas : comment est-il ?

Alagoas est un tout petit état du Nordeste brésilien. C’est un petit paradis sur terre avec sa forêt tropicale luxuriante, ses plages de sables blancs bordés de majestueux palmiers, ses lagons aux eaux turquoises et aux récifs coralliens.

Sa capitale se nomme Maceio et surnommée « Costa dos Corais » du fait que toute sa côte est bordée par des récifs de coraux.

Alagoes : quelle est sa situation géographique ?

Alagoas

Ce qui fait de lui le plus petit Etat de Brésil est sa petite superficie de seulement 27 731 km2. Il se situe dans le Nordeste du pays et bordé par l’Etat du Pernambouc au Nord Nord-Est, par l’Etat du Sergipe au Sud, par l’Etat de Bahia au Sud-Ouest et par l’océan Atlantique à l’Est.

Il possède un relief plutôt plat, à peine élevé de 300m. Il est fait de plaine littorale, de plateau et d’une dépression au centre. Le sommet le plus haut de l’Etat d’Alagoas est la serra Santa Cruz avec ses 844m d’altitude.

Ses fleuves principales sont rio São Francisco, le rio Mundau et le rio Paraiba do Meio. Certaines côtes de l’Etat d’Alagoas sont encore bordées par la forêt tropicale et par les mangroves.

Lire aussi :

Alagoas : quelle est sa situation climatique ?

Selon la classification de Köppen-Geiger, Alagoas possède un climat de savane avec un plutôt hiver sec (Aw). En effet, les précipitations y sont plus importantes en été qu’en hiver. En moyenne, la température annuelle est de 25.2°C et les précipitations à 1146.1 mm. Si vous voulez vous rendre dans la région, la meilleure période de l’année est de janvier à mars ou de septembre à décembre.

Alagoas : quelle est sa situation historique ?

L’Etat d’Alagoas faisait partie de l’Etat du Pernambouc jusqu’en 1817. Ils furent séparés après  la révolution ratée mise sur pied par le gouvernement brésilien indépendant.

En 1822, il devient une des nouvelles provinces du nouveau gouvernement brésilien.

En 1839, Maceio est élue nouvelle capitale de l’Etat au profit de la ville Marechal Deodoro.

Jusqu’en 1960, la société de l’Etat d’Alagoas fonctionnait sous le régime colonial, à savoir que son économie dépendait entièrement des grandes familles riches et puissantes.

Avec l’air moderne est venu l’exploitation du sel gemme et du pétrole ainsi que le tourisme.

Alagoas : quelle est sa situation démographique ?

L’Etat d’Alagoas est constitué de plus de trois millions d’habitants. Le plus grand nombre d’entre eux sont repartis dans la capitale ainsi que dans les autres principales municipalités d’Arapiraca, de Palmeira dos Indios, d’Uniao dos Palmares et de Rio Largo. Le peu de population indigène qui y habite se regroupe dans le centre et vers l’ouest de l’Etat.

Alagoas : que faire et que voir dans la capitale ?

La ville capitale de l’Etat d’Alagoas se nomme Maceió, surnommée « The Paradise of Waters ». Elle couvre une superficie de 511km2 contenant à peu près un million d’habitants. On les appelle d’ailleurs maceioenses. La ville a été fondée en 1815.

Comme elle se trouve sur le littoral atlantique, en plein milieu des frontières nord et sud de l’État, elle est de ce fait une porte directe sur la région du Nordeste brésilien. La ville regorge bien de trésor, la majorité est constituée par ses plages au sable immaculé et à la mer translucide.

Alagoas : le top des activités à faire

Il y a beaucoup de chose à voir et à faire dans l’Etat d’Alagoas. Parmi les activités à ne surtout pas rater se trouve les sports nautiques dans ses eaux turquoises.

Détente ou sport nautique, le choix vous revient

Il y a trois plages incontournables à Maceio en Alagoas, celle de Jatiuca, de Ponta Verde et de Pajuçara. Ce sont les préférées des locaux et des touristes du fait qu’elles rappellent les allures paradisiaques des plages des Caraïbes.

Si vous voulez du calme et le la tranquillité, la Praia de Jatiuca est la meilleure option.

Mais si vous voulez une large gamme de choix en matière de sports nautiques, les deux autres vous combleront, que ce soit de la simple baignade, du stand up paddle, du snorkeling, ou des sports à planche… De plus, vous pouvez vous restaurer sur place car il y a des vendeurs ambulants de toutes sortes de snacks et boissons.

Prendre les jagandas pour rejoindre les piscines naturelles

L’Etat d’Alagoas

A la marée basse, les petites embarcations à voile typiques de la région appelées « jagandas » conduisent les visiteurs vers les piscines naturelles de la région, qui se trouvent à juste 2km des côtes. Ces piscines sont à la portée de tous, même des non-nageurs car elles sont très peu profondes, à seulement 1m environ. En outre, elles sont bordées par des bars aquatiques qui sont disponibles selon les marées.

Les sorties nocturnes ou sorties tout court

Le rendez-vous des locaux et visiteurs se fait le long des plages urbaines où les kiosques offrent de la caipirinha, cette boisson alcoolisée typique du Brésil. Dans la capitale, la meilleure adresse pour les sorties est Lopana ou Kanoa.

Le Nord et ses coraux

En longeant la côte depuis Maceio, sur 130km environ vous pourrez faire étape dans des lieux très folklorique comme Paripueira, Barra de Santo Antônio, Passo de Camaragibe, Sao Miguel dos Milagres, Porto de Pedras, Japaratinga, Porto Calvo et Maragogi. Ce voyage prend fin à la frontière entre l’Etat d’Alagoas et l’État de Pernambouc.

Cette région regroupe les plus grands récifs coralliens de l’Etat, d’ailleurs, on y trouve la deuxième grande barrière de corail au monde après celle de l’Australie. Alagoas possède également une réserve naturelle abritant des piscines naturelles qui l’on peut atteindre depuis Paripueira.

Ici aussi, on peut découvrir Maragogi qui est la porte d’entrée des Caraïbes brésiliennes avec sa faune et sa flore sous-marine très particulières. Le nord d’Alagoas est un véritable havre de paix pour ceux qui veulent y passer des vacances de rêves entre amis ou famille.

Le Sud et ses villes côtières

Pareil qu’au Nord, le Sud de l’Etat d’Alagoas regorge de villes côtières très folklore des XVIIe et XVIIIe siècles comme Pilar, Marechal Deodoro, Barra de Sao Miguel, Roteiro, Jequia da Praia, Coruripe, Feliz Deserto, Penedo et Piaçabuçu. L’ancienne capitale de l’Etat, Marechal Deodoro s’y trouve.

Cette ville est parcourue par des rues étroites bordant de petites maisons et églises au style baroque. Dans la région, on peut trouver la maison du premier président du pays ainsi que la lagune symbolique de la ville. Un peu plus au Sud, il y a la petite ville de Penedo, véritable vestige de l’invasion et de l’occupation hollandaise de 1637. Le centre-ville présente des vieux édifices datant des XVIIe et XVIIIe siècles. Vous pouvez longer le bord du Rio São Francisco, à une trentaine de kilomètre de là, en conduisant un buggy sur d’énormes dunes.

Tags: ,

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *