Maraba : la ville brésilienne qualifiée de « Fils du métissage »

Publié le:12-04-2019

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil |

(Mis à jour le: 14 avril 2019)
Maraba : la ville brésilienne qualifiée de « Fils du métissage »
4.5 (90%) 2 votes

Quatrième plus grande ville de l’Etat du Para au Brésil, Maraba est une commune qui s’étend sur une superficie d’environ 15 000 km². Pourquoi je m’y suis rendu ? Parce que je voulais enfin découvrir la ville natale de mes hôtes et qu’ils qualifiaient toujours de « Fils du métissage ». Au début, je ne comprenais pas vraiment pourquoi ils le surnommaient ainsi et en guise de réponse, ils me disaient simplement qu’il faut y aller pour comprendre. Trois jours plus tard, nous voilà sur la route pour y faire un saut d’une bonne semaine.

La ville de Maraba, dans l'Etat du Para au Brésil

Quelques bribes de son histoire

Avant la fin du 19e siècle, le site actuel de Maraba appartenait aux Indiens Gavião. Quand des immigrants de l’Etat de Maranhão et de l’Etat de Goais s’y installèrent pour exploiter la fameuse noix du Brésil, une guerre éclata entre eux et les Gavião. Les immigrants remportent la bataille et éliminent tous les indiens de cette ethnie en 1930.

Maintenant libres d’occuper le territoire, ils commencèrent à développer la ville en se basant sur la culture et le commerce de noix de Brésil.

Maraba d’aujourd’hui

De nos jours, Maraba se compose de six grands centres urbains lesquels sont reliés entre eux par cinq autoroutes. Elle est bordée par les fleuves Tocantins et Itacaiunas.

C’est une ville moderne qui, outre ses autoroutes, dispose aussi d’un port, d’un aéroport, d’une gare et d’infrastructures logistiques bien développées.

La commune de Maraba au Brésil

La production de noix n’est plus sa seule ressource puisque le parc industriel de la ville se développe également à vitesse grand V ainsi que son secteur agricole. Il participe d’ailleurs aux exportations de l’Etat de Para.

Actuellement, Maraba figure parmi les villes les plus dynamiques du Brésil, fait assez surprenant vu qu’elle est si peu connue des touristes.

Le patrimoine de Maraba

Certes, elle ne dispose pas d’un patrimoine culturel aussi important que celui de Rio de Janeiro ou de Salvador, mais elle possède quand même quelques joyaux inestimables dont les plus incontournables sont :

  • l’église de Saint-Félix de Valois qui est la première chapelle à avoir été construite à Maraba. Sa construction remonte en 1920.
  • le Musée Municipal de Maraba : ce dernier se compose de diverses sections à savoir l’Anthropologie, la géologie, l’archéologie, la botanique et la zoologie.
  • l’Augusto Dias Palace qui a été construit en 1930

Les activités de loisirs à Maraba

Maraba alias le "Fils du métissage"

Vu le nombre de ses sites culturels, la découverte se fait assez vite alors pourquoi sommes-nous restés toute une semaine à Maraba ? Tout simplement parce que mes hôtes ont tenu à me faire découvrir des endroits insoupçonnés et des activités insolites. Parmi les loisirs que propose la ville, je peux vous citer :

  • les sports nautiques : la plage de Peacock Bass est la plus adaptée pour cela, mais elle est aussi la plus fréquentée.
  • jouer aux Robinson Crusoé sur la plage de Chill. cette dernière est assez sauvage, mais plus calme. D’ailleurs, on était les seuls à s’y trouver durant notre passage.
  • une belle promenade, de préférence romantique, le long de l’Agua Fria, une rivière de la région. J’ai tenu la chandelle quand j’y étais, mais je me suis fait la promesse d’y retourner un jour en galante compagnie.
  • faire une tournée gastronomique : Maraba propose de nombreuses spécialités culinaires dont les classiques moqueca de peixe ou de camarao et la feijoada. A part ces mets, j’ai aussi découvert le virada a paulista qui est une purée de haricots ainsi que le buchada de carneiro, un plat à base de panse de mouton aux tripes et abats. J’avoue que j’aurais pu ne jamais y goûter si j’avais su de quoi il s’agissait, mais heureusement, mes amis n’ont levé le voile qu’après dégustation. C’était quand même une belle découverte et d’ailleurs, dès le lendemain, j’en commandais encore. Pour faire une tournée complète, rendez-vous le long des plages où de nombreuses tentes ont été aménagées en guise de restaurants.

En savoir plus sur la cuisine brésilienne

Quel est le lien avec le « Fils du Métissage » ?

J’ai failli oublier le but de cette aventure tant j’ai profité de tous les petits moments qu’on y a vécu. Alors, on qualifie souvent Maraba de « Fils du Métissage » parce que … sa population est très cosmopolite. Le mélange de culture y est assez frappant et je finis par comprendre le pourquoi de ce surnom.

Dit comme cela, c’est assez difficile à imaginer donc je vous invite à y faire un tour pour bénéficier d’une petite halte durant votre séjour brésilien. Ici, même si les habitants aiment aussi se retrouver en fin de journée, la vie est assez calme et des plus reposants.

Alors conquis ?

Découvrez le Brésil de A à Z

Tags:

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *