L’île de Boipeba : une destination sans voitures

Salvador de Bahia | Tourisme Voyage Brésil

Pour un dépaysement total loin des bruits de la ville et des embouteillages, on plie bagages et on s’envole pour l’île de Boipeba, au Brésil. C’est un petit paradis entre terre et mer qui nous propose un séjour sans pollution, détente, nature et santé.

Un petit paradis

Boipeba se situe au sud de Bahia et à son approche, on a l’impression d’avoir devant nous une île vierge. Celle-ci est entièrement entourée d’eau turquoise qui vient s’échouer sur ses 20 km de sable blanc. Le contour blanc fait ensuite place à une végétation verdoyante composée en majeure partie de cocoteraies et de mangroves.

Ile de Boipeba

A mesure que l’on s’enfonce au cœur de l’île, on découvre, tel un Robinson Crusoé des temps modernes quatre villages dont le plus grand se compose seulement de 1 600 âmes. Celui-ci a été baptisé Velha Boipeba et ses habitants sont pour la plupart des pêcheurs.

Un tourisme vert

Pour attirer le plus de visiteurs sans dégrader ce petit paradis, l’Etat de Bahia a mis en place une mesure de protection qui protège le patrimoine naturel et l’écosystème de l’île. Les habitants, qui se sont unis au sein de l’association Amabo, veillent particulièrement au respect des dispositifs mis en place afin de promouvoir un tourisme responsable.

D’ailleurs, pour garder l’apparence naturelle et pure de ce bout de terre, sachez que vous n’y trouverez aucune voiture et aucune grande infrastructure telle que supermarchés, centres commerciaux, banques, … Le mieux c’est d’emporter sur soi des reais, car vous n’aurez aucun moyen de tirer de l’argent ou d’échanger des devises.

Des activités ludiques

Rien que son cadre invite à la détente et aux vacances. Mais pour ne pas s’ennuyer tout au long du séjour et pour bien en profiter, sachez que Boipeba a réservé de nombreuses activités pour ses invités.

Parmi elles, on peut citer les baignades dans la mer ou dans l’une des nombreuses piscines naturelles qui font face à la plage. Vous pourrez aussi y faire de longues randonnées que ce soit sur la plage où dans la forêt. Des sentiers ont été spécialement aménagés pour qu’on ne s’y perde pas. Pour ceux qui veulent tester des activités originales, sachez que même si les voitures y sont quasi-inexistantes, on y trouve des tracteurs collectifs qui vous emmènent dans les dunes. Des barques sont également disponibles pour faire des promenades aux alentours de l’île.

Ilha de Boipeba

En parallèle avec toutes ses activités, on découvre un écosystème riche et une gastronomie proposant un large assortiment de fruits de mer.

Comment s’y rendre ?

Rejoindre l’île est assez compliqué puisque vous devez vous rendre à Salvador de Bahia pour prendre un bateau qui vous emmène à Itaparica. De là, on rejoint la ville de Valença d’abord par voie fluviale puis en bus ou en taxi. On reprend ensuite un autre bateau qui fait cap sur Ilha de Boipeba et enfin, on arrive au paradis.

Category: Salvador de Bahia, Tourisme Voyage Brésil

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *