Brésil : le retard pris ne signifie pas forcément un mauvais Mondial

Publié le:08-04-2014

Coupe du monde Brésil 2014 | Football - Coupe du monde |

(Mis à jour le: 4 juillet 2018)
Evaluer cet article

Jeudi dernier à San Jose au Costa Rica, Joseph Blatter, actuel président de la Fifa a tenu à préciser que malgré les retards pris par le Brésil pour l’organisation du Mondial 2014, le monde peut encore s’attendre à un grand Mondial tout simplement parce que le Brésil est le pays du football et qu’il a la meilleure équipe au monde.

blatter

Il n’a toutefois pas oublié de rappeler encore et encore le retard du Brésil ainsi que la mort d’un ouvrir durant la construction du stade de Sao Paulo. Pour ce triste évènement, le président de la Fifa a tenu à préciser que la mort de cet ouvrir n’est en aucun cas la faute de la Fifa, mais il faut plutôt pointer du doigt l’entrepreneur chargé des travaux, car c’est lui qui n’a pas respecté les règles de sécurité exigées pour ce type d’activités.

Résultat : les travaux ont été suspendus après le décès de l’ouvrier donc le retard se fera encore plus ressentir. La Fifa a toutefois rassuré le public que la feuille de route sera respectée et que le match d’ouverture qui devra avoir lieu le 12 juin prochain à Sao Paulo aura bien lieu.

Il a aussi accusé l’inactivité des Brésiliens qui est surtout la cause du retard pris pour la livraison des stades hôtes. Une inactivité surtout ressentie après que le Brésil ait remporté l’organisation de l’évènement.

 

Tags:

Category: Coupe du monde Brésil 2014, Football - Coupe du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *