General Motors repousse le licenciement de 1800 salariés au mois de novembre

Publié le:09-08-2012

Actualité Economique | | |

(Mis à jour le: 31 juillet 2013)
Evaluer cet article

General Motors accepte de repousser la suppression de 2000 postes au mois de novembre

Il a fallu 9 heures pour les délégués syndicaux de l’usine de General Motors à Sao José dos Campos au Brésil pour pouvoir convaincre le groupe de repousser le licenciement de 1840 salariés jusqu’au mois de novembre.

General Motors

General Motors

Une source syndicale a indiqué qu’ils ont  » trouvé un accord pour
retarder le licenciement de 1 840 salariés qui était en projet ».

Le groupe automobile a accepté aussi de signer un accord qui permet à
940 salariés, qui verront leurs contrats suspendus jusqu’en novembre,
d’être rémunérés. « 900 ouvriers continueront donc de travailler sur la
ligne de production des véhicules américains »
, continue la même source.

En effet, le constructeur a déclaré auparavant qu’il envisage de stopper
cette ligne de production, plusieurs modèles de voiture notamment
Zafira, Merica et Corsa ont été retirés du site.

Tags: , ,

Category: Actualité Economique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *