Lula s’allie avec le symbole de la corruption au Brésil pour les élections de la mairie de Sao Paulo

Publié le:25-06-2012

Actualité politique | |

(Mis à jour le: 4 juillet 2018)
Evaluer cet article

Lula entre en alliance avec le symbole de la corruption au Brésil pour la mairie de Sao Paulo

L’ex président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, espère énormément et à tout prix, faire de son ancien ministre de l’éducation, Fernando Haddad, le maire de São Paulo.

Lula vient de se remettre de son cancer de larynx, il a commencé tout de suite les initiatives afin de soutenir son candidat. Il a même entré en alliance avec l’ancien gouverneur Paulo Maluf, reconnu au Brésil pour être le symbole de la corruption, ce qui a provoqué une polémique dans les milieux brésiliennes.

Lula s’allie avec Paulo Maluf, symbole de corruption au Brésil

Lula s'allie avec Paulo Maluf, symbole de corruption au Brésil

En effet, Mr. Fernando Haddad est connu pour être un homme intelligent.
Il a montré de belles performances lorsqu’il était ministre de
l’éducation, mais il n’a jamais cherché un mandat électif. De plus, il
n’est pas bien connu par les électeurs de São Paulo et il ne fait pas
unanimité dans le Parti de travailleurs en pouvoir.

Grâce à Lula, il
a réussi à s’imposer face aux autres prétendants, mais cela ne semble
pas suffire pour M. Haddad. Il lui faudrait un coéquipier.

Lula a
réussi semble-t-il à convaincre Luiza Erundina, la première femme de
gauche qui fut élue à la mairie de São Paulo, en 1988.

De plus, Lula a
vu qu’il serait nécessaire d’agrandir leur base électorale et il a pris
le risque de s’allier avec Paulo Maluf, symbole exclusif de la
corruption politique au Brésil, ce qui a amené Luiza Erundina à préférer
s’éloigner et reprendre son indépendance.

Cette course à la municipalité de São Paulo, serait-elle une descente aux enfers pour le PT ?

Rappelons
que Lula avait annoncé récemment qu’il pourrait se présenter aux
prochaines élections dans le cas où Rousseff renonce à se représenter.

Lula
est entrain de déployer d’énormes efforts pour la mairie de Sao Pauo,
affirment la situation de la ville et son impact pour le PT.

Ce n’est
pas la première fois que l’ex président brésilien affiche une absence
de scrupules à l’égard de corrompus, il était très fidèle envers José
Sarney, président du Sénat, ancien président de la République et ancien
leader du parti gouvernemental sous la dictature militaire. Notamment,
rappelons sa réconciliation ave Fernando Collor de Mello, le seul ancien
président du Brésil obligé à démissionner par une procédure
d’impeachment, à la suite de manifestations de rue contre sa corruption
éhontée.

Tags: ,

Category: Actualité politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *