La ligne TGV entre Rio et Sao Paulo devra être assurée par le Brésil

Publié le:24-02-2012

Actualité Economique | |

(Mis à jour le: 4 juillet 2018)
Evaluer cet article

Brésil, la ligne TGV entre Rio et Sao Paulo va être assumée par l’Etat

La ligne TGV qui devra relire Sao Paulo et Rio de Janeiro au Brésil se trouve en grand mal d’avancer. Le Brésil qui devrait assumer la partie la plus grande des risques du projet, souhaite que ce projet attire l’attention de Bombardier.

 
Plan de la ligne TGV entre Rio et Sao Paulo

 

  Plan de la ligne TGV entre Rio et Sao Paulo

 

Selon le ministre des Transports Paulo Sergio Passos, en novembre
prochain, le pays lancera un nouvel appel d'offres après que des retards
à cause d’un manque de candidature. Il a également précisé que des
nouvelles modalités de ce marché public, où l'Etat assumera les risques
opérationnel et de change, seront ajoutées et présentées dans les
semaines qui viennent.

Ce projet de TGV coûterait 40 milliards de réis soit 23 milliards de
dollars, mais il reste un projet important et prioritaire pour la
présidente Dilma Rousseff malgré la doute de plusieurs sources. Ils
citent que les deux villes sont déjà assez bien relié par des lignes
aériennes ainsi que la classe moyenne brésilienne, n'est pas encore
assez importante pour rendre le projet financièrement viable.

« Quatre consortiums emmenés par des firmes allemandes, françaises,
japonaises et sud-coréennes soumettront des offres fermes, sans dire
avec lesquelles Bombardier serait susceptible de s'unir, poursuit »

estime le ministre des Transports.

Tags: ,

Category: Actualité Economique

Comments (2)

  1. Valérie dit :

    Un tel projet devra coûter énormément pour l’Etat!!
    A mon avis, un TGV n’est pas indispensable surtout avec la fréquence des vols entre Rio et Sao Paulo

  2. Claude dit :

    À mon avis c’est exactement le contraire: c’est justement la fréquence des vols qui justifie un TGV entre Rio et Sao Paulo. Le nombre potentiel de voyageurs est énorme, et la ligne sera donc rentable. Cela aura aussi l’énorme avantage de réduire fortement le nombre de vols entre ces deux métropoles. Je dis avantage car le transport aérien est très très polluant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *