Brésil : livraison en retard pour un des parcs éoliens de Voltalia

 

Actualités du Brésil

Brésil : livraison en retard pour un des parcs éoliens de Voltalia

Voltalia, le développeur français de projets éoliens et solaires a commandé la construction de parcs éoliens au Brésil. Malheureusement, au grand dam de la société, un des parcs éoliens sera en retard tandis qu’un autre sera livré plus tôt que prévu.

 

Du retard pour le projet de Sao Miguel de Gostoso

Le parc éolien fabriqué dans le cadre du projet de Sao Miguel de Gostoso qui se situe dans l’est du pays aura du retard. Ce projet se compose de quatre parcs éoliens de 27 mégawatts chacun. Leur fabrication correspond au calendrier établi dès le début donc pourquoi un retard ? Selon Voltalia, le gouvernement brésilien est le responsable de ce retard parce qu’il a pris du retard dans la construction de la ligne de connexion au réseau. De ce fait, les parcs ne pourront être mis en service jusqu’à ce que ce problème soit résolu.

 

parcs éoliens brésil

Une démarche pour bénéficier de la compensation financière

Face à ce désagrément, la société Voltalia a entamé les démarches légales pour bénéficier de la compensation financière comme stipulée dans les conditions de l’appel d’offres. Voltalia a choisi le régulateur Aneel pour mener cette procédure. Selon la société lésée, cette compensation lui permettra d’enregistrer le chiffre d’affaires qu’il aurait dû enregistrer dès le troisième trimestre de cette année. D’après Voltalia, le parc ne permettra d’injecter de l’électricité sur le réseau qu’en février 2016.

 

De l’avance pour le projet de Vamcruz

Dans son communiqué, Voltalia a également tenu à préciser que si le parc éolien de Sao Miguel de Gostoso aura du retard, celui de Vamcruz sera en avance. Les parcs éoliens fabriqués à Vamcruz qui se situe également dans l’est du pays auront une puissance de 93 MW. L’avance prise est assez significative parce que si la mise en service du parc est prévue pour le premier trimestre de l’année 2016, cela se fera avant la fin de cette année.

Category: Actualités du Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code