Marchés de Rio de Janeiro : ces lieux incontournables à ne pas manquer

 

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil |

Beaucoup de touristes ont beau séjourner à Rio de Janeiro, mais rares sont ceux qui ont visité ses marchés. Je vous l’accorde, il y a plus important à voir surtout quand la durée du séjour est assez limité, mais pour ma part, les marchés sont aussi des lieux incontournables quand on visite une ville étant donné qu’ils sont le vrai reflet de la vie quotidienne des habitants. Dans la « cidade maravilhosa », on en compte plusieurs dont les plus surprenants sont les suivants.

La « Feira Noturna de Copacabana »

La « Feira Noturna de Copacabana »

Les Cariocas sont décidément des noctambules à en croire ce marché nocturne qui ouvre ses portes à 18 h pour ne fermer qu’à minuit. Pour le découvrir, rendez-vous sur l’Avenida Atlântica tous les jours sauf le dimanche, nuit de fermeture du marché.

Ainsi, après une belle journée passée sur la plage de Copacabana, il vous suffit de faire quelques mètres et vous serez arrivé. Sur place, la convivialité et l’esprit festif des habitants se ressentent.

Officiellement, on le décrit comme un marché d’art et d’artisanat, mais officieusement, on y trouve également de nombreux étals proposant des plats typiques et des produits alimentaires locaux. On en profite donc pour faire quelques courses sans oublier les articles souvenir à emporter dans ses bagages du retour.

Etant donné son emplacement, sur le front de mer de Copacabana et à deux pas des grands hôtels de ce quartier de luxe, ce marché est très prisé par les touristes. Si vous avez déjà pu visiter d’autres marchés de Rio, vous vous apercevrez vite que la majorité des articles sont les mêmes que ceux proposés par la « Feira Hippie de Ipanema ».

La « Feira de Ipanema »

La « Feira de Ipanema »

Egalement connu sous le nom de « Feira Hippie de Ipanema », ce marché se déroule sur la Praça General Osorio à Ipanema. Il est considéré comme « The place to be » pour acheter des articles artisanaux.

Ce marché est devenu une tradition pour les Cariocas qui l’organisent depuis 1968 tous les dimanches. Comme le marché de Copacabana, ce dernier se situe également dans un quartier touristique donc les touristes y affluent également en masse.

L’essentiel des produits se composent de bijoux artisanaux, de peintures, de sculptures, d’objets de décoration artisanaux, de cuir, de tissage comme les paréos et les hamacs, … Vous rencontrerez également sur place quelques artistes cariocas venus vendre quelques-uns de leurs chefs d’œuvre.

Je tiens à souligner que les artisans de ce marché mènent en permanence une lutte contre les produits industrialisés afin que les clients puissent acquérir des objets authentiques fait-main.

La « Feira das Yabas »

La « Feira das Yabas »

Ce marché, je l’ai découvert un peu au hasard et il m’a tout de suite plu. Se tenant sur la Praça da Portela, il se déroule tous les deuxièmes dimanches de chaque mois.

A chaque édition, 16 femmes issues de la communauté afro-brésilienne carioca y établissent leurs étals pour proposer toutes les spécialités gastronomiques du pays. Le lieu prend alors un air de grand « food court » à ciel ouvert avec pour musique de fond, de la samba.

Chaque parcelle du marché disponible se transforme parfois en petite piste de danse très conviviale.

Ainsi, après avoir goûté aux plats typiques comme la « rabada com angu » à savoir queue de bœuf avec de la polenta et quelques verres de caïpirinhas, n’hésitez pas à rejoindre ceux qui s’amusent déjà sur la piste de danse.

La « Feira da Gloria »

La « Feira da Gloria »

C’est un marché dédié aux gourmands et gourmets. Situé sur l’Avenida Augusto Severo tous les dimanches matins, vous y trouverez une large palette de denrées alimentaires telles que les fruits exotiques, les légumes, les épices, les poissons, les fromages, …

Ce qui m’a plu sur ce marché, c’est cette explosion de couleurs que donne l’ensemble des produits vendus par les stands aménagés le long de cette avenue. Il va de soi que le dimanche matin, cette portion de rue est fermée à la circulation.

Là encore, comme sur tous les autres marchés, la convivialité est au rendez-vous. Les commerçants sont ravis de présenter aux clients leurs plus beaux produits et dans mon cas, des produits dont j’ignorais totalement l’existence comme le jabuticaba et le cupuaçu.

La « Feira de Antiguidades da Praça XV »

La « Feira de Antiguidades da Praça XV »

C’est un marché aux puces axé sur les antiquités. Il s’agit également d’une vieille tradition puisque l’origine de ce marché date de 1970.

Aujourd’hui, tous les samedis sur la Praça XV du centre-ville de Rio, plus de 700 stands se réunissent pour proposer aux clients toutes sortes d’objets allant de vieux disques vinyles aux vieux livres et BD en passant par des frippes, des meubles d’occasion, de vieux outils, …

Pour les collectionneurs, c’est un endroit à ne pas manquer, car il arrive parfois d’y rencontrer des propriétaires qui veulent se débarrasser d’objets qu’ils n’utilisent plus ou qu’ils n’ont jamais utilisé, mais faisant partie de leur héritage familial.

La « Feira Rio Antigo »

La « Feira Rio Antigo »

Egalement appelé « Feira do Lavradio », on a, là encore, affaire à un marché d’antiquités et de produits vintage. Contrairement à celui de la Praça XV, ce dernier se tient sur la Rua do Lavradio tous les premiers samedis du mois.

Pour l’occasion, la rue est totalement fermée à la circulation. Les clients peuvent alors prendre leur temps pour visiter les stands établis.

