Curitiba : Offrez vous Curitiba la capitale de l’Etat du Parana

Publié le:03-11-2014

Actualités du Brésil | Découvrir le Brésil | | | |

(Mis à jour le: 22 août 2019)
Curitiba : Offrez vous Curitiba la capitale de l’Etat du Parana
5 (100%) 1 vote[s]

Curitiba est la capitale de l’Etat du Parana au Brésil et constitue une agglomération de 1 746 896 habitants (suivant le dernier recensement en 2010 ). La population de Curitiba possède un très haut niveau concernant l’éducation, ayant d’ailleurs le taux le plus bas d’analphabétisme. D’après le classement de MasterCard Emerging Markets, cette ville détenait en 2008 la 49ème position en tant que ville de plus en plus influente à l’échelle mondiale.

 

Curitiba

En 2009, le magazine Forbes a même indiqué qu’elle était à la 3e place parmi les villes les plus sages du monde. D’après ce classement, cette ville fait partie des plus intelligentes, soucieuse de la qualité de vie de ses habitants en mettant en place les infrastructures adéquates, de la protection de l’environnement et du développement durable en plus d’être économiquement dynamique. Véritable reflet d’une bonne urbanisation, elle possède notamment le fameux métro de surface et se surnomme également Cidade Modelo da América Latina ou « Cité-modèle de l’Amérique latine ». De nos jours, cette évolution est néanmoins contrastée.

L’urbanisme à Curitiba

urbanisme à Curitiba

Curitiba est un excellent modèle en termes de planification urbaine, grâce au fait que les aménagements aient été anticipés depuis plusieurs dizaines d’années, afin que le modèle adopté puisse être amélioré er adapté progressivement. Cette planification urbaine se distingue aussi par le fait qu’on l’ait menée avec persévérance, aboutissant ainsi à de très bons résultats. La mise en œuvre de l’urbanisation à Curitiba a débuté il y a une trentaine d’années. Au commencement, en 1971, il y a eu les rues piétonnes brésiliennes. Mais c’était l’essor dans les transports en commun qui a fait toute la différence par la suite. Les infrastructures donnaient entière satisfaction aux habitants, ce qui les a incités à développer leurs activités et leur commerce le long des routes que l’on prévoyait de construire. Cette tendance s’est suivie d’une répartition urbaine délimitée et d’un développement maîtrisé de la ville.

Découvrez quelques villes du brésil :

Définition des tarifs des transports

Musée De L'oeil Curitiba Brésil

Musée De L’oeil Curitiba Brésil

Les autorités locales ont eu quelques soucis dans la fixation des tarifs des transports. Il leur a fallu procéder par tâtonnement pour trouver la formule qui convient à ce transport. On a d’abord essayé le principe du ticket avec lequel un citoyen peut se déplacer partout dans l’agglomération, rendant ainsi les correspondances illimitées. Au début, la commune avait instauré un système permettant de réduire les retards liés aux paiements de ticket aux guichets lors des correspondances. Après sept mois, on a constaté trop de fraudes concernant les marquages des tickets, ce qui a poussé la ville à adopter le principe du double tarif : un pour les lignes reliant les périphéries et la ligne express et un pour les lignes express elles-mêmes. Dix-huit mois après, la municipalité a abandonné ce système, constatant qu’il donnait plus de faveur aux personnes à situation aisée, qui habitent aux environs du centre ville. En effet, avec ce système, les riches payaient un ticket à un prix légèrement plus élevé, mais les pauvres devaient payer deux tickets pour arriver jusque chez eux. Ainsi, les autorités ont instauré la gratuité des transports reliant la ville à la périphérie, mais cela faisait que les sans-abris remplissaient de plus en plus les bus.

 

La municipalité a donc réintroduit le principe du ticket à tarif unique, mais en faisant distinction entre bus express et bus de périphérie et cette méthode avait eu du succès. Mais avec la popularité croissante des lignes express nouvellement créées, le succès de cette méthode s’est vite accompagné d’une croissance considérable de leur utilisation, ce qui a fait que les bus sont rapidement devenus sales. Les conducteurs de ces moyens de transport avaient également de plus en plus tendance à accélérer leur vitesse pour combler les retards cumulés lors des arrêts.
Les transporteurs qui travaillaient dans les quartiers reculés finissaient par transporter des clients qui avaient acheté leur ticket chez des concurrents. En 1987, la ville avait décidé d’instaurer le principe de la compensation, se basant sur les kilomètres parcourus.

Le métro de surface

En 1980, les autorités ayant essayé tous les modèles de tarification ont fini par comprendre qu’il ne s’agit pas d’un problème de tarification du modèle du transport en lui-même. Ainsi, la ville installa des stations de correspondance, afin de créer des stations de métro, mais en surface. Elle équipa les stations de petits commerces et des cabines téléphoniques.

Le Bus Rapide Transit (BRT)

Bus Rapide Transit

Bus Rapide Transit

La municipalité adopta une nouvelle disposition de paiement. Ainsi, avant de rejoindre les bus, il était possible pour les passagers de payer en métal leur titre de transport dans les boutiques ou les kiosques, ou bien de les payer directement en cash dans les stations. Ce principe procurait un gain de temps aux chauffeurs, qui n’étaient plus contraints de recevoir les paiements de tickets avant de quitter les stations. Réduisant ainsi les tendances aux excès de vitesse, accessoirement grâce aux dispositifs de contrôle de vitesse.

 

Par la suite, le développement des infrastructures de transports urbains a abouti aux tubes d’embarquement, conçus à la base pour réduire les fraudes. Les véhicules étaient dotés de trois portes, deux pour le débarquement et une pour l’embarquement. Les systèmes de tubes sont intégrés par la ville afin d’optimiser le confort, de gagner du temps et minimiser les fraudes. En effet, grâce au système, les passagers qui embarquaient payaient avant d’entrer dans les tubes, tandis que les passagers débarquant disposaient d’une voie de sortie directe.

Tags: , , ,

Category: Actualités du Brésil, Découvrir le Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *