Tout savoir sur le cupuaçu

Publié le:16-09-2019

Plantes Fruits au Brésil |

(Mis à jour le: 1 octobre 2019)
Tout savoir sur le cupuaçu
4 (80%) 1 vote[s]

Le cupuaçu est le nom que portent l’arbre et le fruit. Cette espèce dont le nom scientifique est theobrama grandiflorum, appartient à la famille des dicotylédones. Ressemblant au cacaoyer, elle est originaire du sud et du sud-est de l’Amazonie brésilienne. Aujourd’hui, on trouve des pieds de cupuaçu dans les régions du nord du Brésil, notamment dans l’État d’Amazonas, de l’Acre et du Rondônia ainsi qu’en Guyane.

Le cupuaçu, l’arbre

L'arbre du cupuaçu

Le cupuaçu peut être classé parmi les arbres tropicaux de petite taille. Sa hauteur est entre cinq et quinze mètres, mais certaines peuvent atteindre et dépasser les 20 m. Il a une écorce brune et des feuilles assez longues de 25 à 35 cm. Avant de devenir vert, le feuillage jeune a une couleur rose violacé. Pour ce qui est de ses fleurs sur le tronc et sur les branches, elles sont rouge foncé et elles sont imposantes.

C’est de janvier à mai que les fleurs deviennent des fruits. Le temps de maturité est de quatre mois. Ils prennent la forme d’une cabosse ronde à obolongue. La coque enveloppée d’un duvet brun est épaisse. Les plus grands des cupuaçus peuvent faire 20 cm de long sur dix centimètres de diamètre et leurs poids peuvent atteindre les deux kilos.

Le fruit du cupuaçu, le cacao amazonien

Sa cabosse marron pourrait laisser croire qu’on a devant soi du cacao et non du cupuaçu. C’est cette forme qui fait son autre appellation « le cacao amazonien ». Ce fruit comporte une cinquantaine de graines qui sont enveloppées d’une pulpe jaunâtre épaisse. C’est cette dernière qu’on récolte pour faire des jus, des crèmes et autres préparations sucrées. A l’odorat, elle est particulièrement parfumée. Au goût, on peut percevoir une note d’acidité. La population indigène de l’Amazonie avait dans leur alimentation le cupuaçu. Elle y avait également recours pour soulager les maux de ventre et pour faciliter les naissances.

Comme pour le cacao, le cupuaçu donne aussi un beurre. Il s’obtient par le concassage des fèves. Il a une couleur blanche et une texture crèmeuse. Il entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques.

Découvrez aussi les bienfaits des fruits brésiliens :

La pulpe, la fève et le beurre de cupuaçu

Le beurre de cupuaçu

Au Brésil, la pulpe cupuaçu se place au même rang que les autres fruits. Il entre dans la liste des ingrédients pour la préparation des desserts, des jus, des crèmes glacées, des bonbons et des boissons. Dans certaines régions de l’éternel pays d’avenir comme dans les vallées Solimoes, sa fève est également travaillée pour obtenir une variété de chocolat qu’on appelle le cupulate. Le procédé de fabrication de ce dernier est identique à celui du cacao.

Le beurre du cupuaçu et la pulpe entrent dans la composition de certains produits cosmétiques pour les cheveux et la peau. Ils renferment des actifs qui ont des propriétés antioxydantes. En médecine traditionnelle, ils peuvent soulager les maux de ventre. Des études scientifiques ont même prouvé qu’ils peuvent agir dans le traitement des maladies du tractus gastro-intestinal.

Le bois en lui-même est utilisé comme matériau de construction.

Tags:

Category: Plantes Fruits au Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *