Le parc d’Ibirapuera : Venez découvrir le parc d’Ibirapuera à Sao Paulo

 

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil | | |

Le parc d’Iburapuera est un vaste parc urbain qui occupe les 1 584 km² de la ville de São Paulo, au Brésil. Il est le deuxième plus grand parc de la ville et sa taille est comparable au Hyde Park de Londres, au Bois de Boulogne de Paris et au Central Park de New York. Il est donc un poumon vert de la ville.

Le parc d’Ibirapuera, un lieu d’envergure

Sur ses 1 584 km² de superficie, ses trois lacs dont un est pourvu de fontaine, couvrent les 157 000 m². Il a été inauguré en août 1954 lorsque São Paulo a célébré ses 400 ans. Le parc a été conçu par Roberto Brule Marx tandis que ses bâtiments ont été dessinés par Oscar Niemeyer. Le parc doit son nom au terme « bois pourri » traduit en langue tupi. Il se tient aujourd’hui sur un site anciennement occupé par un village indigène.

Ibirapuera de nuit

Un lieu de détente

Malgré la signification de son nom, le parc d’Ibirapuera est très apprécié des habitants et des étrangers. C’est un lieu de détente à part entière, mais il accueille aussi des conventions, des expositions, des fêtes, des concerts, des évènements privés et publics.

Une touche tropicale et exotique

Le parc d’Ibirapuera abrite aujourd’hui une importante plantation d’arbres tropicaux et exotiques. Ces derniers y ont été plantés pour lutter contre l’humidité ambiante du terrain vu qu’il s’agissait autrefois d’un terrain marécageux.

Une faune silencieuse

Malgré la forte fréquentation que connaît le parc chaque semaine, ses petits habitants n’y prêtent guère attention et vaquent normalement à leurs occupations sous les yeux attentifs des hommes. Le parc d’Ibirapuera abrite une faune très silencieuse et pour pouvoir l’admirer, il faut y prêter attention.

Dans ses lacs, des centaines de gros poissons se côtoient nageoire contre nageoire dans l’attente de quelques miettes de pain que les visiteurs voudront bien leur donner. Ces poissons sont toutefois de faciles proies pour les grands cygnes noirs qui sont également en quête de nourriture et quoi de mieux que ce banc de poisson ?

Du côté des arbres vivent plus de 100 espèces d’oiseaux différentes. Nombreux sont les migrants, mais les habitants permanents le sont aussi. Parmi les espèces qu’on peut rencontrer sur place, on cite le Coruja Orelhuda (la chouette), le Tuim, les Martim-Pescadores (les martin-pêcheur), le Beija-Flor de Garganta Roxa e Risadinha (le Colibri), les oies, les poules d’eau, les paons, …

Lac d Ibirapuera

Les bâtiments modernes au cœur de cette verdure

Le parc d’Ibirapuera n’est pas qu’environnement sauvage puisqu’il abrite de nombreux bâtiments ultra-modernes qui valent aussi le détour. On cite:

  • Le vélodrome
  • Le planétarium
  • L’oca
  • L’auditorium
  • Le musée d’art moderne
  • Le pavillon japonais
  • Le stade
  • L’assemblée législative

Tags: , ,

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *