Brésil : la patronne de Petrobras démissionne

Publié le:18-02-2015

Actualités du Brésil

(Mis à jour le: 28 août 2015)
Evaluer cet article

Depuis quelques mois, Petrobras, est au cœur d’un scandale de corruption, sans doute le plus important de l’histoire du Brésil. Plus de 3,5 milliards d’euros auraient été détournés et de nombreux hauts placés de Petrobras et du gouvernement sont en cause. Après plusieurs mois d’enquête, la patronne du géant pétrolier a donné sa démission le 4 février dernier.

La patronne et cinq autres directeurs démissionnent

Graça Foster n’est pas la seule à avoir été poussée de démissionner, mais elle a entraîné dans sa chute cinq autres directeurs de la plus grande entreprise publique brésilien à savoir Petrobras. Leur décision a surpris tout le monde et a été rendue officielle le lendemain, c’est-à-dire le 5 février durant le conseil d’administration de Petrobras.

Graça Foster, une grande amie de Dilma Rousseff

Graça Foster a été élue à la tête de Petrobras en février 2012. C’est la présidente Dilma Rousseff elle-même qui s’est chargé de sa promotion, car les deux femmes sont des amies de longue date. Depuis l’année 2012, Graça Foster a déjà déposé sa démission à trois reprises, mais la présidente a toujours refusé de la laisser partir. Suite au scandale de corruption, Dilma Rousseff a dû se résigner à accepter sa démission.

Plusieurs personnages politiques en cause

Outre Garça Foster et les cinq autres directeurs qui ont démissionné avec elle, on soupçonne également les principaux partis politiques brésiliens à avoir touché un pourcentage fixe des sommes volées. Les principaux mis en cause sont le parti des travailleurs, le parti de Dilma Rousseff et le parti de l’ancien président Lula. La présidente se trouverait alors dans une mauvaise posture surtout qu’à une période, elle a déjà occupé le poste de présidente du conseil d’administration de Petrobras.

Jusqu’à aujourd’hui, la justice aurait cité de nombreux noms politiques dont quarante d’entre eux seraient liés directement à cette affaire de corruption.

Garça Foster

Aujourd’hui âgée de 61 ans, Garça Foster est née dans une favela de Rio de Janeiro. Elle a intégré le domaine pétrolier et Petrobras en 1978 en tant que stagiaire. Elle a ensuite gravi tous les échelons jusqu’à devenir, en 2012, présidente de la société pétrolière. Sur les marchés internationaux, Garça Foster est surnommée « la Dame de fer du pétrole » et ce, à cause de son franc-parler, sa force de travail et sa probité. Ces qualités qu’on lui rattache n’ont malheureusement pas été ressenties durant son poste à la présidence de Petrobras, car depuis qu’elle a été présidente de la société, Petrobras a fait une chute vertigineuse d’environ 70 milliards d’euros. Malgré tout, Dilma Rousseff a toujours trouvé une astuce pour la défendre pour le bien de son amie ou pour ses propres intérêts ? On se pose aujourd’hui la question …

Selon les enquêteurs, Garça Foster n’est pas soupçonnée d’avoir été impliquée dans ce détournement d’argent puisque la grande majorité des malversations ont été réalisées avant son arrivée à la tête de l’entreprise. Qui tirerait alors les ficelles de cette corruption ?

Category: Actualités du Brésil


Warning: Use of undefined constant php - assumed 'php' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d702347829/htdocs/brasil/wp-content/themes/wp-clear321/auth-bio.php on line 35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *