Osasco : une ville du Sudeste du Brésil

Publié le:04-03-2019

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil | |

(Mis à jour le: 28 mars 2019)
Osasco : une ville du Sudeste du Brésil
5 (100%) 4 vote[s]

Osasco est une ville encore méconnue du sud-est brésilien, situé dans l’Etat de São Paulo. Elle a été fondée en 1962 et porte de surnom de « Oz ». Cette ville a été fondée en 1962 et porte le surnom de « Oz ». Elle compte en plus, plus de sept cent mille habitants communément appelés wiktosasquenses.

Comment se présente Osasco ?

Osasco se trouve exactement sur le plateau de Piratininga, à plus de 760m d’altitude, dans l’Etat de São Paulo au Sud-Est du Brésil. Cette municipalité s’étend sur 65km2 et regroupe plus de 718 646 habitants. Elle est traversée par ses deux rivières principales, le Rio Tietê et le Rio, qui parcours tout le territoire de São Paulo avant de se joindre et de rejoindre le Rio Parana.

 

Osasco, une ville italienne ?

Attention, il ne faut pas confondre Osasco de l’Etat de São Paulo avec la ville qui est à son origine, Osasco italienne. C’est en fait, une petite commune de la ville de Turin dans la région Piémont en Italie. Cette ville a été la ville natale d’un des grands pionniers d’Osasco au Brésil, Antonio Agù qui a baptisé sa gare en hommage à ses racines italiennes. C’est de là qu’est née la ville d’Osasco de São Paulo.

Découvrez aussi :

Quand est la meilleure période pour aller à Osasco ?

osasco

La meilleure période de l’année pour y aller est de mars à novembre. En effet, comme Osasco possède un climat plutôt subtropical, selon la classification de Köppen-Geiger, avec de la chaleur et de l’humidité tout le long de l’année. En moyenne, la température annuelle est de 19.9°C et les précipitations sont de 944.3 mm.

La période la plus sèche est en juin avec des précipitations moyennes de 32.1 mm tandis que la plus humide est en janvier avec plus de 178.6 mm.

Février est le mois le plus chaud de l’année avec une température moyenne de 23.2°C alors que juillet ne fait que 16.8°C, ce qui fait de lui le mois le plus froid de l’année.

Le 20 mars 1991 a été le jour le plus chaud à Osasco avec une température de 38°C.

Le 10 septembre 1993 a été le jour le plus froid avec une température qui a chuté à  -2°C.

 

Quels sont les sites touristiques à Osasco ?

Il y a plusieurs sites touristiques à visiter dans la région, malgré le fait qu’elle ne fait pas forcément partie du circuit des visiteurs. En premier lieu, il y a les parcs ecologiques de Nelson Vilha Dias et de Jardim Piratininga, ainsi que les parcs municipaux de Chico Mendes, de Clovis Assaf et de Lazer Antônio Temporim. Ensuite, il y a le Musée de Dimitri Sensaud Lavaud ainsi que la Maison de Angola et Violeiro do Brasil.

Quelle est l’histoire complète de la ville d’Osasco ?

Osasco bresil

Son histoire se divise en quatre parties : la période précolombienne, la période coloniale, la période moderne et la période contemporaine.

Durant la période pré-précolombienne

Depuis la période pré-Cabral, de nombreuses tribus indiennes Tupi-Guarani se sont succédé dans la région d’Osasco.

Durant la période coloniale

Au XVIIe siècle, Quitauna, la première ville à être sous le régime colonial a vu le jour. C’est là que le pionner de la région, Antonio Tavares Raposo a vécu et a été enterré.

Au XVIIIe siècle, les habitants désertèrent la ville au profit des mines d’or comme celui de Minas Gerais. Aujourd’hui encore, on retrouve des sites et des exploitations agricoles datant de l’époque.

Au XIXe siècle, les rives de la rivière Tietê ont été bordées par des grandes fermes appartenant à un village de pêcheurs. Les propriétaires de ces fermes les plus connus sont l’italien Antonio Agù et le portugais Manuel Rodrigues.

Durant la période moderne

Antonio Agù, l’italien propriétaire de fermes ainsi que de nombreuses entreprises et terres de la région.

En 1887, il fit l’acquisition d’une petite parcelle de terrain à une quinzaine de kilomètre du chemin de fer de Sorocabana.

En 1890, il s’associe au baron Dimitri Sensaud Lavaud pour pouvoir étendre son entreprise de fabrication de briques. Ils ont diversifié leurs produits en construisant des tuyaux et des céramiques en plus des tuiles et briques.

En 1895, le chef d’entreprise italien a fait bâtir une gare ainsi que des maisons pour loger ses ouvriers. Il a ensuite donné le nom de sa ville natale en Italie « Osasco » à cette gare.

Depuis, la ville n’a de cesse de s’étendre. Plusieurs entreprises et personnalités y ont élu domiciles ainsi que des immigrants venant d’Europe qui feront office de mains d’œuvres dans les usines locales.

Le développement du commerce à Osasco attire les colonies d’origine arménienne, libanaise et juive. Même les asiatiques s’y sont installés pour cultiver des légumes.

Ce melting pot de culture d’origine diverse crée l’identité propre de la ville d’Osasco.

Pendant cette période, le baron Sensaud Lavaud a effectué le premier vol depuis l’Amérique du Sud.

Durant la période contemporaine

Malgré le développement de la ville d’Osasco grâce au commerce et l’accroissement de la population, elle a toujours été considérée comme un sous-district jusqu’à son premier manifestation d’émancipation en 1952.

Le 19 février 1962, Osasco est enfin devenu une véritable municipalité indépendante.

Un an après, l’ancienne Bradesco, une banque possédant son siège à Cidade de Deus près de la frontière avec São Paulo, a mis en place la Suburban Telephone Company Paulista- COTESP. C’est une société téléphonique qui a prévu de s’implanter dans le secteur

Cette même société s’est vue fusionnée avec Telesp en 1974. Ainsi, la ville d’Osasco a été fractionnée selon les centres d’appel, Rochdale, Santo Antonio, Quitauna, Menk sans oublier la partie centrale.

Le 16 juillet 1968, il y a eu une grève menée par les employés de Cobrasma en raison de la mort prématuré et accidentelle de leurs anciens camarades dans les chaudières ainsi que par le faible salaire qu’ils perçoivent.

Le 11 juin 1996, l’Osasco Plaza Shopping a explosé à cause d’une fuite de gaz et a fait une quarantaine de mort sur 300 victimes environ. Cet évènement a été couvert par des grandes chaînes de média nationales et même internationales.

Tags: ,

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *