L’Ayahuasca, une composition hyper dangereuse

Publié le:12-02-2013

Actualités de l'amérique du sud |

(Mis à jour le: 29 juin 2018)
Evaluer cet article

Certes en matière de plantes, les Indiens sont les plus experts et plus doués. Ils ont réussi, depuis des centaines de décennies, à préparer leurs propres médicaments et remèdes à base de différentes plantes amazoniennes. Ces remèdes sont exploités, jusqu’au aujourd’hui, dans pas mal de pays tel que le Pérou.

 L’expertise des Indiens en matière de plantes

L'expertise des Indien en matière de plantes

Ce magnifique pays de l’Amérique du sud défend toujours ses origines garde différentes habitudes et traditions comme celles liées à la médecine chamanique.
En effet, jusqu’au aujourd’hui, les guérisseurs, au Pérou, composent des remèdes à partir des plantes pour faire guérir les malades. Parmi ces compositions, on cite l’Ayahuasca. C’est une composition très fameuse au Pérou. Elle est obtenue à partir de l’écorce et des tiges d’une liane du genre Banisteriopsis et d’un additif nécessaire pour l’effet psychotrope. La production et la consommation de cette boisson
au Pérou sont très  fréquentes depuis plus de 4000 années. La consommation de l’Ayahuasca entraine, trente minutes plus tard, une sorte d’ébriété avec des nausées et vomissements. L’effet est double : il est à la fois périphérique et psychotrope.

 Le fameux breuvage de l’’Ayahuasca

L’Ayahuasca, une composition hyper dangereuse

Ce fameux breuvage séduit annuellement de nombreux touristes à l’Amazonie qui sont impatients d’essayer l’effet « magique » de cette composition et se lancer dans un autre monde de rêves. Ces touristes sont généralement exploités par certains locaux mal intentionnés qui se font passer pour des chamanes professionnels spécialisés dans les maux des âmes et du corps.

Les touristes sous le charme de l’Ayahuasca

L’Ayahuasca, une composition hyper dangereuse

Malheureusement, malgré tous les risques mortels liés à ces pratiques, les touristes visitant l’Amazonie, plus particulièrement
ceux visitant le Pérou, ne ratent pas l’occasion de suivre des séances de thérapie auprès d’un chamane. Un de ces touristes, un jeune de 17 ans, appelé Kyle Nolan, a perdu la vie suite à une telle pratique.
Curieux, le jeune homme a décidé d’essayer l’effet magique et dangereux de ce breuvage. Mais, il a malheureusement perdu la vie faute d’une
mauvaise dose. Le guérisseur n’était  pas un professionnel. Il s’est trompé dans les doses. Et lorsqu’il a reconnu sa faute, il a pris la fuite. En plus de cette tragédie, une touriste française, âgé de 43 ans, a perdu la vie suite à une expérience mystique chamanique où elle a été appelée à boire une dose d’Ayahuasca.  En outre, près d’Iquitos, au Pérou, un jeune homme de 39 ans a perdu la vie suite à ces pratiques.

Tags:

Category: Actualités de l'amérique du sud

Comments (2)

  1. Paul dit :

    Bravo pour votre site qui est un total plaisir a decouvrir. Amicalement ^^

  2. charlotte dit :

    Merci Paul au plaisir d’échanger 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *