Pico da Neblina : Découvrez le Pico da Neblina

Découvrir le Brésil |

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 29 juin 2018)

Le Pico da Neblina ou Pic du brouillard est le point culminant du Brésil. Il culmine à 2 995 m d’altitude et se situe dans le nord de l’Etat d’Amazonas, juste près de la frontière vénézuélienne. Le pic doit son nom au parc national du Pico da Neblina au sein duquel il se situe. Il est également inclu dans la réserve du peuple Yanomami.

cap sur le Pico da Neblina

Le parc national du Pico da Neblina

Ce parc s’étend sur une superficie de 2 260 344 ha et a été créé en 1979. C’est une réserve naturelle rattachée à la municipalité de São Gabriel da Cachoeira. Sur ce territoire, on retrouve des zones montagneuses recouvertes par la forêt amazonienne, le Pico da Neblina et un autre sommet, le second plus haut après ce dernier à savoir le Pico 31 de Março.

Ce dernier se situe à seulement 687 m du Pico da Neblina et son pic culmine à une altitude de 2 974 m, soit 21 m de moins que son voisin. Alors que le pic du brouillard se situe exclusivement sur le territoire brésilien, le pic 31 de Março se situe exactement sur la frontière entre le Brésil et le Venezuela.

Histoire et quelques informations géographiques

Le Pic du brouillard doit son nom aux brouillards quasi permanents qui couvrent son sommet. Jusqu’au milieu du 20ème siècle, les habitants de la région ignoraient son existence du fait qu’il était dissimulé derrière ces brumes épaisses.

Le massif montagneux du Pico da Neblina se situe dans le parc naturel de même nom tandis que son versant nord est abrité par le parc national Serrania de la Neblina, qui est placé sous la juridiction du Venezuela.

Les deux parcs avec le parc national Parima Tapirapeco sont couverts par une forêt tropicale humide protégée. Cette dernière s’étend sur 80 000 km² ce qui fait d’elle la plus vaste forêt tropicale humide au monde.

En ce qui concerne le climat qui y règne, la température varie en moyenne de 6 à 20°C. Les températures élevées qui vont de 20 à 28°C se rencontrent à une altitude de 700 à 2000 m. Toutefois, elles peuvent parfois tomber à moins de 0° à cause de la latitude du pic. Cela reste néanmoins rare et depuis sa découverte, la neige n’est jamais tombée au Pico da Neblina.

Le taux d’humidité le plus élevé est enregistré à 1000 m d’altitude où les pluies sont fortes et très fréquentes.

Pic du brouillard

L’ascension du pic

Accéder au pic est très difficile, mais si vous avez l’âme d’un aventurier, vous pouvez grimper jusqu’au sommet. Pour ce faire, vous devrez d’abord traverser la jungle amazonienne ce qui prend trois jours et vous préparer à une ascension d’une journée entière.

Avant 2003, accéder au Pico da Neblina était ouvert au public, mais depuis, l’ascension est interdite pour protéger son environnement et respecter les droits des Yanomami qui vivent en ces lieux. La réouverture du sentier pour accéder au sommet devrait se faire au cours de cette année 2018, mais là encore, il faudra avoir une autorisation délivrée par l’Ibama (Brazilian Institute of Environment and Renewable Naturel Resources) et être accompagné d’un guide accrédité. Le gouvernement tient à ce que ce projet d’éco-tourisme soit respecté pour le bien de la réserve et de ses habitants.

Au cours de cette ascension, les grimpeurs pourront découvrir la faune et la flore de la réserve tout en apprenant la culture des indigènes. Ils seront également invités à participer à la lutte pour la protection des droits des indigènes et de la forêt amazonienne.

En général, les guides appartiennent eux-mêmes à la tribu Yanomami puisqu’ils sont les mieux placés pour faire découvrir leur territoire aux étrangers. Ils sauront également ce qu’il faut vous montrer et ce, contre quoi vous devez être protégé.

En tant que forêt tropicale, le parc présente aussi des dangers comme le paludisme, la fièvre jaune ou plus grave encore, l’onchocercose ou « cécité des rivières ». Cette dernière est une maladie parasitaire, transmise par une mouche noire et qui peut provoquer la cécité permanente. Avant de vous aventurer là-dedans, il faut bien vous renseigner sur les précautions à prendre et les mesures de protection à adopter.

Pour ce qui est des choses à y découvrir, il faut savoir que la végétation du parc est la principale source d’intérêt. Celle-ci varie à mesure que l’on gagne en altitude, mais en général les arbres de grande taille peuplent cette forêt équatoriale très dense.

Entre 1000 à 1700 m d’altitude, on trouve plutôt une forêt tempérée et boréale qui abrite des arbres plus petits et une végétation plus ouverte. La sècheresse qui y règne se traduit par l’absence ou la présence rare de nuages à cette hauteur.

Au-dessus des 1800 m d’altitude, il n’y a plus d’arbres, mais seulement une végétation de sol. A cette altitude, les brumes et les brouillards sont présents en permanence.

 

Tags:

Category: Découvrir le Brésil

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *