Chikungunya : découverte d’un champignon antidote en Argentine

Publié le:15-10-2014

Actualités du Brésil | |

(Mis à jour le: 10 mars 2019)
Evaluer cet article

En Argentine, des chercheurs viennent de découvrir un champignon dont la particularité est de pouvoir neutraliser les larves de moustiques qui véhiculent le chikungunya et la dengue. En effet, aucun vaccin contre ces maladies n’a encore été reconnu.

Le chikungunya se transmet par la piqûre du moustique-tigre, qui provoque chez l’homme une forte fièvre et des douleurs aux articulations. Chez les personnes au système de défense immunitaire affaibli, la maladie peut être une fatalité.

virus argentine

D’après les études menées par les chercheurs de l’Université de la Plata, du côté de Buenos Aires, le champignon Leptolegnia chapmanii est capable d’évoluer dans différents types d’environnements : eaux propres ou souillées, température haute ou basse…De plus, le coût inhérent à leur conservation est moindre. Pourtant, il a pour vertu de pouvoir détruire les larves de 15 types de moustiques, dont ceux qui véhiculent les maladies causant encore plusieurs décès dans certains pays, comme le chikungunya ou la dengue.

Pour les scientifiques, l’objectif est alors de développer une pastille ou du liquide. La substance ainsi conçue serait introduite dans le milieu où se développe le champignon pour que celui-ci neutralise les larves de moustiques. De cette façon, selon Juan Gracia, un des chercheurs, une sorte « d’insecticide biologique à grande échelle » pourrait être créée, afin d’éviter que les virus ne se propagent.

Douleurs aux articulations et fièvre importante

D’après les résultats d’une étude publiée dans The Lancet en Grande-Bretagne, un vaccin contre le chukungunya va bientôt apparaître. Les premiers cas de Chikugunya ont été observés en Asie et en Afrique, entraînant une fièvre intense accompagnée de douleurs articulaires. Pour les personnes à la santé déjà fragilisée, le virus peut être fatal. Les moustiques qui transportent et propagent le virus du Chikungunya, une maladie qui s’est répandue dans le sud de l’Europe au début des années 2000 et qui a atteint l’Amérique, se propageant à travers les Caraïbes.

Quant à la dengue, également transmise par les moustiques, elle a beaucoup progressé durant les dernières décennies, selon l’OMS. A l’échelle internationale, cette maladie atteint près de 100 millions de personnes chaque année. L’oms indique que 50% de la population dans le monde est exposé au risque de cette maladie.

115000 cas de Chikungunya aux Antilles et prise en charge intégrale par la Sécu

 

Tags: ,

Category: Actualités du Brésil


Warning: Use of undefined constant php - assumed 'php' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d702347829/htdocs/brasil/wp-content/themes/wp-clear321/auth-bio.php on line 35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *