Des orpailleurs brésiliens ont tué deux militaires en Guyane

Publié le:04-07-2012

Actualités du Brésil | Général |

(Mis à jour le: 29 juin 2018)
Evaluer cet article

Deux militaires tués en Guyane

Dans le département d’outre-mer de la Guyane, deux militaires ont trouvé la mort alors qu’ils étaient en mission pour lutter contre des orpailleurs.

En fait, depuis plusieurs années, les autorités françaises se livrent à une bataille contre les orpailleurs illégaux.

Depuis une vingtaine d’année, un certain nombre de chercheurs d’or, ou ce qu’on appelle les garimpeiros, dont la plupart sont venus du Brésil se sont venus installés dans la forêt amazonienne française à la quête de l’or.

Deux militaires tués par des orpailleurs en Guyane

Deux militaires tués par des orpailleurs en Guyane

Le coût de l’or ne cesse d’augmenter, ces brésiliens partent vers la
Guyane et le Surinam. On compte déjà entre 10.000 à 15.000 garimpeiros à
se trouver dans cette région et sont entrain d’exercer ces activités
illégales.


Florent Taberlet
, chargé du programme écosystèmes terrestres à Cayenne
pour le WWF a souligné que « la Guyane est un gâteau dans lequel on
pioche, mais tout est organisé depuis le Brésil».

Selon M. Taberlet, ces orpailleurs «  ne sont pas fondamentalement des
truands, mais souvent des mineurs endettés, c’est la seule activité
qu’ils connaissent et ils sont tenus par les filières»
. Cet or extrait
en Guyane doit être exfiltré directement par des colporteurs.

Les garimpeiros utilisent généralement les fleuves amazoniens afin de
pouvoir atteindre les terres de Guyane et ce en dépit de l’opération
Anaconda mise en place depuis 2004 puis Harpie depuis 2008.

Les autorités ont assuré que le nombre des opérations effectués par les
militaires contre les chantiers d’orpaillage illégal a doublé pour
passer de 2 322 en 2009 à 4 127 en 2011. M. Taberlet a assuré qu’ « on a
du mal à dire si c’est efficace car le gouvernement communique sur les
moyens, mais pas sur les objectifs atteints ou pas».

Source de l’article  20minutes Corentin Chauvel

Tags:

Category: Actualités du Brésil, Général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *