Brésil : une alliance entre Total et Petrobras

Actualité Economique

Une alliance vient d’être signée entre les deux géants pétroliers, Total et Petrobras. Un contrat gagnant-gagnant puisque permettra au groupe brésilien de sortir de ses difficultés tandis que le groupe français aura accès à la manne pétrolière de son homologue brésilien.

Une alliance sur l’ensemble de leurs activités

Cette alliance, bien que jalousement gardée secrète, est désormais officielle. Dorénavant, les deux groupes avanceront main dans la main et ce, dans tous leurs projets à l’échelle mondiale.

Dans la pratique, Total pourra investir dans les raffineries, les champs offshores et les stations-services brésiliens. En contrepartie, il aidera Petrobras à investir dans des gisements internationaux comme en Afrique ou au Moyen-Orient.

Cela signifie que Petrobras ouvrira les portes du Brésil à Total tandis que ce dernier ouvrira l’international à son allié.

Le groupe Total s'allie avec Petrobras

Des avantages colossaux

Rappelons que le marché brésilien était depuis toujours très fermé aux investisseurs étrangers. Le monopole de Petrobras vient toutefois de s’achever et Total a désormais accès à tous ses gisements qui peuvent atteindre dans les 100 milliards de barils. En aidant le brésilien à les exploiter, Total pourrait devenir un opérateur, statut absolument inaccessible avant la signature de l’alliance.

Du côté de Petrobras, l’aide de Total lui permettra de régler ses dettes et de relancer la production brésilienne de pétrole. Certes, le groupe a dû libéraliser son marché, mais sans son allié français, il n’aurait jamais pu financer le forage en eaux profondes. En prime, il obtient l’expertise du groupe Total, mondialement connu.

Une négociation rapide

Dès que les deux groupes sont tombés sur un accord de coopération, il leur a fallu seulement trois mois pour tout régler. Selon le PDG de Total, l’objectif est de faire en sorte que les deux groupes se développent en même temps à la fois en tant que pétrolier et aussi en tant qu’énergéticien. En effet, ils pensent développer diverses activités dans le gaz et l’électricité au Brésil outre la production de pétrole.

Pour Total, aucun contrat n’a jamais été aussi prometteur et il n’a pas hésité à profiter des difficultés de Petrobras pour saisir cette belle opportunité.

Category: Actualité Economique

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *