FaceGloria : le réseau social dédié à l’évangélisme au Brésil

 

Actualités du Brésil |

FaceGloria : le réseau social dédié à l’évangélisme au Brésil

C’est un compte qui rassemble actuellement des centaines de milliers d’utilisateurs. FaceGloria est ouvert à toutes les communautés, notamment aux millions de chrétiens brésiliens. Le seul principe est de ne pas poster des gros-mots, des photos tendancieuses ou des insultes. Le répertoire compte des centaines de mots bloqués automatiquement.

FaceGloria ambitionne de concurrencer Facebook

Le principe ne s’éloigne pas de celui des réseaux sociaux classiques : les internautes peuvent publier leurs « likes », ou tout simplement approuver un post en écrivant « Amen ». C’est Atilla Barros, dessinateur brésilien, qui est à l’origine de ce réseau, résultat d’un constat unique : le sexe et la violence prennent de plus en plus d’ampleur sur Facebook. Le but est alors d’attirer un maximum d’évangélistes. Si le pari semblait au départ risqué, le nombre d’utilisateurs brésiliens du réseau frôle les 90 millions. Les projections de 2040 avancent un nombre d’évangélistes dépassant celui des catholiques.

L’idée est venue il y a trois ans, lorsque Barros et ses collègues, alors employés à la mairie de Ferraz de Vasconcelos, se sont exaspérés de voir la manière dont Facebook est devenue un contenu « d’ordures ». Les propriétaires de FaceGloria, âgés d’une trentaine d’années, souhaitent alors réunir sur le réseau les évangéliques vivant au Brésil. L’entreprise a été créée avec l’appui du maire, recueillant aujourd’hui 16000dollars de dons pour développer le site.

Le but est de dépasser le cap des 10 millions d’utilisateurs

Le Brésil est un pays qui rassemble le plus grand nombre de catholiques au monde. D’ailleurs, le nombre d’évangéliques ne cesse d’augmenter ces dernières années. En 1980, le taux n’était que de 6%, alors qu’aujourd’hui, il a grimpé à 22%. En parallèle, le nombre de catholiques a reculé de presque 30%.
Si les évolutions continuent dans cette voie, le nombre d’évangéliques pourrait dépasser celui des catholiques en 2040, ce qui a réveillé le projet FaceGloria. D’après Edin Abumanssur, expert en religion à l’Université catholique de Sao Paulo, la progression de l’urbanisation durant ces 50 dernières années est en parallèle avec celle des évangéliques. Le discours pentecôtiste a permis d’attirer de plus en plus de fidèles. Une importance particulière est portée sur l’individu, qui demeure l’unique responsable de son attitude s’il veut bénéficier de l’aide de Dieu.

Lire aussi : Gay Pride, des évangélistes au rendez-vous

Le groupe parlementaire évangélique influe davantage sur la politique brésilienne et même les personnalités célèbres comme Neymar démontrent leur volonté de louer Dieu. Baros explique le souhait de l’entreprise de réunir d’ici deux ans près de 10 millions d’internautes au Brésil. En trente jours, le site a comptabilisé 100.000 utilisateurs et un nouveau pic est attendu après la mise à disposition de l’application mobile.  Le maire Acir dos Santos, propriétaire de l’entreprise qui a édité Facegloria projette d’étendre le réseau au-delà du Brésil.  Pour lui, il s’agit d’un réseau mondial et ils ont acquis le Faceglory en anglais et en plusieurs autres langues. L’ambition de concurrencer les réseaux sociaux à succès comme Facebook et Twitter est donc bien là.

Tags:

Category: Actualités du Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code