Le Brésil donne son feu vert pour une troisième centrale nucléaire

Publié le:28-06-2007

Général |

(Mis à jour le: 10 décembre 2014)
Evaluer cet article

Le Brésil donne son feu vert pour la construction d’une troisième centrale nucléaire
brasil-angraLe Conseil national de politique énergétique (CNPE) du Brésil, réuni lundi, a décidé de relancer le programme nucléaire brésilien avec la construction d’une troisième centrale nucléaire, gelée depuis plus de vingt ans, a-t-on indiqué de source officielle.
« Le Conseil a décidé de relancer la construction d’Angra III » du nom de cette centrale nucléaire, a déclaré le président de l’Agence nationale pour le pétrole (ANP), Haroldo Lima, à l’issue de la réunion.


Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva décide en dernier ressort, ont cependant indiqué des sources au sein du ministère de l’Energie.
Deux centrales nucléaire Angra I (657 MW) et d’Angra II (1350 MW), situées dans l’Etat de Rio de Janeiro, sont déjà en service, mais la troisième Angra III attend en pièces détachées depuis plus de vingt ans le feu vert des pouvoirs publics brésiliens.
La decision du CNPE, une instance qui dépend de la présidence brésilienne et qui regroupe les différents ministères concernés, a été adoptée malgré l’opposition de la ministre de l’Environnement, Marina Silva, opposée à la construction de cette centrale.

 
Fin novembre 2006, une étude d’un centre de recherche énergétiques signalait que le Brésil avait besoin de construire quatre nouvelles centrales nucléaires entre 2015 et 2030 et d’achever la construction du réacteur d’Angra III afin de faire face à la croissance de la consommation d’électricité dans le pays.

Tags:

Category: Général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *