Les travaux des préparatifs des Olympiades 2016 au Brésil menacent 7000 familles

Publié le:01-05-2012

Coupe du monde Brésil 2014 | Rio de Janeiro 2016 |

(Mis à jour le: 31 juillet 2013)
Evaluer cet article

Brésil, des voix accuse le gouvernement de violation de droit de l’homme suite aux préparatifs pour le Mondial et le Jeux Olympiques

Le Brésil vit sous les rythmes du Mondial de 2014 et les Jeux Olympiques de Rio en 2016. Pour ceci plusieurs défis s’ouvrent devant le pays afin de faire des aménagements pour les préparatifs de ces deux grands évènements.

A Rio de Janeiro et pour bien préparer ces évènements sportifs, les autorités ont ordonné le déplacement de plus de 7000 familles pour assurer le bon déroulement des travaux. Plusieurs voix ont commencé cependant, à dénoncer ces actes, considérés comme des actes de violation des Droit de l’Homme.

Village olympique à Rio

Village olympiques à Rio

En fait, le 25 avril dernier, le Comité de la Coupe du Monde de football et celui des Jeux Olympiques, basé à Rio de Janeiro au Brésil, ont
rendu un dossier commun sur ce qu’ils ont considéré comme étant « les violations des Droits de l’Homme dans le cadre de grands évènements ».
Ce document en commun de 90 pages parle des effets négatifs de ces constructions sur la population et la nature.

Les auteurs du dossier ont écrit : « Ce que révèle la trajectoire du projet olympique de Rio : une ville encore plus inégale, un projet qui
va exclure des milliers de familles et détruire des communautés entières… Un projet dont la majorité des bénéfices ne profitera qu’à
certains agents économiques et sociaux »
.

Stade de Rio de Janeiro

Stade de Rio de Janeiro

Le document a mis en évidence les résultats d’une enquête réalisée qui affirme que plus de 7185 familles ont été contraint de se déplacer de
leurs demeures pour laisser la place aux grandes constructions olympiques.

Le dossier a souligné également un recensement des quartiers les plus menacés, comme par exemple le vieux quartier de Morro de Providencia qui a été fondé il y a plus de 110 ans par des esclaves affranchis. Un lieu historique qui se voit menacé par les travaux. En contre partie, les autorités affirment leur intention de relancer le tourisme au sein de ce
quartier en installant un télésiège.

835 familles habitant dans ce quartier ont été invités a quitté les lieux. Le gouvernement envisage de les faire installer dans des zones
vétustes, en périphérie de la ville. Des quartiers où on ne trouve ni eau courante ni réseau électrique fiable. De plus, la sortie des familles du quartier est une opportunité pour les trafiquants et les criminels de prendre le contrôle du lieu.


Marcelo Freixo
, membre du Congrès a dénoncé lors d’un débat effectué à l’Université fédérale de Rio de Janeiro, les constructions qui menacent Rio, « il y a un manque absolument absurde de démocratie et de transparence, marqué par un pouvoir autoritaire, de la violence (…). Une diabolisation des quartiers les plus pauvres et une exclusion systématique des citoyens » a-t-il dit. « C’est plus important que la
Coupe du Monde et les Jeux Olympiques »
, souligne-t-il.

Clara Silveira, modératrice du débat et membre du mouvement national pour les droits des résidents estime que « la participation populaire
est complètement inexistante en ce qui concerne ces projets. Chantiers qui ne sont d’ailleurs absolument pas intégrés dans un plan d’urbanisme
».

Dans le dossier on trouve des explications qui affirment que « les stades historiques vont être détruits pour être remplacés par de grands
magasins. Les billets pour assister aux matches de l’équipe nationale ou ceux des championnats deviennent trop chers pour le fan traditionnel ».

Tags:

Category: Coupe du monde Brésil 2014, Rio de Janeiro 2016


Warning: Use of undefined constant php - assumed 'php' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d702347829/htdocs/brasil/wp-content/themes/wp-clear321/auth-bio.php on line 35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *