Brésil : une autre Coupe du Monde … pour les réfugiés

Publié le:06-08-2014

Actualités du Brésil | Coupe du monde Brésil 2014 | Football Brésil |

(Mis à jour le: 4 juillet 2018)
Brésil : une autre Coupe du Monde … pour les réfugiés
Evaluer cet article

Après la Coupe du Monde de juillet, une autre Coupe du Monde s’est déroulée au Brésil, mais pour les réfugiés.

Le cas des réfugiés

Les réfugiés augmentent toujours en nombre au Brésil surtout après le Mondial 2014. En effet, de nombreux supporters ne sont pas rentrés chez eux et ont rejoint la communauté des réfugiés. En 2012, le Brésil abritait un peu plus de 5 000 réfugiés et aujourd’hui, leur nombre s’est indubitablement multiplié peut-être par deux ou par trois.

coupe du monde des refugiés

Quoi qu’il en soit, la queue pour avoir des papiers en règle s’est considérablement allongée et le comité national pour les réfugiés a alors décidé d’organiser la coupe du monde des réfugiés pour faire connaître cette population aux Brésiliens.

Il faut noter que les réfugiés englobent toutes les nationalités. En 2010, 79 nationalités étaient représentées.

La Coupe du Monde des réfugiés

À l’origine, c’est un réfugié de la Côte d’Ivoire qui en a eu l’idée. Très vite, l’idée a été reprise et le comité d’organisation a été mise en place. Il faut savoir que Caritas et le Haut-Commissariat des Nations Unies ont participé à son organisation.

Les équipes ont alors été montées, la logistique déterminée et la communication sur l’évènement élaborée. Un hymne pour ce Mondial d’un nouveau genre a même été créé pour le faire connaître. Une levée de fond via un site de financement participatif a aussi été organisée ce qui a permis de rassembler dans les 1 300 euros.

Un programme chargé

La Coupe du Monde des réfugiés s’est déroulée le 2 et 3 août dernier à Sao Paulo. En tout, 16 équipes nationales ont été formées et ont participé à l’évènement. À part les matchs, l’évènement a aussi proposé au public des ateliers de maquillage et de coiffure. Une ambiance festive animée par un Dj a été mise en place, tout cela pour que les réfugiés se fassent connaître auprès des Brésiliens. Ce fut un véritable moment de partage durant lequel les réfugiés ont pu exposer leur situation aux natifs et aux habitants locaux. Quoi qu’il en soit, Adama Konate, un réfugié Malien ayant participé activement à l’évènement a avoué que les conditions d’accueil que leur proposait le Brésil est en train de changer en mieux.

 

 

 

Tags:

Category: Actualités du Brésil, Coupe du monde Brésil 2014, Football Brésil

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *