Les résultats inédits de la dixième journée des JO de Rio

Rio de Janeiro 2016

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 16 août 2016)

Les différents stades et salles dans lesquels les épreuves des jeux olympiques de la journée du 15 août 2016 se sont déroulées à Rio ont une fois de plus été le théâtre de performances inédites de la part de nos athlètes, amateurs de compétitions. Après un weekend dominé par la renommée du grand Usain Bolt ou encore du nouveau record du monde établi par Van Niekerk, hier, ce fut d’autres épreuves qui ont été au centre de l’attention des spectateurs de Rio. Voici les résultats des moments forts de la dixième journée des JO de Rio.

Quand Braz détrône le champion olympique de 2012, Lavelline

Une nouvelle légende est née hier dans le stade olympique de Rio qui accueille depuis le 5 août dernier les épreuves d’athlétisme des jeux olympiques d’été de l’édition 2016. L’histoire concerne un jeune homme de 22 ans, dénommé Thiago Braz Da Silva, originaire du pays hôte des jeux, et qui vient de réaliser l’exploit de sa vie. Il participe à l’épreuve du saut à la perche et pour la première fois de sa carrière, il se lance à plus de 6 mètres et parvient à sauter à exactement 6,03 mètres. D’une part, ce jeune homme parvient à se surpasser en renforçant sa performance personnelle, mais cette épreuve lui permet aussi de décrocher la médaille d’or face au grand Renaud Lallevine, le favori dans cette discipline. Et oui ! Ce dernier vient de perdre son titre de champion olympique au saut à la perche et ne pourra pas se classer parmi les doubles champions tels que Teddy Riner dans le milieu du judo.

L’équipe française de volleyball rate la qualification pour les quarts de finale

Eh oui ! Les quarts de finale du tournoi masculin de volleyball ne verront pas la participation de l’équipe française pour cette édition 2016. La Team Yavbou comme cette dernière s’appelle a perdu face aux volleyeurs brésiliens. Avec un set seulement contre quatre, il était très difficile pour les Français de faire mieux. Ils laissent ainsi passer l’opportunité de concourir au plus près de la médaille d’or, récompense qu’ils convoitaient pourtant depuis longtemps, la France n’ayant encore jamais remporté de médaille dans ce sport d’équipe.

Un premier titre olympique pour Shaunae Miller

Ce fut une autre surprise que les spectateurs du tournoi olympique de natation ont pu découvrir hier dans l’épreuve du 400 m. En effet, la favorite du concours, Allyson Felix, la jeune femme la plus titrée des JO se fait devancer par la représentante des Bahamas, Shaunae Miller. Quelque peu inconnu par les amateurs de la compétition, mais très bien observée par les professionnels du milieu, cette jeune femme parvient à décrocher l’or en réalisant une performance seulement à sept dixièmes de seconde supérieure à celle de Felix. Ce fut une grande déception pour l’américaine qui ne sera pas présente lors de l’épreuve du 200 m.

Pierre-Ambroise Bosse rate le podium

Cette année encore, aucun athlète français ne remportera le tournoi olympique du 800 m, dans la catégorie homme. Pire encore, le podium ne verra aucune marque du drapeau français lors de la remise des prix. En effet, le représentant des « Bleus », Pierre-Ambroise n’obtient que la quatrième place dans le concours du 800 m en se laissant devancer par Clayon Murphy qui représente les États-Unis. Il reste ainsi spectateur du podium et repart avec une grande déception.

jeux-olympiques-de-rio

Aurélie Muller, disqualifiée

Le concours de natation de la journée d’hier a aussi été marqué par un malheureux événement du côté de la délégation française. En effet, à cause d’un geste interdit, la représentante tricolore, Aurélie Muller se fait exclure des jeux. À quelques centimètres de la ligne de la plaque d’arrivée, elle touche la tête de Rachele Bruni qui finit donc la course avant elle. Après concertation, le jury la disqualifie et la prive donc d’une opportunité de faire partie des trois meilleures nageuses. À partir de ce malheureux geste, elle crée la polémique, mais tâche aussi sa réputation de vice-championne olympique. Elle termine les jeux avec deux médailles d’argent, un mince pactole, mais médailles quand même.

Un faux-départ pour Wilhem Belocian

Dans la course du 110 m haies, l’athlète français Wilhem Belocian peut dire adieu à une médaille olympique pour cette édition 2016. En effet, il prend le départ bien trop tôt et se fait disqualifier par le jury. Cet ancien champion du monde de 2014 dans la compétition des juniors laisse la chance à d’autres coureurs, tels que Dimitri Bascou et Pascal Martinot-Lagarde dans cette quête de la gloire et de la médaille.

Le bronze pour Souleymane Cissokho

Le milieu de la boxe française vient d’activer son compteur pour l quête des médailles. En effet, le jeune Souleymane Cissokho vient de remporter la première médaille pour le camp tricolore, de la couleur du bronze. Mais même si celle-ci représente la première récompense des « Bleus » dans cette discipline, le boxeur ne peut s’empêcher de ressentir une petite déception. Effectivement, le match a été inachevé à cause d’une blessure au front que Kazakh Daniyar a subie lors du combat. Le jury n’accordera donc à Souleymane que la récompense en bronze.

Le bilan sur le tableau des médailles

Après cette dixième journée de compétition, le tableau des médailles reste inchangé au niveau du trio gagnant. En effet, les Etats-Unis restent en haut de la liste avec 75 médailles en poche, la Grande-Bretagne et la Chine se trouvant derrière eux. En ce qui concerne la France, elle se classe à la septième place à la fin de la journée du 15 août en ayant 24 médailles à son actif.

Pour les cinq derniers jours de compétition, le programme est à découvrir dans le calendrier des jeux.

Category: Rio de Janeiro 2016

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *