CAB propose une musique métissée

 

Actualités du Brésil | |

CAB propose une musique métissée

CAB désigne l’album sorti par trois chanteurs d’origine différente. On cite Mario Canonge pianiste et qui vient de la Martinique, Blick Bassy chanteur et qui vient du Cameroun et Adriano Tenorio aux percussions et qui vient du Brésil. L’album CAB propose alors un métissage des différentes cultures musicales de ces trois pays.

CAB : Caraïbes, Afrique et Brésil

CAB signifie Caraïbe, Afrique et Brésil. Nul doute alors que les compositions que contient cet album reflètent le rythme musical de ces trois pays. Il s’agit d’une œuvre originale que le trio a déjà dévoilé à 21 pays africains. Trente concerts y ont été organisés entre le 15 septembre et le 30 novembre 2014 et le trio s’apprête à donner un autre concert ce 27 février à Lakasa, à Baie-Mahault. Ils boucleront le mois de février par un autre concert à Saint-Martin.

CAB : un projet innovant et frais

Blick Bassyet Adriano Tenorio ont en point commun Mario Canonge qui a déjà travaillé avec les deux artistes. Les trois artistes vivent tous à Paris et c’est là qu’ils ont décidé de créer cet album. C’est toutefois Blick Bassy, qui a déjà fait une apparition sur un album de Mario Canonge qui a eu cette brillante idée de créer l’album CAB. Cet album se veut d’être original, innovant et frais.

Mario Canonge, le principal compositeur

CAB n’aurait jamais été réalisé sans Blick Bassy et Adriano Tenorio. Toutefois, la majorité des titres inédits qu’englobe l’album sont signés par le pianiste Martiniquais. Ce dernier déclare que l’album CAB propose moins de jazz (par rapport à ses autres albums) et c’est l’une de ses différences. Il n’y a ni basse ni batterie et pourtant le trio réussit à chaque fois à capter l’attention du public. On y retrouve des sons plus vibrants, mais aussi des morceaux plus lents, mais dans leur ensemble, les compositions donnent vraiment une touche magique à cet album. Magique également parce que Blick Bassy y chante en bassa, une langue bantoue parlée au Cameroun et cela, c’est un fait très rare.

CAB, bientôt dans l’Hexagone

CAB a déjà conquis les Africains et est déjà sorti aux Antilles. L’album ne débarquera dans l’Hexagone qu’à partir du mois de mars et pour le présenter, le trio se lancera encore dans une nouvelle tournée de concerts dont à Paris et dans d’autres régions.

 

En attendant, ceux qui se trouvent à Bai-Mahault pourront assister au concert du vendredi 27 février à 20 heures. Venez nombreux !

 

 

 

Tags: ,

Category: Actualités du Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code