Le doute s’immisce en Europe pour les Biocarburants

 

Général

Le doute s’immisce en Europe pour les Biocarburants

Une ressource sur laquelle les Européens s’interrogent. Dans le cadre de leur plan de lutte contre le réchauffement climatique, les Vingt-sept se sont engagés à porter la part des biocarburants dans les transports à 10% d’ici 2020.

e85

Mais bon nombre d’études ont depuis listé les effets pervers possibles : détournement des terres cultivables, et donc augmentation des prix des denrées agricoles, déforestation, utilisation excessive de l’eau ou fabrication générant trop de CO2. Réunis en sommet la semaine dernière, les dirigeants européens ont donc envisagé de faire marche arrière.

Mais avant cela, un groupe d’experts va réfléchir à des critères de durabilité, qui permettraient de ne retenir que les meilleurs biocarburants. Certains pays comme le Danemark plaident pour la seconde génération, issue de matières cellulosiques ou de déchets.

 

Category: Général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code