Industrie, le Brésil joue la carte du protectionnisme

Publié le:02-01-2012

Actualité Economique | | |

(Mis à jour le: 11 janvier 2019)
Evaluer cet article

Le Brésil entre rationalité et protectionnisme

La « défense commerciale » est le nouveau thème au Brésil. Le quotidien économique « Valor Econômico » a décrit que la situation actuelle du Brésil est « entre la rationalité et un protectionnisme erroné ».

En effet, la rationalité s’agit des règles de l’Organisation mondiale du commerce et le protectionnisme, sont les mesures prises récemment dans les secteurs automobiles et textiles.

La coccinelle « Fusca » : une institution au Brésil

Le Brésil joue le protectionnisme

« Le ministère des Finances semble se réjouir de l’application de certaines idées rétrogrades proposées par les groupes de pression de certains secteurs de l’industrie. La nouveauté, c’est l’application de droits de douane spécifiques en valeurs brutes pour les importations de produits textiles, au lieu de taxes proportionnelles au prix des marchandises» a souligné l’éditorialiste du magazine.

Ces nouvelles mesures qui ont été déclarés entre Noël et le jour de l’An sont expliquées par une incapacité de trouver des solutions pour renforcer la capacité compétitive de l’économie brésilienne tel que « la simplification de la fiscalité et l’amélioration des infrastructures ».

Tags: , ,

Category: Actualité Economique

Comments (1)

  1. Yannick dit :

    Le protectionnisme est le système mondial actuel…mais je ne crois pas que ce soit la solution à cette crise!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *