L’histoire du maillot jaune du Brésil

Publié le:27-06-2014

Coupe du monde Brésil 2014 | Football Brésil |

(Mis à jour le: 3 mai 2019)
L’histoire du maillot jaune du Brésil
4.2 (83.33%) 6 vote[s]

Le jaune n’a pas toujours été la couleur de l’équipe brésilienne. A la création de la Confédération brésilienne de football en 1914, le maillot des brésiliens était blanc sur des bas noirs. En 1919, les couleurs ont légèrement changé en blanc et bleu. Comment est-il passé du blanc immaculé au jaune canari ?

maillot de l'équipe du brésil

Une tragédie à la clé …

Ce fut en 1950 que le jaune est entré en jeu pour devenir la couleur emblématique de la Seleçao. Cette année-là, c’est le Brésil qui recevait la quatrième édition de la Coupe du Monde de football. C’était aussi la première fois qu’il était le pays hôte d’un tel évènement.

Le match final s’est joué entre le Brésil et l’Uruguay devant près de 180 000 spectateurs venus supporter en masse l’équipe nationale. Les Brésiliens étaient tellement sûrs de remporter la victoire qu’au coup de sifflet final, le silence se fit dans tout le stade. Non pas parce que le Brésil était le grand vainqueur, mais parce que face à l’Uruguay, l’équipe s’est inclinée. Ce fut, effectivement, un échec cuisant pour le pays organisateur, créant un sentiment d’humiliation à l’échelle nationale.

Le Brésil de 1950, après l’échec …

La déconfiture était tellement palpable chez les Brésiliens, aussi bien ceux qui étaient venus assister au match au stade de Maracaña que ceux qui le suivaient devant leur télévision. La sensation de malaise s’est fait ressentir à travers le pays tant et si bien que même la remise du prix aux Uruguayens s’est fait dans une ambiance tristounette.

Une fois l’évènement passé, la pilule restait difficile à avaler. La fédération, les joueurs et leurs supporters ont alors décidé de trouver un bouc émissaire pour passer leur colère et dans leur ligne de mire se trouvaient :

  • Moacir Barbosa, le gardien de but Brésilien :

Ce dernier fut considéré, pendant de longues années comme une malédiction pour la Seleçao. En effet, pour ceux qui voulaient un coupable, ce joueur avait le profil idéal puisque c’est lui qui a laissé passer le ballon rond à deux reprises. Il a été chassé de l’équipe et même interdit d’entrer sur le camp d’entraînement pendant plus de 40 ans. Même le fait de commenter les matchs lui a été interdit.

Lire aussi : Les grands joueurs de football au Brésil

  • la couleur blanche du maillot des joueurs :

Si avant la Coupe du Monde, beaucoup se demandait déjà pourquoi le Brésil ne portait pas les couleurs de son drapeau adopté en 1889, après la Coupe du Monde, ce fait a été clamé haut et fort. Alors que les Auriverde considéraient leur maillot blanc comme un signe de supériorité et de perfection, le blanc était tout simplement devenu noir après la tragédie surnommée « O Maracaña » ou « Le coup de Maracaña ». Pour les supporters, cette couleur était tout simplement « non patriotique » et donc porte-malheur.

Les supporters ont alors demandé un changement radical des couleurs de l’équipe, à l’image de celles du drapeau national. La population brésilienne, fan de foot, voyait dans ce changement une bonne manière d’avoir à nouveau foi en son équipe. Un concours de design est vite organisé pour découvrir le nouveau maillot brésilien, d’où en sortit un gagnant, Aldyr Garcia Schlee, qui avait proposé l’actuel maillot de la Seleçao.

Le maillot jaune a été porté pour la première fois à la Coupe du Monde de 1954 en Suisse, lors du match opposant le Brésil au Chili. Au vu du palmarès de l’équipe à partir de cette période, les brésiliens croient que la malédiction a bien été rompue, mais Barbosa lui, dut porter le poids de son « injuste » accusation jusqu’à sa mort.

Seleçao : un maillot modernisé par Nike

Depuis que la Seleçao a adopté son maillot jaune canari avec le col et les manches verts, porté sur un short bleu et des chaussettes blanches, l’équipe nationale est montée en flèche. Le Brésil est actuellement le seul pays à avoir remporté à cinq reprises la Coupe du Monde et bien d’autres prix dans d’autres compétitions.

Star incontournable du football, l’équipe est souvent crainte dès qu’elle doit se montrer sur le terrain.

Grâce à cette renommée planétaire, la marque Nike a décidé de devenir son équipementier. Oui, à grande star une marque réputée ! Cette dernière, sans avoir conçu le maillot en lui-même, y a apporté quelques légères modifications pour le rendre plus moderne. Ainsi,

  • le col V d’autrefois a fait place à un col rond toujours avec un liseré vert
  • le tissu du maillot est aujourd’hui à 96 % polyester pour la légèreté et à 4 % de coton pour le confort
  • les lignes sont plus moulantes pour entrer dans la tendance actuelle

Lire aussi : La sélection brésilienne, un nouveau maillot

Il faut croire que même avec des couleurs aussi criardes et qui ne vont généralement pas ensemble, il est possible de rester élégant. On n’attend plus qu’une sixième étoile pour redorer le blason de ce beau jaune canari, d’où est né le surnom de l’équipe les « Canarinhos ».

Tout savoir sur le football au Brésil

Tags:

Category: Coupe du monde Brésil 2014, Football Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *