Quelles langues au brésil ?

Publié le:27-09-2019

La culture | Littérature brésilienne

(Mis à jour le: 26 septembre 2019)
Quelles langues au brésil ?
4 (80%) 2 vote[s]

Les langues au brésil

Si vous menez vos recherches sur la langue parlée au Brésil, vous allez voir que c’est le portugais. C’est la langue officielle et le plus parlée dans ce pays. Avec près de 204 millions de locuteurs, l’éternel pays d’avenir est le territoire de langue de Camoes le plus peuplé au monde. Pour vous faire comprendre pendant ces vacances sur les terres brésiliennes, le portugais classique peut passer. Les locaux utilisent le portugais brésilien et d’autres langues.

Le portugais brésilien, parlé par 97% de la population

C’est tout naturellement que les Brésiliens ont adopté le Portugais comme langue maternelle, car le pays était une ancienne colonie du Portugal. 97,7% de la population le parlent. Il est à noter toutefois que le portugais parlé à l’éternel pays d’avenir a une légère différence avec celle utilisée au pays de Salazar. Les vagues de métissages que le pays a subis ont entraîné quelques modifications sur les accents.

Dans le portugais brésilien, il y a beaucoup de symboles et d’accents. La nasalisation est aussi très présente dans cette langue. Si vous parlez avec un Brésilien venant de Rio de Janeiro, vous entendrez un accent particulier, des expressions et des interjections qui leur sont propres.

Lire aussi :

L’espagnol, la deuxième langue du Brésil

Dans les écoles brésiliennes, l’espagnol est enseigné depuis 2005 dans les classes secondaires. Vu que la proximité avec les pays hispanophones et les similitudes entre les deux langues, certains Brésiliens parlent cette langue. Si vous séjournez dans les régions du pays proche de ses voisins hispanophones, vous pouvez utiliser l’espagnol pour communiquer, on  vous comprendra sûrement.

Les langues au brésil

Les langues autochtones

Avant la colonisation, on utilisait les langues indigènes au Brésil. On compte même 170 langues autochtones dont le kaingang et le kaiwà guarani. Aujourd’hui, certaines de ces langues ont été conservées et une petite partie de la population brésilienne se trouvant dans les régions les plus reculées du pays l’emploie toujours. Dans l’État d’Amazonas, par exemple, on parle le tucano et le baniwa.

L’anglais

Les globetrotteurs se disent que pour un voyage à l’étranger, il est important de bien maîtriser l’anglais, car c’est une langue internationale. Sachez qu’au Brésil, la maîtrise parfaite de cette langue ne vous servira pas à grand-chose. Très peu d’habitants parlent l’anglais. Certes, dans les établissements hôteliers étoilés, vous trouverez sûrement quelqu’un qui parle l’anglais, mais il y a moins de chances que vous rencontriez quelqu’un qui pourra vous comprendre dans la rue si vous communiquez en anglais.

Le français

Vous êtes sûrement soulagé de voir la langue de Molière dans la liste des langues parlées au Brésil. Sachez tout de même qu’elle n’est parlée que dans certaines régions, notamment dans l’État de l’Amapa. Si vous séjournez donc à Rio de Janeiro, personne ne vous comprendra si vous vous entêtez à communiquer en français.

Les langues au brésil

L’allemand

Aussi bizarre que cela puisse paraître l’allemand est aussi une des langues parlées au Brésil. Certes, ce n’est qu’une infime partie, notamment les immigrants allemands qui l’utilisent. Cette langue est aussi enseignée dans certaines municipalités du pays.

La présence de cette langue sur le territoire brésilien remonte à 1940 à l’arrivée de nombreux immigrants d’Allemagne. Ils ont alors bien conservé leur langue et aujourd’hui, à Sao Paolo, on a même un journal en langue allemande.

L’italien

Comme ces immigrants venant d’Allemagne, on a aussi ceux qui viennent d’Italie. Ils sont arrivés au cours du XIIème siècle. Ils ne constituent qu’une petite communauté et l’italien n’a pas été aussi bien conservé que l’allemand. Il est alors rare de croiser un Brésilien qui parle cette langue.

Communiquer avec les locaux lors de ces vacances au Brésil

Si vous comptez passer quelques jours au Brésil, il est préférable tout de même d’avoir une notion en portugais brésilien. Cette dernière reste la langue officielle. Si vous ne pouvez pas prendre des cours de langue avant votre départ, un petit guide de vocabulaire peut être suffisant. Il est aussi important de maîtriser la prononciation.

Pour vous faire comprendre, ayez recours à la gestuelle. Certes, votre interlocuteur ne vous comprendra pas sur le coup. Pour faciliter la communication, vous pouvez aussi montrer des images sur votre téléphone.

 

Category: La culture, Littérature brésilienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *