Quel visa choisir pour le Brésil ?

 

Général | La culture | Tourisme Voyage Brésil

Quel visa choisir pour le Brésil ?
4.5/5 - (2 votes)

Quel que soit votre motif pour aller au Brésil, vous avez besoin d’un visa pour y séjourner légalement. Le document à demander auprès de l’Ambassade varie en fonction de la raison de votre séjour. Y allez-vous pour affaires, pour travailler, pour étudier, pour vos vacances … Voici les différents types de visas possibles.

J’y vais pour mes vacances

Dans ce cas-là, le visa brésil qu’il vous faut c’est le visa touristique. Sa durée maximale est de 3 mois ou 90 jours à compter de la date de délivrance. Il peut vous permettre de visiter l’ensemble du pays.

Outre faire du tourisme, il peut également être utilisé pour participer à un séminaire ou à une compétition sportive. Contrairement à d’autres types de visas, celui destiné aux touristes ne peut être renouvelé sur place. Par conséquent, vous devrez quitter le territoire à la date prévue pour cela.

J’y vais pour étudier

J’y vais pour étudier

Pour ceux qui souhaitent étudier au Brésil, il faut demander le visa VITEM IV. Parmi les pièces justificatives à fournir dans le dossier, il faut présenter la lettre émise par l’Université brésilienne qui a accepté de vous compter parmi ses étudiants que ce soit dans le cadre d’études, d’un cursus post-graduation ou d’une thèse. Ladite institution doit figurer sur le « Cadastro Nacional de Pessoas Jurudicas ».

Dans cette lettre, les détails de vos cours doivent être précisés ainsi que le nombre d’heures de cours par semaine. Un minimum de 15 heures est exigé. Le VITEM IV est obligatoire lorsque la durée des études va de 6 à 12 mois. Il est ensuite possible de le renouveler sur place. Pour une formation de moins de trois mois, il n’est pas requis.

Par ailleurs, si vous comptez effectuer un stage au sein d’une entreprise brésilienne, le visa vitem IV est aussi celui qu’il vous faut. Attention, si le stage dure plus de 120 jours, le stagiaire ne peut percevoir une rémunération. Par contre, il peut toucher des indemnités forfaitaires. Son stage doit d’ailleurs être supervisé par une université brésilienne pour prouver qu’il est toujours étudiant et non, travailleur.

J’y vais pour faire du bénévolat

Les bénévoles s’envolant pour le Brésil sont nombreux tous les ans. Dans leur cas, c’est le visa VITEM I qui sera requis. Il leur permet de séjourner pendant un an sur le territoire. Parmi les pièces à fournir dans le dossier de demande de visa, la personne doit présenter la lettre d’invitation émanant de l’organisme qui souhaite l’accueillir en tant que bénévole.

A part faire du bénévolat, le VITEM I est attribué pour divers motifs tels que pour faire une recherche scientifique ou encore pour participer à un programme d’échanges éducatifs. Dans ces deux cas, la lettre d’acceptation émise par l’établissement brésilien qui souhaite accueillir la personne doit également être présentée.

Dans le cas où le scientifique doit y aller pour présenter un séminaire ou une conférence, c’est la lettre émanant de l’institution d’accueil qu’il doit présenter à l’ambassade, outre les autres documents à fournir. Cette lettre doit expliquer la nature de son séjour. Attention, même s’il y va pour un séminaire, la personne ne doit, ni percevoir une rémunération de source brésilienne, ni être sous contrat de travail.

J’y vais pour affaires

C’est un motif assez vaste, car il peut s’agir d’une mission professionnelle, d’un séjour pour adopter un enfant, d’un séjour pour tourner un documentaire, d’une prospection commerciale, d’un contrôle financier au sein d’une entreprise, d’une signature de contrat, d’une réunion …

Dans ces cas-là, c’est le visa VITEM II qu’il faut demander auprès de l’ambassade. La durée de validité de ce document est de 90 jours si aucune rémunération de source brésilienne n’est prévue.

Une précision pour ceux qui souhaitent s’y rendre pour faire un reportage. Outre le VITEM II, vous devez également demander une autorisation auprès de l’Agence brésilienne pour le cinéma.

J’y vais pour participer à un évènement artistique ou sportif

J’y vais pour participer à un évènement artistique ou sportif

Si vous êtes un artiste ou un sportif et que vous êtes convié à participer à un évènement au Brésil, il vous faut un visa VITEM III. Pour l’obtenir, vous devez présenter l’invitation émise par l’entreprise qui organise l’évènement. Attention, vous ne devez pas percevoir une rémunération de source brésilienne.

J’y vais pour travailler temporairement

Dans ce cas-là, c’est le visa VITEM V qu’il faut obtenir. Il est généralement attribué aux stagiaires et techniciens qui doivent effectuer une mission au Brésil. C’est justement le cas de l’équipage d’un bateau qui doit y rester pendant un temps pour effectuer un travail précis. La demande devra être adressée au Ministère du travail brésilien. Bien évidemment, les personnes concernées pourront percevoir une rémunération de source brésilienne.

Lire aussi – Visa PVT : comment obtenir un visa Permis Vacances Travail ?

J’y vais en tant que journaliste

La presse étrangère est autorisée à séjourner au Brésil avec un visa VITEM VI. Son attribution nécessite l’accord au préalable du Ministère des Relations Extérieures du Brésil. Le document, une fois accordé, permet de rester sur le territoire pendant quatre ans tout au plus.

J’y vais pour y vivre définitivement

Dans ce cas-là, on parle de visa permanent. Ce dernier n’est accordé que dans des cas bien précis comme être marié ou pacsé avec un citoyen brésilien, investir au Brésil, être un  chercheur de haut niveau, être à la retraite avec une retraite mensuelle d’au moins 1 680 euros, représenter une société, une holding ou un groupe ou encore représenter une institution financière étrangère.

Category: Général, La culture, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code