Sur ce marché, la joie, la bonne humeur et la fête sont toujours au rendez-vous. Ainsi, si vous aimez les objets vintage, rétro et antiques, c’est un lieu à ne pas rater.

La « Feira da Gavea »

La « Feira da Gavea »

Aussi connu sous le nom de « Feira de Antuiguades da Praça Santos Dumont », ce marché est organisé par les antiquaires de Rio. Il se déroule tous les dimanches sur la Praça Santos Dumont.

Par rapport aux deux marchés de l’antiquité cités précédemment, la Feira da Gavea est plus petit avec environ 80 stands, mais a du caractère. On l’apprécie aussi pour la grande diversité de ses produits puisqu’à part les objets d’antiquités dont on ne se sert plus, on y trouve également des verreries, des meubles, de la porcelaine, des gravures, des tapis, des jouets anciens, des livres, …

Le « Mercadão de Madureira »

Le « Mercadão de Madureira »

Ici, on se retrouve dans un immense marché couvert qui regroupe près de 580 boutiques proposant des articles à petits prix.

Contrairement aux grands magasins de luxe, les boutiques du marché proposent de bons articles, mais destinés à la classe moyenne de Rio. Et la variété des articles qu’on y trouve est assez surprenante.

Alors que les « pipas » ou cerfs-volants colorés égaient certains étals, d’autres croulent sous des centaines de paniers artisanaux tressés à la main. Ici et là, on retrouve quelques boutiques vestimentaires et certaines enseignes sont spécialisées dans des produits plus insolites comme les objets rattachés à la religion afro-brésilienne qui est le Candomblé.

Celles qui projettent d’assister au prochain Lavage de Bonfim devraient s’y rendre pour acheter leurs tenues blanches traditionnelles.

Pour visiter ce marché, rendez-vous sur l’Avenida Ministro Edgard Romero 239.

La « Feira Nordestina de São Cristovão »

La « Feira Nordestina de São Cristovão »

Non, pour visiter ce marché typique du Nordeste brésilien, il ne nous faut pas quitter la belle ville de Rio puisqu’il a lieu au Campo de São Cristovao, un monument qui ne passe pas inaperçu à Rio.

Le marché est également appelé « Feira dos Nordestinos » puisqu’il nous plonge dans l’ambiance et les traditions du Nordeste. Ce sont les citoyens du Nord-est du Brésil qui vivent à Rio qui l’organisent tous les jours sauf le lundi.

Au sein de cet édifice dont l’architecture s’apparente à un stade de foot, on retrouve plus de 700 stands vendant divers objets (tissages, hamacs, personnages en terre cuite, instruments de musique, …) ainsi que des produits alimentaires typiques à la région Nordeste comme l’huile de palme ou dendê, les crevettes et viandes séchées, les fruits secs, la cachaça et autres boissons qui s’y apparentent, diverses sauces en bocaux, … Des restaurants et bars y sont également ouverts pour pouvoir manger et s’amuser sur place.

Sur ce marché, on peut déjà imaginer l’ambiance festive et colorée qui nous attend dans le Nordeste puisque c’est notre prochaine étape pour ce séjour au Brésil. On a beaucoup apprécié les démonstrations de danse folklorique données par de vrais Nordestinois. Face à ce rythme dont on ne reconnait pas, puisqu’on s’attendait à reconnaître la samba, on nous dit que dans le Nordeste, c’est plutôt le forro qui mène la danse.

Le marché du Cadeg

Le marché du Cadeg

 

Il s’agit également d’un énorme marché couvert qui se trouve dans le quartier de Benfica sur la Rua Capitão Félis 110. On y vend toutes sortes de plantes et de fleurs donc idéal pour les paysagistes ou les amoureux de la nature, mais pas que.

Les amateurs de bons vins et de cuisine portugaise y sont également les bienvenus puisqu’ils figurent aussi parmi les spécialités du Cadeg. Ce dernier est ouvert tous les jours, mais je vous recommande d’y aller le samedi où l’ambiance se transforme carrément en gigantesque fête avec de la bonne musique, de la danse ainsi que des bons plats et boissons.

De grandes tables y sont aménagées pour déguster aux spécialités culinaires portugaises comme le fameux bacalhau ou morue séchée.

Petit conseil : évitez d’y aller le dimanche, car la majorité des stands sont fermés ce jour-là.

La Praça São Salvador

La Praça São Salvador

Située dans le quartier de Laranjeiras, la Praça de São Salvador accueille un grand marché tous les dimanches.

C’est l’occasion idéale pour goûter la cuisine traditionnelle du Brésil, pour acheter quelques vêtements colorés, pour faire le plein de cadeaux souvenir comme des bijous, des œuvres d’art, des objets de décoration, …

En dehors du dimanche, cette place est déjà très fréquentée et propose une ambiance bon-enfant et conviviale. Les enfants ont droit à une aire de jeux tandis que les plus grands seront ravis de faire quelques pas de samba près du kiosque à musique.

Le marché de Saara

Le marché de Saara

Les rues de Saara représentent l’endroit idéal pour faire de bonnes affaires à Rio de Janeiro. Toujours très fréquenté, ce marché attire du monde presque tous les jours.

Son principal atout : ses petits prix sans compter que les vendeurs y excellent en matière d’argument de vente.

Dans leur microphone, ils vantent leurs produits pour attirer le plus de monde. Autant vous dire : le silence est un mot que la Rua da Alfândenga, là où se trouve le marché, ne connait pas.

Ici, le brouhaha est omniprésent et les bousculades viennent renforcer ce chaos coloré quand un stand propose des prix alléchants.

C’est là qu’il faut se rendre pour trouver des costumes pour le carnaval, mais attention à vous et à vos poches durant les bousculades. On y trouve également de nombreux articles pour soutenir l’équipe de football national, la Seleçao.

 

 

 

Tags:

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *