TOP 10 des plus belles chansons brésiliennes

 

La culture | Musique brésilienne | | |

TOP 10 des plus belles chansons brésiliennes

TOP 10 des plus belles chansons brésiliennes

Capoeira, samba, bossa nova … le Brésil est un pays qui compte de nombreux genres musicaux. C’est aussi une terre de fêtes à l’instar de son très célèbre carnaval qui attire, chaque année des milliers de touristes. Pour vous rappeler l’ambiance du pays, voici un playlist qui regroupe les meilleures chansons brésiliennes … du moins, nos coups de cœur.

N°10 – Amiga da minha mulher

Sortie en 2011 et signée Seu Jorge, cette chanson qui signifie « L’amie de ma femme », raconte l’histoire d’un homme très attirée par l’amie de sa femme. Un calvaire difficile à surmonter et que l’on découvre à travers cette chanson. Pour rappel Seu Jorge baigne très tôt dans la musique. Il est né à Rio de Janeiro et a quitté le domicile familial dès l’âge de 19 ans pour vivre son rêve. Il est aujourd’hui un artiste reconnu au Brésil. Dans son répertoire, on compte aussi sa très belle reprise de la chanson « Changes » de David Bowie. L’artiste le chante en portugais et lui a donné un rythme plus doux qui nous berce jusqu’à la fin.

N°9 – Boa Sorte

Sortie en 2007, cette chanson est interprétée par la douce voix de Vanessa Da Mata. Originaire du Mato Grosso, la chanteuse chante aux côtés de Ben Harper et leur duo est vraiment incroyable. La chanson raconte l’histoire ou plutôt la séparation de deux personnes qui se disent alors au revoir. « Boa sorte » signifie bonne chance en français.

N°8 – Domingos no parque

On revient quelques années en arrière avec cette chanson dont le titre signifie « Un dimanche au parc » en français. Elle est sortie en 1967 et est interprétée par Gilberto Gil et Os Mutantes. La chanson raconte une véritable tragédie puisque met en scène deux amis, José et João, qui sont amoureux de la même fille, Juliana. Un dimanche, José aperçut João en compagnie de sa bien-aimée. Blessé que Juliana ait préféré João, José les tue tous les deux.

N°7 – Velha infância

Interprétée par les Tribalistas, un groupe composé de Marisa Monte, Arnaldo Antunes et Carlinhos Brown, cette chanson est sortie en 2002. Le titre, qui signifie « Vieille enfance » nous raconte une belle histoire d’amour. Ce morceau est issu de leur album au nom éponyme, à savoir Tribalistas.

N°6 – Mas que nada

Comment écouter de la musique brésilienne sans insérer ce morceau dans notre playlist ? Contrairement à ce que l’on pense, cette chanson est plus vieille puisque date de 1963. Elle a été écrite et chantée pour la première fois par Jorge Ben Jor. Ce dernier est né dans les années 40 à Rio de Janeiro. C’est un chanteur-compositeur qui fait partie du patrimoine culturel du Brésil. Dans cette chanson connue à l’échelle mondiale, l’homme nous raconte sa passion pour la dans nationale : la samba.

N°5 – A Garota de Ipanema

Cette chanson a rendu Gal Costa célèbre, mais pas seulement elle. Son auteur, Vinicius de Moraes, s’est également fait une belle renommée grâce à elle. La chanson est sortie en 1962. Son titre signifiant « une fille de la plage d’Ipanema » décrit le contraste entre la beauté de cette demoiselle sublimée par le soleil flamboyant d’Ipanema et la tristesse qui la dévore visiblement à l’intérieur.

N°4 – Tudo o que voce podia ser

Signé par Milton Nascimento et Lo Borges, cette chanson est sortie en 1972 et fait partie de l’album Clube da Esquina. Ce morceau, dont le titre signifie « Tout ce que tu pourrais être » raconte l’histoire des jeunes qui ont visiblement peur de l’avenir. Bien qu’elle date de plusieurs années déjà, le style novateur de cette chanson a su marquer les esprits tant et si bien que les Brésiliens en font encore un hymne jusqu’à nos jours. Rappelons que Milton Nascimento est connu, à l’échelle internationale, pour être l’un des précurseurs de la MPB (musique populaire brésilienne). A travers ce morceau, lui et ses amis racontent leur vécu. Dans les années 70, il vivait en pension à Belo Horizonte. C’est là qu’il rencontre les frères Borges à savoir Lô, Marilton et Marcio. Ensemble, ils créèrent le Clube de Esquina qui deviendra aussi le titre de leur premier album.

N°3 – Chega de Saudade

Cette chanson sortie en 1959 regroupe trois légendes de la musique brésilienne à savoir Vinicius de Moraes et Tom Jobim à la composition et João Gilberto au micro. Elle est issue de l’album au nom éponyme et qui est le tout premier album de Bossa Nova. « Chega da Saudade » dont le sens signifie « Ca suffit la nostalgie » est l’un des plus beaux morceaux de Bossa Nova au monde. A l’époque, les sambistes ont quelque peu dénigré ce nouveau style qui changeait alors de la vieille samba à laquelle ils étaient toujours habitués. La sortie de cette chanson marque toutefois un tournant dans l’histoire de la musique brésilienne.

N°2 – Panis et Circensis

Sortie en 1968 et interprétée par le groupe les « Mutantes », le titre de cette chanson signifie « Du pain et des jeux de cirque ». Elle raconte la réalité que vivait le peuple brésilien à cette époque puisqu’il était alors soumis à la dictature militaire. En gros, ce titre se référait au fait que le gouvernement amadouait le peuple avec du pain et autres divertissements pour pouvoir agir sans s’attirer leur colère.

N°1 – Aguas de março

En 2001, cette chanson a été élue « meilleure chanson brésilienne de tous les temps » et on est du même avis. Sortie en 1974, elle a été composée par Antonio Carlos Jobim et a été interprétée par Elis Reginas. Le titre qui signifie « Eaux de mars » fait référence aux pluies diluviennes qui couvrent le Brésil à grandes eaux durant la saison estivale. Selon l’histoire, Tom Jobim l’aurait écrite sur un simple emballage de pain en très peu de temps. A sa sortie, ce morceau figurait parmi les premiers morceaux rattachés au Bossa Nova.

Tags: , ,

Category: La culture, Musique brésilienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code