Ouro Preto au Minais gerais

Publié le:18-08-2014

Découvrir le Brésil | |

(Mis à jour le: 9 janvier 2019)
Ouro Preto au Minais gerais
Evaluer cet article

Minais Gerais est un Etat essentiel au Brésil, d’une richesse culturelle incomparable. Aussi grand que la France, il compte près de la moitié des monuments historiques du Brésil. Des villes historiques ou « cidades historicas » magnifiques font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ouro Preto est une des villes les plus visitées du Brésil, avec ses monuments baroques et ses églises couvertes de feuilles d’or. Également connue sous le nom de « Villa Rica », la ville d‘Ouro Preto a été créée en 1711, après que des pionniers aient découvert de l’or au fond des rivières de Minas Gerais.

Ouro Preto

Ces premiers bâtisseurs en ont ensuite attiré d’autres, ainsi que des milliers de commerçants qui cherchaient à faire fortune.

En très peu de temps, Ouro Preto devint une ville à la fois très importante et très prospère. Dès 1950, elle comptait déjà plus d’habitants que Rio de janeiro et ses richesses ont entraîné la construction de plusieurs églises baroques, conçues par l’architecte Aleijadinho. Lorsque l’exploitation de mines d’or fût achevée, la ville a été peu à peu délaissée et semble avoir été oubliée par le progrès. Tout est resté comme au 18è siècle, ou presque. Ouro Preto était constituée par un petit ensemble de maisons ou « arriais », la plupart ayant un ou deux étages, construits dans les environs des collines. Ces maisons semblent se fixer l’une à l’autre et créent un environnement urbain qui se dresse sur les contours du paysage. Néanmoins, les ressources issues de l’exploitation minière et les œuvres d’artistes tels que Aleijadinho ont incité à la création de fascinants chefs-d’œuvre architecturaux. La ville s’est ainsi dotée d’une architecture « baroque minière », alliant magnifiquement la culture brésilienne au style baroque et au rococo européens.

Découvrez quelques villes du brésil :

Il y a également l’église São Francisco de Assis, considérée comme l’œuvre d’art dans l’architecture brésilienne. Ouro Preto abrite jusqu’à présent de nombreuses autres superbes églises, comme celle de Notre-Dame du Pilar, la Vierge du Carmel, le Rosário dos Homens Pretos et la Vierge de la Conceição.

Ouro Preto au Minais gerais

Il y a aussi Tiradentes, située à environ 260 kms d’Ouro Preto. Cette cité rivale d’Ouro Preto à l’époque de la ruée vers l’or est la plus petite des « cidades historicas ». Localisée sur les versants de la Montagne de São José, Tiradentes est connue pour son importance historique et culturelle. La ville a reçu le nom du principal personnage de la Conjuration Mineira, mouvement politique qui luttait pour l’indépendance du Brésil du domaine portugais. Son architecture préserve les beautés du Baroque, sculptées en manoirs, façades, églises, maison aux toits coloniaux et parois de brique cuite. Tiradentes est un point à partir duquel toutes les rues commencent. On peut y découvrir plusieurs grands monuments publics et privés, à l’instar de l’ancien Parlement (devenu aujourd’hui le musée de l’Inconfidência), le palais des Gouverneurs, (devenu actuellement l’École des mines et de la métallurgie).

Ouro Preto

Dans les églises, l’art baroque se trouve dans des autels et images sculptées par des artisans. Dans ses rues de pierres, où sont passés les esclaves, les fermiers et les explorateurs, il y a jusqu’à présent des processions et fêtes religieuses comme la Semaine Sainte et le Jubilé de la sainte Trinité.

En plus de préciosités baroques répandues dans tous les coins de la ville, Tiradentes enchante les visiteurs grâce aux beautés naturelles de la Montagne de São José, ses chutes d’eau et les magnifiques paysages de la ville.

 

 

 

Tags: ,

Category: Découvrir le Brésil

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *