Brésil : un millier des dauphins au long bec de la Plata meurent annuellement sur les côtes sud

Publié le:22-01-2013

Actualités du Brésil | Général |

(Mis à jour le: 23 mars 2019)
Evaluer cet article

Le scientifique Emanuel Carvalho Ferreira, déclare, vendredi dernier, à l’AFP que chaque année, au minimum, un millier de ces petits dauphins meurent près des seules côtes de l’Etat du Rio. Suite à une étude déboursée par la Fondation du groupe Boticario, le chercheur du laboratoire de mammifères marins de l’université du Rio Grande do Sul (FURG), Emanuel Carvalho Ferreira, et son collaborateur de l’ONG KAOSA, ont réussi à déterminer les causes exactes d’un tel taux de mortalité aussi élevé.

 

 

Brésil : un millier des dauphins au long bec de la Plata meurent annuellement sur les côtes sud

 

Selon eux, les longs filets de pêche qui s’étendent jusqu’à 30
kilomètres de profondeur causent la mort des pauvres petits dauphins.
Ils expliquent que ces filets profonds représentent pour ces petits
animaux une barrière infranchissable.

La population totale de cette
espèce de dauphin est légèrement supérieure à  40 000 individus. La
disparition de cette espèce au Brésil prend une vitesse rapide vu qu’en
Uruguay et en Argentine, la pêche est plus artisanale. Les pêcheurs
emploient de longs filets de 30 kilomètres de profondeur. Aussi, au
Brésil, les bateaux de pêche sont plus grands et nombreux, par rapport à
ceux dans les autres pays, et ils restent en mer, au minimum, une
vingtaine de jours, ce qui explique le nombre élevé des morts de
dauphins par capture accidentelle.

Pour faire face à cette vitesse
accélérée de disparition des dauphins et diminuer cette chute de 72%,
les chercheurs ont proposé de réduire la longueur des filets de pêche à
20 mètres. Ils proposent aussi de stimuler l’attention des pêcheurs
vis-à-vis de la gravité d’un tel phénomène.

Tags:

Category: Actualités du Brésil, Général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *