Brésil, une fuite pétrolière peut coûter très cher au groupe Chevron

 

Général |

10 milliards de dollars pour Chevron à cause d’une deuxième fuite aux larges de Rio de Janeiro

Suite à la fuite pétrolière qui est survenue aux larges de Rio de Janeiro dans un puits appartenant au groupe pétrolier Chevron, un procureur brésilien vient de réclamer une indemnité record de plus de 10 milliards de dollars.

Lors d’u communiqué, le groupe Chevron a estimé que « le montant de vingt milliards de reais (10,9 mds USD au cours du jour) est arbitraire et n’est pas fondé sur des faits ».

En effet, cette fuite a été repéré le 4 mars dernier, à environ 1.300 mètres de profondeur, dans le bloc Campo do Frade du bassin de Campos, qui se situe à 370 km au nord-est des côtes de Rio,  n’était pas d’une grande importance selon Chevron.

Un procureur réclame 10 milliards de dollars à Chevron

Un procureur réclame 10 milliards de dollars à Chevron

Le groupe est détient 14 puits dans cette zone.

Il s’agit d’une deuxième fuite après celle qui s’est produit en novembre
2011 à 3km de la deuxième. Une fuite qui a fait propager près de 3.000
barils dans l’Atlantique.

Le groupe a décidé alors d’arrêter toute activité au Brésil afin de réaliser une nouvelle étude sur la région.

Selon le procureur de Campos, Eduardo Santos de Oliveira « la fuite de
brut du gisement du Frade n’a pas encore été contenue. Les dommages à
l’environnement sont incalculables. Chaque nouvel accident augmente les
dommages et révèle les erreurs des accusés »
.

La fuite d’un puits de pétrole de Chevron à Rio de Janeiro

La fuite d'un puits de pétrole de Chevron à Rio de Janeiro

Il a réclamé notamment que tous les bénéfices du groupe au Brésil doivent être resté bloqué dans le pays.

M. Santos de Oliveira avait engagé le 21 mars dernier des poursuites
judiciaires à l‘égard du géant pétrolier et du groupe de forage
Transocean ainsi que 17 des cadres. Le sujet des poursuites étant
« atteinte à l’environnement ».

Rappelons que suite au 1er accident qui a eu lieu dans cette même zone
en 2011, Chevron a du payer des amendes de quelque 100 millions de reais
soit 54 millions de dollars. Des amendes instaurées par le ministère de
l’Environnement et l’Agence nationale du pétrole (ANP). Pour ce 1er
accident, le procureur de Campos avait réclamé 20 milliards de reais
d’indemnités.


Carlos Minc
, le secrétaire de Rio à l’Environnement a décalré que le
groupe pétrolier n’a pas payé aucune  » des deux amendes d’un total de
100 millions de reais qui lui ont été infligées après l’accident de
novembre »
.

En contre partie, Chevron a signalé que « la deuxième action judiciaire
fait partie d’une série scandaleuse d’actions menées par le même
procureur qui auparavant avait déjà déclenché des procédures pénales et
civiles également arbitraires. Nous sommes confiants qu’une analyse
transparente et impartiale des faits démontrera que Chevron et ses
employés ont répondu de façon responsable et appropriée à l’incident »
.

La justice brésilienne avait déjà ordonné aux 17 cadres de la société de
remettre leur passeport sous la disposition des autorités brésiliennes.

Chevron a annoncé également qu’il va défendre ses collaborateurs.

Tags:

Category: Général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *