Le Cerrado brésilien risque la déforestation à cause de la culture de soja

Publié le:24-05-2012

Actualité Economique

(Mis à jour le: 24 mai 2012)
Le Cerrado brésilien risque la déforestation à cause de la culture de soja
Evaluer cet article

La culture de soja menace le Cerrado au Brésil

Cassio Franco, le coordinateur au Brésil du fonds mondial pour la nature WWF a prévenu que la culture de Soja au Brésil menace le Cerrado brésilien, cette immense savane qui s’étend sur 2 millions de kilomètre carré.

En fait, la Cerrado, est un écosystème très important avec environ 5% de la biodiversité mondiale. Elle continue à être grignotée par les terres de Soja ce qui peut impliquer sa disparition total dans quelques années.

Culture de soja dans le Cerrado brésilien

Culture de soja dans le Cerrado brésilien

En une période de 40 ans, les terres pour la production de Soja ont
passé de  1,7 million d’hectares à 21,7 millions, ce qui a impliqué un
taux de déforestation très énorme partout dans le pays.

A noter que le Cerrado, représente le 1/5 de la superficie du Brésil et
contient plus de 5.000 espèces endémiques. Selon M. Franco «  près de la
moitié de sa superficie a d’ores et déjà disparu au profit des cultures
intensives. Cette conversion implique de lourds dégâts
environnementaux, et notamment la contamination des ressources aquifères
par les pesticides ».

Le Brésil est le plus important producteur de soja dans le monde et la
Chine est le principal importateur avec 60% des échanges.

La WWF France a déjà annoncé en février dernier, que les autorités
brésiliennes ont pris des mesures pour des produits qui sont à l’origine
de la déforestation comme le papier, le bois et l’huile de palme, mais «
les démarches mises en place concernant la problématique du soja dans
l’alimentation animale se font attendre »
.

Category: Actualité Economique

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *